X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Près de 837 000 $ en soutien à 14 projets touristiques au Bas-Saint-Laurent 

durée 7 mars 2024 | 06h05
  • Tourisme Bas-Saint-Laurent, en collaboration avec le ministère du Tourisme (MTO), a accordé 836 800 $ au cours des derniers mois en appui à 14 projets touristiques au Bas-Saint-Laurent qui généreront des investissements de près de 14 M$ dans le milieu. Ces aides financières proviennent de l’Entente de partenariat régional et de transformation numérique en tourisme (EPRTNT 2022-2025).   

    Administrée par Tourisme Bas-Saint-Laurent, l’enveloppe totalise 3,7 millions de dollars sur 3 ans, dont 2,2 M$ provient du MTO et 1,5 M$ de Tourisme Bas-Saint-Laurent. Ce programme reflète la volonté commune du MTO et de l’association touristique régionale du Bas-Saint-Laurent de s’associer afin de soutenir financièrement et d’accompagner les entreprises touristiques situées sur leur territoire dans leur développement et leur croissance dans une approche responsable et durable.   

    PROJETS AU KRTB 

    Parmi les organisations aidées sur le territoire du KRTB, notons les Shows Festifs pour le Musique Fest 2024 et 2025 (30 000 $), le Festival de la chanson et de l’humour Le Tremplin de Dégelis (34 500 $) et la Municipalité de Rivière-Bleue pour le Festival du Bootlegger 2023 et 2024 (30 000 $). 

    On retrouve également la Ville de Dégelis pour le projet de sentiers Barseley (61 000 $), la Municipalité de Notre-Dame-du-Portage pour le développement d’un centre de vélo de montagne (85 000 $), la Corporation du Parc du Mont-Saint-Mathieu pour la création d’un centre de vélo de montagne (200 000 $) et l’Hôtel La Libertad pour l’ajoute de 7 unités de types chalets scandinaves (140 000 $). 

    «Je suis ravie que cette aide financière contribue à enrichir l’offre touristique du Bas-Saint-Laurent. Le tourisme est un moteur de développement économique important et c’est en appuyant des projets porteurs que nous ferons en sorte que ce secteur enrichisse encore davantage notre région. Cela démontre encore une fois que le gouvernement et ses partenaires sont présents pour appuyer le développement de notre région, nos entrepreneurs touristiques et la croissance de notre industrie», a souligné la députée de Rivière-du-Loup–Témiscouata, Amélie Dionne.  

    «Je tiens à souligner le dynamisme et l’engagement de tous les promoteurs! L’EPRTNT est pour nous un levier financier essentiel qui permet d’agir en soutien et d’appuyer des projets porteurs et structurants pour la destination. Toutes ces initiatives contribuent à rendre notre région compétitive et attrayante auprès de nos clientèles touristiques, en plus de bénéficier considérablement à notre milieu de vie», a souligné Pierre Levesque, président-directeur général de Tourisme Bas-Saint-Laurent. 
     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    19 avril 2024 | 16h54

    Jour de la Terre : un catalyseur pour sensibiliser à la protection de l’environnement

    Le Conseil régional de l’environnement du Bas-Saint-Laurent (CREBSL) invite la population et les organisations du Bas-Saint-Laurent à se joindre aux défis et activités lancés dans le cadre du Jour de la Terre 2024. C’est le thème du transport actif qui est au centre de la campagne nationale cette année, alors que régionalement, des activités de ...

    19 avril 2024 | 15h35

    Près de 9 M$ pour le développement régional du Bas-Saint-Laurent

    La ministre des Affaires municipales, Andrée Laforest, accompagnée de la ministre de la Solidarité sociale et de l’Action communautaire, Chantale Rouleau et de la ministre des Ressources naturelles et des Forêts a annoncé, ce 18 avril, l’octroi de près de 9 M$ dans le Fonds régions et ruralité à la suite de la conclusion de trois ententes ...

    19 avril 2024 | 7h15

    Dernier budget fédéral: un budget sans surprise pour Bernard Généreux

    Le député de Montmagny - L’Islet - Kamouraska - Rivière-du-Loup, Bernard Généreux, a vivement critiqué le dernier budget fédéral de la ministre Chrystia Freeland, déposé le 16 avril dernier.   Face au déficit prévu de 40 milliards de dollars et aux nouvelles dépenses annoncées, M. Généreux ne s’est pas dit surpris, et du même souffle, a reproché ...