X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Autoroute 20 et route 293 : statu quo au sein du PQI 

durée 13 mars 2024 | 14h49
  • Marc-Antoine Paquin
    Par Marc-Antoine Paquin

    Journaliste

    Ceux et celles qui espéraient voir les grands projets routiers de la région passer à une prochaine étape à la suite du dépôt du budget provincial 2024 seront vraisemblablement déçus. Le prolongement de l’autoroute 20 et la réfection de la route 293, à Notre-Dame-des-Neiges, n’ont pas évolué au sein du Programme québécois des infrastructures (PQI) 2024-2034 qui a été présenté ce mardi 12 mars. 

    Dans le cas du prolongement de l’autoroute 20 entre Notre-Dame-des-Neiges et Rimouski, il demeure «À l’étude» parmi les projets du volet routier de plus de 100 millions de dollars et plus. Il en est ainsi depuis mars 2022, moment où il a été réintégré parmi les grands dossiers prioritaires régionaux. 

    «Le budget 2024-2025 [du gouvernement du Québec] n’aura pas permis d’en apprendre davantage sur le projet de prolongement de l’A-20», a d'ailleurs regretté le député de Matane-Matapédia Pascal Bérubé, sur le réseau social X.

    «La CAQ a attendu la fin de son premier mandat pour réintégrer le projet au PQI en mars 2022, deux ans plus tard, aucun échéancier n’est disponible.»

    Selon les documents fournis par le Secrétariat du Conseil du trésor, ce projet consiste sans surprise «à prolonger l’axe routier sur un tronçon d’approximativement 53 km entre Notre‑Dame‑des-Neiges et Rimouski. «Il pourrait également comprendre la construction d’un pont au‑dessus de la rivière des Trois-Pistoles», indique-t-on. 

    Ce projet vise également, précise le gouvernement, «à garantir un gain en matière de fluidité et de capacité ainsi que de sécurité routière pour les usagers de la route, à favoriser le développement économique et touristique de la région, ainsi qu’à unifier les sections existantes de l’autoroute 20».

    L’étape des études est la toute première à franchir vers la réalisation d’un projet inscrit au PQI. Elle vise à évaluer les options possibles pour répondre «au besoin reconnu», d’en estimer les besoins financiers et les risques en vue de prioriser la meilleure option.

    ROUTE 293

    Quant au réaménagement de la route 293, le scénario est similaire, c’est-à-dire que son état d’avancement demeure le même comparativement à 2023 : «En planification». Cette étape vise à établir en détail la mise en œuvre de l’option retenue afin d’en assurer la réalisation, selon ses paramètres de portée, de coût et d’échéancier à être approuvés, explique-t-on. La prochaine étape sera celle de la réalisation. 

    Le gouvernement rappelle que ce projet consiste à la correction de la géométrie et du profil de la route sur une longueur de 4 km dans le secteur situé au sud du 2e Rang. On y retrouve des courbes devant être adaptées aux normes en vigueur. Le projet permettra ainsi d’accroître la sécurité des usagers.

    Ces travaux sont souhaités depuis plusieurs années par les élus régionaux, notamment en raison de plusieurs accidents graves qui y ont été observés. L’automne dernier, le ministère des Transports avait soutenu que le chantier pourrait débuter en 2024, mais peu de détails avaient été dévoilés.  

    Rejoint mercredi, le porte-parole régional du ministère des Transports, Jean-Philippe Langlais, est demeuré prudent en indiquant ne pas être en mesure de préciser les étapes franchies de ce côté. Il en est de même pour l’autoroute 20. Celles-ci seront dévoilées lors de l’annonce des investissements routiers à venir pour le Bas-Saint-Laurent, a-t-il dit. 

    TRAVERSE 

    Notons que le projet visant «à assurer la pérennité du lien fluvial entre le Bas‑Saint‑Laurent et Charlevoix» est également toujours «À l’étude», selon le PQI. On y lit que la STQ «prévoit la construction d’un quai dans la région du Bas‑Saint‑Laurent pour une durée de vie de 50 ans, afin de mettre en service le NM Saaremaa I.»

    Le projet, ajoute-t-on, devra diminuer substantiellement, voire éliminer, le dragage et étendre le service à la période hivernale, bonifiant ainsi le service actuel.

    «EN RÉALISATION»

    Enfin, parmi les projets à l’étape de la réalisation, on note la phase III de l’autoroute 85 entre Saint-Antonin et Saint-Louis-du-Ha! Ha! (493,7 M$) et la construction d’une nouvelle école primaire à Rivière-du-Loup (41 M$). 

     
     

    commentairesCommentaires

    1

    • JAT
      Joseph allan Tremblay
      temps Il y a 1 mois
      La route 20 pour l'est du Quebec nest pas sy inportente cest plus pour le Gouvernement pour avoir des votes pour la prochaine election
    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 13h57

    Concerts printaniers de l’ensemble vocal Synergie

    Sous la direction de Guillaume Aubertin, l’ensemble vocal Synergie de Trois-Pistoles invite la population à découvrir son tout nouveau répertoire. Deux concerts du printemps seront présentés les 4 et 5 mai. Les citoyens entendront des chansons d’hier et d’aujourd’hui qui pourront plaire à tous. Trois artistes invités de la région participeront à ...

    Publié à 7h04

    Plus de 146 000 $ pour appuyer les actions en faveur des ainés dans Rivière-du-Loup - Témiscouata

    La ministre responsable des Aînés et ministre déléguée à la Santé, Sonia Bélanger, ainsi que la députée Amélie Dionne annoncent un soutien de 146 500 $, pour appuyer la MRC des Basques et 6 municipalités de la circonscription de Rivière-du-Loup - Témiscouata, afin d’accroître la participation active des personnes aînées au sein de leur ...

    19 avril 2024 | 16h54

    Jour de la Terre : un catalyseur pour sensibiliser à la protection de l’environnement

    Le Conseil régional de l’environnement du Bas-Saint-Laurent (CREBSL) invite la population et les organisations du Bas-Saint-Laurent à se joindre aux défis et activités lancés dans le cadre du Jour de la Terre 2024. C’est le thème du transport actif qui est au centre de la campagne nationale cette année, alors que régionalement, des activités de ...