X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Saint-Médard ira de l’avant avec son projet de parc intergénérationnel

durée 23 mars 2024 | 06h03
  • Lydia Barnabé-Roy
    Par Lydia Barnabé-Roy

    Journaliste de l'Initiative de journalisme local

    Relancé dans les derniers mois, le projet du parc intergénérationnel de Saint-Médard ira de l’avant. Les citoyens ont pu se prononcer le 5 mars sur l’emprunt de 1 083 019, 94 $ adopté par le conseil municipal une semaine plus tôt. N’ayant pas atteint le nombre de signatures nécessaires pour la tenue d’un référendum, le règlement a été réputé approuvé par la population.

    Au total, 311 personnes étaient habiles à voter sur le territoire de Saint-Médard. Un nombre de 41 signatures devait être comptabilisé pour l’organisation d’un scrutin référendaire. La Municipalité en a reçu 43. 

    Or, entre la fermeture du registre et la publication du certificat de conformité approuvant le règlement d’emprunt, quatre signatures ont été jugées irrecevables, portant à 39 le nombre de personnes demandant un référendum. «Une personne n’était pas citoyenne, d’autres n’étaient pas sur la liste électorale. […] Elles ne sont pas sur la liste électorale, donc je ne connais pas les raisons, elles sont en dehors de Saint-Médard», a signifié la nouvelle directrice générale et greffière-trésorière, Sophie Sirois.

    Dans le cas où 41 signatures et plus avaient été reçues, «le conseil municipal est en droit de demander un référendum, mais ce n’est pas obligatoire», a signifié Mme Sirois. Selon la loi, les élus peuvent décider de ne pas tenir de scrutin référendaire à condition que le règlement d’emprunt soit complètement abandonné.

    AFFICHAGE

    Des citoyens ont approché Info Dimanche en mentionnant ne pas avoir été au courant de la signature d’un registre. Selon le Code municipal du Québec, une Municipalité n’est pas tenue de publier un avis public dans un journal local, mais elle doit l’afficher à deux endroits fréquentés sur son territoire.

    À Saint-Médard, l’avis a été publié au bureau municipal, au centre des loisirs (la salle municipale), le dépanneur et sur les réseaux sociaux. Selon nos informations, la date du registre a été partagée à grande échelle dans la municipalité par des citoyens contre le projet.

    Des prospectus ont aussi été distribués par la poste pour informer la population sur le futur parc intergénérationnel.

    PARC INTERGÉNÉRATIONNEL

    Questionnée sur les aménagements prévus du projet, Mme Sirois n’a pas pu répondre à Info Dimanche. «Au sujet du parc, je ne suis pas en mesure d’argumenter sur rien pour la bonne raison que ça fait juste un mois que je suis en poste ici et que le projet, ce n’est pas moi qui l’ai mené», indique-t-elle.

    Selon nos informations, la phase un prévoit des aménagements récréatifs, du nivellement, un secteur ainé avec des équipements sportifs fixes tels que du pickleball, du fer et de la pétanque, du mobilier extérieur, des modules de jeux et des travaux prévisionnels à la phase deux. Cette dernière sera axée sur le côté culturel où une agora sera aménagée.

    La première étape est subventionnée à 67 %. Deux principaux programmes seront utilisés pour la réalisation du parc, soit la taxe sur l'essence et de la contribution du Québec 2019-2024 et le Fonds de vitalisation de la MRC des Basques. Le conseil en est à ficeler les dernières étapes du montage financier. Un appel d’offres sera lancé vers la fin du mois de mars et le début du mois d’avril.

    La prochaine séance du conseil où sera adopté le certificat de conformité aura lieu le 5 avril. 
     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    19 avril 2024 | 16h54

    Jour de la Terre : un catalyseur pour sensibiliser à la protection de l’environnement

    Le Conseil régional de l’environnement du Bas-Saint-Laurent (CREBSL) invite la population et les organisations du Bas-Saint-Laurent à se joindre aux défis et activités lancés dans le cadre du Jour de la Terre 2024. C’est le thème du transport actif qui est au centre de la campagne nationale cette année, alors que régionalement, des activités de ...

    19 avril 2024 | 15h35

    Près de 9 M$ pour le développement régional du Bas-Saint-Laurent

    La ministre des Affaires municipales, Andrée Laforest, accompagnée de la ministre de la Solidarité sociale et de l’Action communautaire, Chantale Rouleau et de la ministre des Ressources naturelles et des Forêts a annoncé, ce 18 avril, l’octroi de près de 9 M$ dans le Fonds régions et ruralité à la suite de la conclusion de trois ententes ...

    19 avril 2024 | 7h15

    Dernier budget fédéral: un budget sans surprise pour Bernard Généreux

    Le député de Montmagny - L’Islet - Kamouraska - Rivière-du-Loup, Bernard Généreux, a vivement critiqué le dernier budget fédéral de la ministre Chrystia Freeland, déposé le 16 avril dernier.   Face au déficit prévu de 40 milliards de dollars et aux nouvelles dépenses annoncées, M. Généreux ne s’est pas dit surpris, et du même souffle, a reproché ...