X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Scandale ArriveCAN : Bernard Généreux ne décolère pas

durée 16 février 2024 | 06h30
  • François Drouin
    Par François Drouin

    Directeur de l'information, journaliste

    D’ordinaire plutôt jovial, la bonhommie qui caractérise le député conservateur de Montmagny-L’Islet-Kamouraska-Rivière-du-Loup, Bernard Généreux s’envole dès que l’on nomme le dernier scandale en date à Ottawa, ArriveCAN.

    «Un quart de milliards de dollars !», vocifère au bout du fil le député. Le quart de milliard, ou plus exactement 258 M$, mais nous n’en sommes plus à 8 millions près, est le montant attribué à l’entreprise GC Strategies qui a décroché 140 contrats du gouvernement, dont 46 sans appel d’offres. L’information a été révélée par La Presse, mardi dernier.

    GC Strategies est cette même entreprise qui a été pointée du doigt par la vérificatrice générale du Canada, Karen Hogan, dans un rapport pour le moins accablant, sur sa gestion d’ArriveCAN. L’application lancée deux mois après le début de la pandémie a couté aux contribuables 59,5 M$ plutôt que les 80 000 $ prévus.

    Mais quel est le lien avec la région, demandez-vous ? «Le lien ? Le lien est simple en maudit, j’ai pour à peu près 300 M$ de projets potentiels dans mon comté. L’argent manque et pendant ce temps, cette entreprise-là, qui compte seulement deux employés, empoche 258 millions de dollars. Immanquablement, il y a des gens qui s’en sont mis dans les poches», accuse M. Généreux.

    Le politicien, en verve, cible de nombreux projets dont celui du centre multifonctionnel à Montmagny, d’une piscine à La Pocatière, de la réfection du quai de Kamouraska, de l’aréna à Saint-Pascal et de la future passerelle piétonnière du parc des Chutes de rivière à Rivière-du-Loup.

    Bernard Généreux ne s’en cache pas, il est furieux. «On nous dit que dans l’opposition, on ne fait que chialer, mais dans ce dossier-là, on va le dire, on a fait notre "job". C’est à la suite d’une motion du Parti conservateur du Canada qu’il y a eu enquête. Le scandale des commandites, c’est 50 M$, là c’est cinq fois plus. Et pendant ce temps, on a un manque dans des infrastructures dans le comté alors qu’ici à Ottawa on dépense de l’argent comme des fous et il n’y a rien qui tombe chez nous, dans Montmagny-L’Islet-Kamouraska-Rivière-du-Loup.»

    ARRIVECAN

    GC Strategies et l'application ArriveCAN sont en pleine tourmente. La publication du rapport de la vérificatrice générale a mis en lumière des irrégularités dans les contrats accordés à l'entreprise, notamment ceux octroyés par l’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC). Le budget initial de l'application, soit 80 000 $, a été multiplié par... 744.

    Le programme à télécharger sur les appareils mobiles servait à recueillir les coordonnées et le statut vaccinal des voyageurs à leur arrivée au Canada durant la pandémie. L'application a fait les frais de 177 mises à jour. On suspecte le programme d'avoir envoyé des avis erronés à une dizaine de milliers de personnes qui se sont retrouvées inutilement en isolement.

    Selon le rapport de Karen Hogan, pas moins de 30 autres entreprises ont été sous-traitées pour travailler sur ArriveCAN. «C’est l’illustration parfaite d’une gestion extrêmement mal ficelée du gouvernement. La vérificatrice générale l’a montré, ce n’est pas une opinion, c’est un fait. C’est épouvantable», lance Bernard Généreux.

    Les conservateurs et leur chef, Pierre Poilièvre, demandent que la GRC élargisse la portée de son enquête. De son côté, le premier ministre Justin Trudeau a confirmé qu'Ottawa a suspendu ses contrats avec GC Strategies.
     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 13h57

    Concerts printaniers de l’ensemble vocal Synergie

    Sous la direction de Guillaume Aubertin, l’ensemble vocal Synergie de Trois-Pistoles invite la population à découvrir son tout nouveau répertoire. Deux concerts du printemps seront présentés les 4 et 5 mai. Les citoyens entendront des chansons d’hier et d’aujourd’hui qui pourront plaire à tous. Trois artistes invités de la région participeront à ...

    Publié à 7h04

    Plus de 146 000 $ pour appuyer les actions en faveur des ainés dans Rivière-du-Loup - Témiscouata

    La ministre responsable des Aînés et ministre déléguée à la Santé, Sonia Bélanger, ainsi que la députée Amélie Dionne annoncent un soutien de 146 500 $, pour appuyer la MRC des Basques et 6 municipalités de la circonscription de Rivière-du-Loup - Témiscouata, afin d’accroître la participation active des personnes aînées au sein de leur ...

    19 avril 2024 | 16h54

    Jour de la Terre : un catalyseur pour sensibiliser à la protection de l’environnement

    Le Conseil régional de l’environnement du Bas-Saint-Laurent (CREBSL) invite la population et les organisations du Bas-Saint-Laurent à se joindre aux défis et activités lancés dans le cadre du Jour de la Terre 2024. C’est le thème du transport actif qui est au centre de la campagne nationale cette année, alors que régionalement, des activités de ...