X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

300 000 $ pour relancer les transports collectifs et adaptés de la région

durée 22 février 2024 | 07h12
  • La députée de Rivière-du-Loup–Témiscouata, Amélie Dionne, annonce au nom de la vice-première ministre et ministre des Transports et de la Mobilité durable, Geneviève Guilbault, une aide ponctuelle de 297 652 $ pour les trois MRC de sa circonscription, afin de contrer la baisse des revenus causée notamment par une perte d’achalandage.

    Ainsi, la MRC de Rivière-du-Loup se voit octroyer 149 034 $, le Témiscouata, 53 209 $, puis les Basques, 95 409 $.

    Ces sommes viennent s’ajouter aux aides accessibles dans le cadre du Programme d’aide d’urgence au transport collectif des personnes (PAUTCP), ainsi que celles des autres programmes d’aide réguliers comme le Programme d’aide au développement du transport collectif (PADTC) ou le Programme de subvention au transport adapté (PSTA).

    «L’annonce de cette aide financière est une excellente nouvelle pour le transport collectif dans l’ensemble de notre circonscription. Cette somme témoigne de notre soutien envers les organismes dédiés au transport collectif, tout en garantissant la disponibilité de services de qualité pour la population de chacune des MRC de notre territoire», exprime Amélie Dionne, députée de Rivière-du-Loup - Témiscouata.

    «Une fois de plus, nous répondons présents afin de soutenir nos sociétés de transport. C’est 400 M$ en aide à la relance que nous accordons pour l’année financière 2023-2024, et un total de plus de 2,3 G$ en aide d'urgence depuis la pandémie. Cette aide ponctuelle permettra de maintenir l’offre de transport collectif tout en optimisant les services aux citoyens. Nous encourageons grandement la population à utiliser le transport collectif afin de réduire les émissions de GES et ainsi améliorer la qualité de vie de tous», mentionne Geneviève Guilbault, vice-première ministre et ministre des Transports et de la Mobilité durable.

    «Nous sommes reconnaissants envers le Ministère des Transports et de la Mobilité durable pour l’aide d’urgence versée à notre organisme. Chaque aide supplémentaire permet aux gens de notre communauté d’avoir un meilleur accès à nos services de transport adapté et collectif», ajoute Nathalie Dubé, coordonnatrice du transport adapté et collectif, ROULAMI.

    «Le transport adapté et collectif des Basques et Saint-Cyprien apprécie l’aide financière supplémentaire accordée par le Ministère des Transports et de la mobilité durable à notre organisme afin de permettre la continuité de nos services offerts à la population. Depuis 2020, nous avons dû faire face à la COVID-19 qui a affecté notre achalandage. Nous devons aussi faire face à une inflation importante ayant un impact sur nos charges dont le carburant et les salaires. Nous remercions donc le Gouvernement du Québec d’avoir su réagir face à notre réalité», explique Brigitte Charron, directrice du transport adapté et collectif, l’Éveil des Basques.

    «La récente annonce du gouvernement, octroyant ce soutien financier, réjouit l'équipe de l'organisme Transports Vas-y. Cette injection de fonds représente une opportunité pour renforcer nos initiatives. Le transport collectif joue un rôle crucial dans la dynamique territoriale en favorisant la mobilité durable et l'occupation du territoire, offrant ainsi une alternative écologique à la voiture individuelle», conclu Louis-Marie-Bastille, président du transport collectif et adapté, Vas-y

    FAITS SAILLANTS

    Dans le cadre du Budget 2023-2024, une aide ponctuelle de 400 M$ a été annoncée pour soutenir la relance du transport collectif. Au total, ce sont 119 organismes qui bénéficient de ce soutien financier au cours de cet exercice.

    Depuis le début de la pandémie, ce sont 2,1 G$ qui ont été versés en aide d’urgence et à la relance pour assurer la continuité des services de transport collectif et de transport adapté.

    À PROPOS DES PROGRAMMES D’AIDE

    Le Programme d’aide d’urgence au transport collectif des personnes (PAUTCP) avait pour objectif de garantir la continuité des services de transport collectif à la population et ainsi de contribuer à la relance économique du Québec. Ce programme est directement lié à la pandémie de COVID-19. Ce programme, qui a débuté le 1er avril 2020 et s’est terminé le 31 décembre 2023 a permis d’octroyer 1,7 G$ distribués à 120 organismes.

    Le Programme d’aide au développement du transport collectif (PADTC) est financé par le Fonds des réseaux de transport terrestre et le Fonds d’électrification et de changements climatiques conformément à l’action 1.2.1.2 du Plan pour une économie verte 2030, laquelle vise à accroître l’offre de services de transport collectif. Le programme répond également à trois orientations stratégiques de la Politique de mobilité durable – 2030, c’est-à-dire de développer une offre de mobilité au service de la population, à plus faible empreinte carbone et à l’appui d’une économie plus forte. Le PADTC est doté d’une enveloppe de 1,2 G$ pour les années 2022-2025. Les sommes annuelles allouées au PADTC ont plus que doublé entre 2015 et 2023, passant de 140 M$ à 400,8 M$ pour l’année financière 2023-2024.

    Le Programme de subvention au transport adapté (PSTA) a pour objectif d’assurer la mobilité des personnes handicapées afin qu’elles puissent avoir accès aux activités de leur communauté et ainsi favoriser leur participation sociale. Ce programme s’inscrit dans le cadre de la Politique de mobilité durable – 2030, qui vise à collaborer avec le milieu municipal pour favoriser la mise en place de services de transport durables pour les citoyens. Le PSTA dispose d’un budget de plus de 403 M$ pour les années 2022 à 2024 inclusivement.

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 13h41

    Deux conseillers de Témiscouata-sur-le-Lac exclus des rencontres de travail

    Le maire de Témiscouata-sur-le-Lac et quatre conseillers ont annoncé l’exclusion des élus Ginette Bégin et Étienne Deschênes de leurs rencontres plénières ce 15 avril. Ils ont déploré le climat de travail devenu toxique autant pour l’administration municipale que pour eux en raison de suspicion, de confrontation et d’intimidation. Cette décision ...

    Publié à 12h39

    Plus de 369 M$ en investissements routiers au Bas-Saint-Laurent

    Le gouvernement du Québec a annoncé un investissement de 369 412 000 $ pour les deux prochaines années dans les réseaux de transport routier de la région du Bas-Saint-Laurent. Cette somme permettra la réalisation de chantiers d’un bout à l’autre du territoire, en plus du lancement de travaux attendus au KRTB.  L’annonce a été faite à Cacouna, le ...

    Publié à 9h24

    Tables de réflexion sur l’avenir de la forêt : les partenaires nationaux se réunissent à Québec

    La tenue de la Rencontre nationale a achevé la vaste démarche des Tables de réflexion sur l’avenir de la forêt, entamée le 13 février par la ministre des Ressources naturelles et des Forêts et ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent et de la région de la Gaspésie - Îles-de-la-Madeleine, Maïté Blanchette Vézina.  Pour l’occasion, ...