X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Maïté Blanchette Vézina rencontre les représentants de la Fédération de l’UPA du Bas-Saint-Laurent

durée 19 mars 2024 | 15h24
  • La ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent et députée de Rimouski, Maïté Blanchette Vézina, a rencontré le comité exécutif de la Fédération de l’UPA du Bas-Saint-Laurent, le 15 mars. Elle était accompagnée de son homologue de Rivière-du-Loup - Témiscouata, Amélie Dionne.

    Mme Blanchette Vézina était absente lors de la mobilisation de plus de 500 agriculteurs tenue la semaine précédente devant le bureau de la ministre régionale. Cette rencontre a donc permis de rappeler les difficultés vécues par les producteurs agricoles de la région comme la hausse des intrants, des taux d’intérêt et les conséquences des changements climatiques qui occasionnent une baisse généralisée et sans précédent de leurs revenus nets. Le conseil exécutif a également manifesté sa déception à l’égard du dernier budget Girard déposé le 12 mars. 

    «Ce budget n’offre rien aux producteurs agricoles, alors que la situation est plus critique que jamais, et que les appels à un meilleur soutien et une plus grande reconnaissance de notre profession se multiplient partout au Québec. Environ 80 % du budget du ministère de l’Agriculture (MAPAQ) part en crédit de taxes municipales, ce qui ne laisse rien pour des programmes d’aide», s’est exprimée Nathalie Lemieux, présidente de la Fédération de l’UPA du Bas-Saint-Laurent. 

    Des exemples témoignant de la situation criante vécue par les producteurs bas-laurentiens ont été partagés par Mme Lemieux et son équipe aux deux représentantes du gouvernement Legault : une entreprise agricole qui voit ses frais d’intérêt passer de 24 317 $ à 63 675 $ annuellement pour un financement de 1 M$ sur 15 ans; une ferme qui doit assumer dans des délais serrés des investissements inattendus de plus de 100 000 $ pour se conformer à de nouvelles normes de ses assureurs en matière d’électricité; des coûts en transport qui explosent et qui contribuent à plomber vers le bas les revenus des agriculteurs. 

    La principale conséquence de ces hausses démesurées des coûts de fonctionnement est la fermeture d’entreprises agricoles aux quatre coins du Bas-Saint-Laurent, indique l’UPA.

    La Fédération de l’UPA du Bas-Saint-Laurent a assuré à Mmes Blanchette Vézina et Dionne qu’elle souhaitait travailler de concert avec le MAPAQ pour trouver des solutions. Quelques-unes ont même été présentées lors de la rencontre : une gestion indépendante des programmes d’aide financière afin de permettre aux producteurs agricoles d’avoir accès à tous ceux disponibles; abolir les taxes sur l’énergie pour les agriculteurs, ce qui leur assurerait un retour monétaire immédiat peu importe la taille de leur ferme; plafonner les taux d’intérêt pour les entreprises agricoles. 

    «Nous ressortons très satisfaits de cette rencontre avec Mmes Blanchette Vézina et Dionne. Nous les avons senties très sensibles aux difficultés vécues par les producteurs agricoles du Bas-Saint-Laurent. Elles nous ont assuré qu’elles seraient la courroie de transmission de nos revendications au ministre de l’Agriculture André Lamontagne», a conclu Nathalie Lemieux.
     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 13h57

    Concerts printaniers de l’ensemble vocal Synergie

    Sous la direction de Guillaume Aubertin, l’ensemble vocal Synergie de Trois-Pistoles invite la population à découvrir son tout nouveau répertoire. Deux concerts du printemps seront présentés les 4 et 5 mai. Les citoyens entendront des chansons d’hier et d’aujourd’hui qui pourront plaire à tous. Trois artistes invités de la région participeront à ...

    Publié à 7h04

    Plus de 146 000 $ pour appuyer les actions en faveur des ainés dans Rivière-du-Loup - Témiscouata

    La ministre responsable des Aînés et ministre déléguée à la Santé, Sonia Bélanger, ainsi que la députée Amélie Dionne annoncent un soutien de 146 500 $, pour appuyer la MRC des Basques et 6 municipalités de la circonscription de Rivière-du-Loup - Témiscouata, afin d’accroître la participation active des personnes aînées au sein de leur ...

    19 avril 2024 | 16h54

    Jour de la Terre : un catalyseur pour sensibiliser à la protection de l’environnement

    Le Conseil régional de l’environnement du Bas-Saint-Laurent (CREBSL) invite la population et les organisations du Bas-Saint-Laurent à se joindre aux défis et activités lancés dans le cadre du Jour de la Terre 2024. C’est le thème du transport actif qui est au centre de la campagne nationale cette année, alors que régionalement, des activités de ...