X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Mandat de grève pour les syndiqués du Centre d’action bénévole des Seigneuries à Rivière-du-Loup

durée 22 mars 2024 | 14h14
  • Réunis en assemblée générale le 14 mars, les membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs du Centre d'action bénévole des Seigneuries (CSN) ont adopté à l’unanimité, par voie de scrutin secret, un mandat de grève pouvant aller jusqu’à la grève générale illimitée à déclencher au moment jugé opportun.

    «Nous avons reçu une offre de la part de l’employeur dite finale. De notre côté, c’est nettement insuffisant, ça n’atteint pas les objectifs que nous avons, soit d’améliorer les conditions de travail et de vie de nos membres. De plus, l’employeur considère que nous avons une entente de principe parce qu’il en a décidé ainsi. Pour obtenir une entente de principe, les deux parties à la table de négociation doivent s’entendre, de prime abord, et par la suite conclure ladite entente. De notre côté, il manque des sujets à aborder et des conditions à améliorer», déclare Brigitte Michaud, la présidente du syndicat.

    «Les services offerts par le Centre d’action bénévole passent par les salariés, et sans un revenu adéquat, les gens vont quitter pour améliorer leur sort. Les services ne pourront continuer à être offerts, ce qui place les bénéficiaires de ces services du Centre d’action bénévole des Seigneuries dans l’incertitude face à une grève éventuelle. Présentement, la pénurie de main-d’œuvre fait en sorte que les employeurs s’arrachent les salariés. Le coût de la vie étant très élevé, les travailleuses et les travailleurs ayant un revenu quelque peu au-dessus du salaire minimum n’arrivent plus», ajoute Pauline Bélanger, présidente du Conseil central du Bas-Saint-Laurent-CSN.

    La convention collective est échue depuis le 15 décembre 2022. À quelques reprises, depuis le début de la négociation, l’employeur a dû être rappelé à l’ordre sur ses agissements envers les membres de l’exécutif et les membres du syndicat. Selon l’article 12 du Code du travail, aucun employeur, ni aucune personne agissant pour un employeur ou une association d’employeurs, ne cherchera d’aucune manière à dominer, entraver ou financer la formation ou les activités d’une association de salariés ni à y participer. Selon des informations transmises par le syndicat, l’employeur tente de savoir ce qui se passe dans les réunions syndicales, demande des explications sur les libérations du comité de négociation, tient un discours sur son offre finale à la table devant les membres, etc. Il est plus que temps que le tout se règle à la table de négociation et que l’employeur respecte le syndicat et ses membres, estime la CSN.

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 13h57

    Concerts printaniers de l’ensemble vocal Synergie

    Sous la direction de Guillaume Aubertin, l’ensemble vocal Synergie de Trois-Pistoles invite la population à découvrir son tout nouveau répertoire. Deux concerts du printemps seront présentés les 4 et 5 mai. Les citoyens entendront des chansons d’hier et d’aujourd’hui qui pourront plaire à tous. Trois artistes invités de la région participeront à ...

    Publié à 7h04

    Plus de 146 000 $ pour appuyer les actions en faveur des ainés dans Rivière-du-Loup - Témiscouata

    La ministre responsable des Aînés et ministre déléguée à la Santé, Sonia Bélanger, ainsi que la députée Amélie Dionne annoncent un soutien de 146 500 $, pour appuyer la MRC des Basques et 6 municipalités de la circonscription de Rivière-du-Loup - Témiscouata, afin d’accroître la participation active des personnes aînées au sein de leur ...

    19 avril 2024 | 16h54

    Jour de la Terre : un catalyseur pour sensibiliser à la protection de l’environnement

    Le Conseil régional de l’environnement du Bas-Saint-Laurent (CREBSL) invite la population et les organisations du Bas-Saint-Laurent à se joindre aux défis et activités lancés dans le cadre du Jour de la Terre 2024. C’est le thème du transport actif qui est au centre de la campagne nationale cette année, alors que régionalement, des activités de ...