X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Le Tremplin de Dégelis se dote d’une politique de développement durable

durée 26 mars 2024 | 10h03
  • Le 11 mars dernier, le conseil d’administration du Festival de la chanson et de l’humour le Tremplin de Dégelis, a adopté sa politique de développement durable. Pour le Tremplin, le développement durable, c'est un ensemble de pratiques qui se vit depuis longtemps. En cadrant les bonnes pratiques déjà en place dans une politique officielle, l’organisation souhaite pérenniser cette valeur qui lui est chère et s’assure de la bonifier avec le temps.

    Membre actif dans le réseautage d’affaires depuis 24 ans, Le Tremplin a démontré qu’il est un acteur clé dans le développement durable. Il a reçu, en 2023, le prix Hommage Bénévolat-Québec afin de souligner l’engagement bénévole hors du commun, un aspect important dans la sphère sociale du développement durable.

    Le Tremplin a participé à la réalisation d’un portrait des pratiques de développement durable au sein des entreprises d’économie sociale du Bas-Saint-Laurent, en collaboration avec Élyme Conseils et Économie sociale du Bas-Saint-Laurent. Un diagnostic des mesures à mettre en place en a découlé. Les points saillants de ce diagnostic ont démontré que le Tremplin est bien investi dans sa communauté, qu’il possède une gouvernance stable et impliquée et qu’il a des valeurs environnementales profondes. Il démontre aussi que le Tremplin devra diversifier son financement par l’établissement de nouveaux partenariats, effectuer une quantification et compensation carbone, bâtir des procéduriers pour préparer une éventuelle relève et qu’il devra prévoir un plan de transition au niveau de la gouvernance. Cet outil a été à la base de la rédaction de la politique ainsi que les recommandations qui émanèrent du Modèle d’évaluation des pratiques sociales, un outil standardisé d’autoévaluation, de valorisation et d’amélioration des pratiques sociales.

    L’équipe du Tremplin met déjà en place plus de 25 actions concrètes en matière de développement durable et qui touchent les sphères sociale, environnementale, économique et transversale/gouvernance. Par exemple, 180 bénévoles âgés de 7 à 77 ans contribuent plus de 2000 heures de travail bénévole, aucune eau embouteillée n’est vendue sur le site du festival, l’équipe privilégie, dans la mesure du possible, l’achat local et régional dans toutes les sphères de l’organisation et l’intégration de l'équité et de la solidarité sociale sont bien présents dans les énoncés de mission et de valeurs de l'organisme. Cette année, l’équipe compte mettre en place des mesures favorisant le covoiturage entre les participants afin de réduire son empreinte carbone.

    Les orientations de la politique ont été déterminées en fonction des objectifs de chaque sphère du développement durable. L’équipe souhaite réaliser ce plan sur une période de trois ans. 

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    19 avril 2024 | 16h54

    Jour de la Terre : un catalyseur pour sensibiliser à la protection de l’environnement

    Le Conseil régional de l’environnement du Bas-Saint-Laurent (CREBSL) invite la population et les organisations du Bas-Saint-Laurent à se joindre aux défis et activités lancés dans le cadre du Jour de la Terre 2024. C’est le thème du transport actif qui est au centre de la campagne nationale cette année, alors que régionalement, des activités de ...

    19 avril 2024 | 15h35

    Près de 9 M$ pour le développement régional du Bas-Saint-Laurent

    La ministre des Affaires municipales, Andrée Laforest, accompagnée de la ministre de la Solidarité sociale et de l’Action communautaire, Chantale Rouleau et de la ministre des Ressources naturelles et des Forêts a annoncé, ce 18 avril, l’octroi de près de 9 M$ dans le Fonds régions et ruralité à la suite de la conclusion de trois ententes ...

    19 avril 2024 | 7h15

    Dernier budget fédéral: un budget sans surprise pour Bernard Généreux

    Le député de Montmagny - L’Islet - Kamouraska - Rivière-du-Loup, Bernard Généreux, a vivement critiqué le dernier budget fédéral de la ministre Chrystia Freeland, déposé le 16 avril dernier.   Face au déficit prévu de 40 milliards de dollars et aux nouvelles dépenses annoncées, M. Généreux ne s’est pas dit surpris, et du même souffle, a reproché ...