X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Québec investira pour la construction de sites cellulaires additionnels au Bas-Saint-Laurent

durée 13 avril 2024 | 06h33
  • Info Dimanche
    Par Info Dimanche

    [email protected]

    Le Bas-Saint-Laurent fait partie des régions où le gouvernement compte continuer d’investir afin de développer le réseau sans fil mobile. Québec a annoncé que des subventions totalisant 170 M$ seront octroyées à Telus, Vidéotron et Sogetel Mobilité afin de permettre la construction et la mise en service de 100 nouveaux sites cellulaires.

    La réalisation de ces sites permettra ainsi d'améliorer la sécurité sur le territoire des régions du Bas-Saint-Laurent, de la Mauricie, de l'Estrie, de l'Abitibi-Témiscamingue, de la Côte-Nord, de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, de Chaudière-Appalaches, des Laurentides et du Centre-du-Québec, en plus de contribuer à soutenir leur vitalité sociale et économique, a fait savoir le gouvernement. 

    L'identification précise des futurs sites sera complétée d'ici la fin de l'été 2024. 

    Le gouvernement lance actuellement la phase de planification des travaux, qui comprend successivement le choix et l'acquisition de terrains, le tout suivi de consultations publiques au besoin. Viendront ensuite la conception des sites, puis la construction et l'installation des infrastructures requises pour chacun d'eux. Les précisions entourant le déploiement des futurs sites cellulaires feront l'objet d'annonces ultérieures.

    «Notre gouvernement est fier des avancées concrètes réalisées au cours des dernières années pour déployer l'Internet haute vitesse et améliorer la connectivité du réseau sans fil mobile partout au Québec. Nous poursuivons ce grand chantier grâce à ce nouvel investissement qui nous aide à atteindre notre objectif ultime : rendre disponible un service rapide, fiable et à la fine pointe de la technologie sur l'ensemble du territoire», a déclaré Eric Girard, ministre des Finances.

    «L'importance économique, culturelle et sociale de l'accès à des services cellulaires qui répondent aux normes les plus élevées de l'industrie n'est plus à démontrer. Il s'agit maintenant d'un service essentiel. Il y va aussi de la sécurité de la population, afin d'assurer, partout sur le territoire, la communication avec les services d'urgence. Nous poursuivons les travaux avec conviction et détermination, et faisons tout en notre pouvoir afin d'accélérer l'étendue de la couverture des services cellulaires. Notre gouvernement continue d'agir pour faire du Québec une société totalement connectée, comme il l'a fait avec succès pour son Opération haute vitesse, qui a permis à l'ensemble de la population d'avoir accès à des services Internet à haut débit», a complété Gilles Bélanger, adjoint parlementaire du ministre des Finances (volet Internet haute vitesse et projets spéciaux de connectivité).

     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    29 mai 2024 | 15h13

    Maintien de la traverse à Rivière-du-Loup : le gouvernement refuse de prendre position 

    Le gouvernement de la Coalition Avenir Québec (CAQ) continue d’entretenir une incertitude dans le dossier de la traverse entre Rivière-du-Loup et Saint-Siméon. Les députés de la CAQ ont refusé d'appuyer une motion présentée par le Parti libéral du Québec demandant au gouvernement de s'engager à maintenir le lien maritime au quai louperivois, ce ...

    29 mai 2024 | 14h05

    Plus de 75 cas actifs de coqueluche dans les MRC de Rivière-du-Loup et de Kamouraska

    Dans les dernières semaines, la direction de la santé publique régionale a observé une recrudescence des cas de coqueluche dans les secteurs de Rivière-du-Loup et de Kamouraska. En date du 28 mai, 75 cas actifs ont été répertoriés sur le territoire du Centre intégré de santé et de services sociaux du Bas-Saint-Laurent (CISSSBSL). Selon le Dr ...

    29 mai 2024 | 10h54

    La Chambre de commerce de retour à l’Assemblée nationale dans le dossier de la traverse

    À l’initiative de la Ville de Rivière-du-Loup et en compagnie d’une délégation de représentants de la région, la Chambre de commerce de la MRC de Rivière-du-Loup s’est de nouveau rendue à l’Assemblée nationale pour exiger un fois de plus le maintien de la Traverse Rivière-du-Loup - Saint-Siméon, ce mercredi 29 mai.  «Il est inconcevable que le ...