X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Révision de la carte électorale provinciale: les élus municipaux du Bas-Saint-Laurent félicitent l’Assemblée nationale

durée 3 avril 2024 | 06h46
  • La Table régionale des élus municipaux du Bas-Saint-Laurent (TREMBSL) se réjouit de la décision prise par l’Assemblée nationale d’interrompre le processus de révision de la carte électorale et de revoir les critères de délimitation des circonscriptions. 

    «Par cette décision, les députés de l’Assemblée nationale lancent un message important aux populations de l’Est-du-Québec. La demande faite par nos communautés rurales de préserver leur intégrité et leur accessibilité à la représentation électorale a été entendue. Nous pouvons être fiers de cette décision qui place l’équité démocratique en priorité», a déclaré Bruno Paradis, préfet de la MRC de La Mitis et président de la TREMBSL.

    En novembre dernier, la Table a déposé un avis à la Commission de la représentation électorale en réponse à sa consultation sur la révision de la carte électorale québécoise. Cet avis recommandait de maintenir les délimitations actuelles des circonscriptions Matane-Matapédia et Rimouski puisqu’elles offraient déjà aux électeurs une représentation effective et cohérente avec leurs territoires d’appartenance et d’administration. 

    Les élus félicitent également l’intention de revoir les critères de délimitation des circonscriptions et ils invitent la députation de l’Assemblée nationale à consulter les communautés territoriales et régionales dans le cadre de cet exercice. «Il y a là une occasion unique de réfléchir ensemble aux conditions qui permettront de valoriser l’appartenance de nos communautés à leur territoire et de maintenir la confiance envers nos institutions», a mentionné Philippe Guilbert, maire de Trois-Pistoles et vice-président de la TREMBSL.

    Pour faire preuve d’une plus grande équité démocratique envers les régions moins densément peuplées, la TREMBSL est d’avis que la délimitation de la carte électorale devrait accorder un poids plus important à la préservation du lien d’appartenance des communautés à leur territoire et au maintien de leur accessibilité à la représentation électorale. Le respect de l’organisation territoriale en place, notamment celle représentée par les municipalités régionales de comté, est aussi un critère à privilégier afin de contribuer à la cohésion territoriale et sociale, croit la Table.
     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 13h57

    Concerts printaniers de l’ensemble vocal Synergie

    Sous la direction de Guillaume Aubertin, l’ensemble vocal Synergie de Trois-Pistoles invite la population à découvrir son tout nouveau répertoire. Deux concerts du printemps seront présentés les 4 et 5 mai. Les citoyens entendront des chansons d’hier et d’aujourd’hui qui pourront plaire à tous. Trois artistes invités de la région participeront à ...

    Publié à 7h04

    Plus de 146 000 $ pour appuyer les actions en faveur des ainés dans Rivière-du-Loup - Témiscouata

    La ministre responsable des Aînés et ministre déléguée à la Santé, Sonia Bélanger, ainsi que la députée Amélie Dionne annoncent un soutien de 146 500 $, pour appuyer la MRC des Basques et 6 municipalités de la circonscription de Rivière-du-Loup - Témiscouata, afin d’accroître la participation active des personnes aînées au sein de leur ...

    19 avril 2024 | 16h54

    Jour de la Terre : un catalyseur pour sensibiliser à la protection de l’environnement

    Le Conseil régional de l’environnement du Bas-Saint-Laurent (CREBSL) invite la population et les organisations du Bas-Saint-Laurent à se joindre aux défis et activités lancés dans le cadre du Jour de la Terre 2024. C’est le thème du transport actif qui est au centre de la campagne nationale cette année, alors que régionalement, des activités de ...