X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Éric Archambault récipiendaire du prix Renaud-Cyr

durée 22 mars 2024 | 16h05
  • Alyson Théberge
    Par Alyson Théberge

    Vidéojournaliste

    C’est lors de la onzième soirée de célébration et de reconnaissance Le Renaud-Cyr que le chef cuisinier du Centre de formation professionnelle Pavillon-de-l’Avenir, Éric Archambault, a été récompensé dans la catégorie «Enseignant».

    «Déjà, de me rendre là, c'était grandiose. D’être parmi les gens qui étaient en nomination, de ressortir de là avec le prix, je vous avouerais que je suis agréablement surpris. Je suis hyper reconnaissant. Je ne réalise même pas encore l’ampleur de cette distinction-là», a exprimé Éric Archambault.

    Cette reconnaissance vise à mettre en valeur le lien «essentiel» entre chefs cuisiniers et artisans du terroir. Le Renaud-Cyr a été créé en 1999 en l’honneur du chef-propriétaire et fondateur du Manoir des Érables à Montmagny, Renaud Cyr, aujourd’hui décédé. Ce dernier est considéré comme «un pionnier dans l’utilisation des produits régionaux québécois».

    Après une pause de près de six ans, la cérémonie de remise du Renaud-Cyr s’est enfin déroulée le 18 mars dernier, au Cercle de la Garnison, à Québec, célébrant l’engagement des chefs et des artisans à faire rayonner les produits régionaux et la gastronomie québécoise.

    Fortement encouragé par des collègues et des chefs connus d’un peu partout au Québec, Éric Archambault a accepté de poser sa candidature, cet hiver. Faute d’un ordinateur fonctionnel, M. Archambault a dû remplir une vingtaine de pages à la main. Quelques mois plus tard, il a été invité à se présenter à Québec pour assister à la soirée, et ainsi, recevoir son prix.

    «Lundi, je travaillais. En après-midi, on m’a libéré, et on m’a permis d’aller là-bas. Après la soirée, je suis allé me coucher, et à 5 h je suis parti de Québec. Je suis revenu mardi matin pour être ici, avec mes étudiants», a raconté Éric Archambault.

    Quelques heures à peine après l’annonce des récipiendaires du prix Renaud-Cyr, Éric Archambault a reçu une vague d’appréciation sur les réseaux sociaux. «J’ai ouvert Facebook, et j’ai commencé à regarder tous les messages [d']anciens élèves, collègues, des gens que j’apprécie énormément», a-t-il confié.

    SURVOL DE SON PARCOURS

    Originaire de Montréal, Éric Archambault a étudié à l’École hôtelière et d’administration de Laval, où il a obtenu un diplôme d’études professionnelles (DEP) en Service de la restauration, et en Cuisine. Il a effectué plusieurs stages qui l’ont amené à se développer. Il s’est retrouvé, entre autres, dans les cuisines du Fairmont Chateau Lake Louise, en Alberta. Il a travaillé pendant près de 10 ans au Fairmont Le Manoir Richelieu, et au Fairmont Le Château Montebello. «[J]’ai comme choisi le parcours où, aux deux, trois ans, on se promène, on voyage. Ça m’a amené en Europe, j’ai travaillé à la Délégation générale du Québec à Paris (DGQP).»

    En 2004, Éric Archambault s'est établi ici, à Rivière-du-Loup. Il a cuisiné à l'Hôtel Universel, l'Auberge du Portage, de même qu'à l'Hôtel de la plage qui, aujourd'hui, n'est plus. Il s'est également retrouvé dans les cuisines du Parc du Mont-Saint-Mathieu.

    Après plus d'une dizaine d'années, il a décidé de quitter Rivière-du-Loup pour aller travailler dans l'Outaouais. Il est finalement revenu s'installer ici, pour de bon, quelques années plus tard.

    «J’ai choisi ce métier-là pour voyager, et je pense que je l’ai fait un petit peu», a lancé Éric Archambault.

    Le chef cuisinier adore se joindre à l'équipe de Saveurs Bas-Saint-Laurent pour découvrir et faire découvrir les produits d'ici.

    Une autre personnalité de la région a également été honorée lors de la cérémonie de remise de la reconnaissance Renaud-Cyr, qui a lieu tous les deux ans. Kim Côté, du restaurant Côté Est situé à Kamouraska, s’est vu remettre le prestigieux prix dans la catégorie «Chef» pour sa valorisation du terroir québécois.

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    19 avril 2024 | 16h54

    Jour de la Terre : un catalyseur pour sensibiliser à la protection de l’environnement

    Le Conseil régional de l’environnement du Bas-Saint-Laurent (CREBSL) invite la population et les organisations du Bas-Saint-Laurent à se joindre aux défis et activités lancés dans le cadre du Jour de la Terre 2024. C’est le thème du transport actif qui est au centre de la campagne nationale cette année, alors que régionalement, des activités de ...

    19 avril 2024 | 15h35

    Près de 9 M$ pour le développement régional du Bas-Saint-Laurent

    La ministre des Affaires municipales, Andrée Laforest, accompagnée de la ministre de la Solidarité sociale et de l’Action communautaire, Chantale Rouleau et de la ministre des Ressources naturelles et des Forêts a annoncé, ce 18 avril, l’octroi de près de 9 M$ dans le Fonds régions et ruralité à la suite de la conclusion de trois ententes ...

    19 avril 2024 | 7h15

    Dernier budget fédéral: un budget sans surprise pour Bernard Généreux

    Le député de Montmagny - L’Islet - Kamouraska - Rivière-du-Loup, Bernard Généreux, a vivement critiqué le dernier budget fédéral de la ministre Chrystia Freeland, déposé le 16 avril dernier.   Face au déficit prévu de 40 milliards de dollars et aux nouvelles dépenses annoncées, M. Généreux ne s’est pas dit surpris, et du même souffle, a reproché ...