X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Quand une petite communauté se mobilise pour ses loisirs

durée 5 février 2024 | 06h59
  • Marc-Antoine Paquin
    Par Marc-Antoine Paquin

    Journaliste

    Avez-vous déjà vu une patinoire municipale extérieure dont les bandes sont complètement tapissées de commanditaires, dont chaque pouce est couvert des couleurs d’entreprises et de partenaires? Convenez que c’est plutôt rare. Pourtant, c’est le cas de la nouvelle glace de Saint-Éloi dans Les Basques. Une réalisation qui illustre, comme une mosaïque, tout l’amour et la fierté de sa communauté envers ses loisirs.

    Il s’agit pourtant d’un projet bien simple, celui de la remise à neuf de la patinoire du Centre Éloisir dont les bandes originales, faites de bois, étaient en fin de vie. Mais voilà, il n’en fallait pas plus pour que des dizaines d’entrepreneurs, de citoyens et de partenaires financiers s’unissent pour sa concrétisation.

    L’inauguration a eu lieu sur place, au 452 route de la Station, ce samedi 27 janvier, à travers une journée festive remplie d’activités, dont du patinage libre, des matchs de hockey et une soirée musicale. L’ambiance était à la fête et la joie. Il était à la reconnaissance, aussi, envers tous ceux et celles qui ont rendu cela possible.

    Il faut dire que le projet de nouvelles bandes était évalué à 52 530 $, un montant considérable pour un petit milieu. Pour le réaliser, le comité des loisirs avait besoin de partenaires et il en a trouvé un important avec la MRC des Basques qui a contribué à la hauteur de 47 675 $ grâce à son fonds de vitalisation.

    Plusieurs autres alliés se sont ensuite manifestés en répondant à l’invitation d’acheter des espaces publicitaires afin d’attacher le montage financier. La réponse populaire a été phénoménale : 42 espaces publicitaires ont finalement été vendus en un «temps record» au mois de septembre. Le montant récolté? 42 500 $. Un grand succès.

    «Nous sommes très reconnaissants», souligne Claire Caron, membre du comité des loisirs de Saint-Éloi. «C’est vraiment le résultat d’un beau travail d’équipe.»

    Elle explique qu’un sous-comité a été composé et que plusieurs personnes ont mis du temps à la réalisation du projet. Tout au long du processus, plusieurs collaborateurs régionaux ont aussi mis l’épaule à la roue.

    Au total, trois grands partenaires, le Tournoi Alex Belzile, la Ferme Fleur de mai et Garda World, une compagnie internationale, ont contribué à travers le forfait Or dont le prix était fixé à 5 000 $ pour cinq bandes sur une période de cinq ans.

    La Caisse Desjardins des Basques a aussi répondu à l’appel avec un don de 2 500 $ (argent), puis une vingtaine d’autres, de la région et d’ailleurs, ont accepté d’offrir 1 000 $ (bronze) pour la cause.
    «Toutes les bandes ont été vendues très rapidement. C’est assez incroyable de voir ça à St-Éloi, dans une petite municipalité comme la nôtre», a indiqué fièrement Mme Caron, soulignant la belle énergie qu’on retrouve dans le milieu des loisirs à Saint-Éloi. «Ça va très bien, les gens participent beaucoup.»

    Avec les montants supplémentaires, le comité des loisirs a payé l’installation des vinyles des commanditaires participants et il a effectué des travaux sur le terrain de la patinoire. Il a également fait l’acquisition de deux thermopompes afin d’ajouter au confort du centre des loisirs durant quatre saisons. L’investissement n’est pas superflu, puisque les locaux forment un véritable «lieu de rendez-vous» utilisés pour différentes activités comme des soirées de billard.

    Quant aux nouvelles bandes de la patinoire, décrites comme «écologiques» et «faites de matériaux durables», elles ont été acquises auprès de l’entreprise Agora Sport de Saint-Roch-de-l’Achigan. Le comité est convaincu qu’elles offriront un milieu sécuritaire et rassembleur pour les jeunes et les moins jeunes qui souhaiteront s’adonner à des activités familiales, des soirées musicales ou des compétitions amicales. Les utilisateurs du programme Sport-études de l’école L’Envol de Saint-Éloi y auront aussi accès.

    La municipalité de Saint-Éloi a déballé un cadeau au cours de la dernière année, et c’est toute une communauté, tissée serrée, qui lui a offert.

     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    22 février 2024 | 10h37

    Colloque de l’industrie touristique du Bas-Saint-Laurent

    Tourisme Bas-Saint-Laurent invite ses membres et ses partenaires à s’inscrire sans plus tarder au colloque annuel de l’industrie touristique qui se déroulera le mercredi 13 mars 2024 à l’Hôtel Universel de Rivière-du-Loup, sous le thème « Les temps changent ». Lors du souper-soirée « Découvertes du Bas-Saint-Laurent », un hommage sera rendu à ...

    22 février 2024 | 10h18

    La loterie pastorale est de retour pour une 15e édition

    Les fabriques des paroisses de Saint-Jean-de-Dieu, Saint-Cyprien, Saint-Clément, Saint-Médard et Saint-Mathieu-de-Rioux se regroupent pour mettre sur pied la 15e édition de la loterie pastorale qui permettra de récolter 42 000 $ et de faire d’heureux gagnants. Les 1400 billets sont disponibles auprès des marguilliers ou des bénévoles désignés des ...

    22 février 2024 | 7h12

    300 000 $ pour relancer les transports collectifs et adaptés de la région

    La députée de Rivière-du-Loup–Témiscouata, Amélie Dionne, annonce au nom de la vice-première ministre et ministre des Transports et de la Mobilité durable, Geneviève Guilbault, une aide ponctuelle de 297 652 $ pour les trois MRC de sa circonscription, afin de contrer la baisse des revenus causée notamment par une perte d’achalandage. Ainsi, la ...