X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Rivière-du-Loup souhaite conserver six sièges de conseillers

durée 24 janvier 2024 | 06h53
  • Marc-Antoine Paquin
    Par Marc-Antoine Paquin

    Journaliste

    Le conseil municipal de Rivière-du-Loup a demandé à la ministre des Affaires municipales et de l'Habitation, Andrée Laforest, de ne pas augmenter le nombre de conseillers siégeant à son conseil lors de la séance ordinaire du 22 janvier. 

    C'est que les plus récentes estimations faites par l'Institut de la statistique du Québec confirment que la population louperivoise a bien franchi le cap des 20 000 habitants, se situant présentement à . De ce fait, son conseil municipal devrait compter sur la présence d’au moins huit conseillers contre six actuellement.

    Le conseil actuel estime cependant que le nombre de conseillers et conseillères est suffisant et qu’il lui permet d’assurer une représentation «juste, équitable et efficace» de la population. Il a donc demandé le statu quo, comme le permet la Loi sur les élections et les référendums dans les municipalités. 

    Dans une résolution adoptée lundi soir, la Ville a souligné que le taux de croissances de sa population demeurait faible depuis quelques années. On ajoutait également qu’il n’était pas prévisible que la population de Rivière-du-Loup connaisse une augmentation importante de ses habitants à court et moyen terme dans un contexte où la population générale du Bas-Saint-Laurent est en décroissance et que cette tendance devrait se poursuivre au cours des prochaines années. 

    Selon Mario Bastille, la division actuelle du territoire répond aux besoins de la population. Il soutient que le maintien de la division du territoire de la Ville en 6 districts électoraux permettrait également d’éviter des dépenses jugées non essentielles. 

    «On essaie, parce qu’on croit qu’on peut continuer, à six, de faire un bon travail», a-t-il résumé. «Maintenant, il faudra voir la décision du ministère.»

    Si le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation refuse la requête des élus louperivois, il faudra s’attendre à ce que 8 postes de conseillers et conseillères soient à pourvoir lors des élections municipales de 2025. 
     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    13 juillet 2024 | 13h25

    Des récoltes retardées par les faibles précipitations 

    La Financière agricole du Québec a présenté son bilan de mi-saison en assurance récolte pour la région du Bas-Saint-Laurent, le 10 juillet. Elle y indique que le rendement et la qualité du sirop d’érable a été supérieur à la normale, mais que les températures fraiches et le manque de précipitation ont retardé la levée et la croissance des ...

    13 juillet 2024 | 6h56

    Martin Portes et Fenêtres poursuit la Ville de Rivière-du-Loup dans le dossier Place Carrier

    L’entreprise L. Martin (1984) inc., connue sous le nom de Martin Portes et Fenêtres, a intenté des démarches judiciaires contre la Ville de Rivière-du-Loup concernant le règlement d’emprunt pour les travaux d’aqueduc et d’égouts dans le secteur de la Place Carrier. Le dossier sera présenté devant un juge en automne prochain. Les démarches de ...

    13 juillet 2024 | 6h03

    Une somme de 12 000 $ pour le projet «Ensemble, fleurissons notre Hôtellerie Omer-Brazeau»

    L’Association du cancer de l’Est du Québec et les partenaires de l’initiative «Ensemble, fleurissons notre Hôtellerie Omer-Brazeau», ont présenté ce projet destiné à venir en aide aux personnes touchées par le cancer et créer un milieu de vie chaleureux sur les terrasses de l’Hôtellerie. S’inscrivant dans le cadre de l’une des campagnes de ...