X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Les priorités du Bloc Québécois pour la rentrée parlementaire

durée 28 janvier 2024 | 06h00
  • Le chef du Bloc Québécois, Yves-François Blanchet, le député de Rimouski-Neigette - Témiscouata - Les Basques, Maxime Blanchette-Joncas, et ses collègues du parti ont tenu, cette semaine, leur caucus présessionnel ainsi qu’une tournée au Saguenay-Lac-Saint-Jean. 

    C’est sur le thème «Dignes de confiance» que le parti oriente son travail pour la prochaine session. «"Dignes de confiance!", parce que les Québécois et Québécoises savent qu’ils peuvent compter sur nous pour proposer et imposer des solutions à leurs préoccupations, sans verser dans le pur intérêt partisan. Tandis qu’un nombre toujours plus élevé de Québécois peinent à joindre les deux bouts ou n’arrivent plus à se loger, que des milliers de propriétaires de PME et d’entreprises agricoles voient leurs affaires mises en péril, que notre culture, notre langue française et nos médias québécois sont malmenés, le travail assidu des députés du Bloc Québécois est plus que jamais nécessaire. Devant un gouvernement fédéral qui est lent à agir et qui démontre peu d’appétit à s’attaquer à ces problèmes, le Bloc garde les priorités de notre monde bien en vue et continuera de se montrer digne de confiance, tout en disant la vérité aux Québécois», a commenté M. Blanchette-Joncas.

    Il a aussi présenté le plan d’action du Bloc Québécois pour la prochaine session parlementaire et identifié cinq priorités qu’il mettra de l’avant, soit le respect de la capacité d’accueil du Québec en matière d’immigration, ainsi que ses impacts sur le logement, les services publics et les finances du Québec; l’identité québécoise : dont les impacts du jugement éventuel sur la loi 21, la lutte contre les propos haineux, ou la défense de la culture québécoise, de ses médias et de la langue; l’inflation : et ses effets sur le coût de la vie, les aînés, la crise du logement ou les PME; l’environnement et la lutte aux changements climatiques : notamment les effets des décisions gouvernementales récentes ainsi que de l’entrée en activité imminente de Trans Mountain; et les ingérences: celles du gouvernement fédéral dans les champs de
    compétence du Québec (santé, soins dentaires, financement des infrastructures, etc.), et celles des États étrangers dans la démocratie.

    Concernant les enjeux locaux, ses priorités sont de poursuivre les efforts pour stimuler la création de logements et contrer l’itinérance dans la circonscription; mener à bien la réforme du programme d’assurance-emploi pour les travailleurs en région; améliorer l’offre régionale de transport ferroviaire et aérien; soutenir nos médias locaux pour assurer la présence de l’information régionale; et contrer la pénurie de main-d’œuvre.
     
    «Lors de la dernière session parlementaire, le Bloc Québécois a maintes fois démontré qu’il était l’adulte dans la pièce. C’est notre approche, celle qui s’impose pour régler les enjeux qui préoccupent les Québécois et nous entendons nous y tenir, malgré un climat parlementaire marqué par les tensions et les invectives. Au Bloc Québécois, nous abordons notre mission politique avec sérieux, dans le respect des attentes de ceux et celles qui nous ont élus. Je pense humblement que nous le faisons très bien et que nous sommes dignes de la confiance que nous portent les Québécois», a conclu Maxime Blanchette-Joncas.
     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    28 février 2024 | 15h00

    Vers une nouvelle caserne à Rivière-Bleue

    Exigüe, âgée, ne correspond plus aux normes incendie, les arguments en faveur d'une nouvelle caserne sont nombreux à Rivière-Bleue. Et la Municipalité ne s'en cache pas, elle planche sur un projet de nouvelle caserne depuis un moment déjà. Le sujet sera à l'ordre du jour ce mercredi 28 février dans le cadre de la Soirée publique d'information ...

    28 février 2024 | 13h15

    Trois-Pistoles se mobilise pour la sauvegarde de son École d’immersion française

    Le comité de relance de l’École d’immersion française de Trois-Pistoles, composé d’élus et de familles hôtesses, s’est tourné vers sa communauté le 27 février. Ne pouvant rester les bras croisés en attente d’une réponse de l’Université Western concernant le retour de leur programme en 2025, les membres ont usé de proactivité. Ils ont lancé une ...

    28 février 2024 | 10h39

    Plus de 2 M$ pour bonifier les services d’aide psychologique aux élus

    Québec a annoncé le 28 février un investissement de près de 2 M$ afin de fournir de l’aide psychologique de première ligne gratuite aux élus municipaux et aux membres de leur famille. La ministre des Affaires municipales, Andrée Laforest, veut ainsi répondre à un besoin exprimé par les maires et mairesses de la province aux prises avec du ...