X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Trois-Pistoles envisage de démolir la piscine régionale des Basques

durée 11 janvier 2024 | 06h02
  • Andréanne Lebel
    Par Andréanne Lebel

    journaliste

    Confrontés à l’importante hausse des couts concernant la rénovation de la piscine régionale des Basques, les élus de Trois-Pistoles envisagent plutôt l’option de démolir la piscine actuelle et d’en construire une nouvelle.

    «Le bâtiment a plus de défauts qu’on pensait et il va falloir repartir à zéro […] Ça demande plus de planification et on ne pourra pas aller de l’avant si nous n’avons pas de financement», explique le maire de la Ville de Trois-Pistoles, Philippe Guilbert. Pour le moment, il n’est pas encore déterminé si la nouvelle piscine serait située au même emplacement ou sur un autre site.

    Les élus de Trois-Pistoles ont inscrit le projet de la piscine régionale des Basques, évalué à 15 M$, au plan triennal d’immobilisations pour 2026. Il y a seulement deux ans, les travaux de réfection du bâtiment actuel étaient évalués à 5,8 M$, mais ils ne sont finalement pas allés de l’avant.

    En mai 2021, la Ville de Trois-Pistoles avait obtenu une aide financière de 2,9 M$ du gouvernement du Québec pour procéder à la réfection de cette infrastructure. Cette subvention provenait du Programme d’aide financière aux infrastructures récréatives et sportives. Elle devait couvrir environ 50 % de la facture totale.

    Le bâtiment de la piscine régionale de la MRC des Basques a été construit en 1989 et il n’a pas fait l’objet de travaux majeurs depuis ce temps. «Encore une fois, on attend du financement par rapport à [la piscine]. On va devoir aller plus loin dans ce processus, qui est assez long», précise Philippe Guilbert. Au cours des dernières années, les couts liés à ce projet ont drastiquement augmenté, souligne-t-il. En raison de ce changement d’orientation, de nouveaux plans devront être réalisés et l’échéancier est ainsi repoussé.

    Selon M. Guilbert, les autres maires de la MRC des Basques ont démontré que leurs communautés tiennent à garder la piscine, qui est un équipement municipal supralocal. Ce terme signifie qu’il est utilisé par les contribuables de plus d’une municipalité locale.

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    24 février 2024 | 7h24

    Randonnée et exposition de motoneiges au lac Témiscouata

    Pour ceux qui souhaitent faire le plein d’adrénaline, une randonnée de motoneiges antiques et hors-pistes est prévue le samedi 2 mars à 10 h à l’Éco-site de la tête du lac Témiscouata, suivi d’une exposition. Les amateurs et propriétaires de motoneiges antiques et hors-pistes intéressés à sortir leurs bolides sont conviés à la station d’essence ...

    24 février 2024 | 6h56

    À l’ile aux Basques en voiture

    «Je vous parle d'un temps, que les moins de vingt ans, ne peuvent pas connaitre», chantait Charles Aznavour avec La Bohème. Ce bon vieux temps, diront les plus vieux, s’étiole comme la banquise sur le fleuve. Une banquise qui autrefois, permettait de gagner l’ile aux Basques, en face de Trois-Pistoles… en Renault 5, rien de moins ! C’est ...

    24 février 2024 | 6h37

    La 3e édition de la Journée Remerciement Salvatoré

    C’est le 27 février prochain qu’aura lieu la 3e édition de la Journée Remerciement Salvatoré. Lors de cette journée, 100 % des ventes de pizzas seront redistribuées. Les cinq frères et sœurs à la tête de Pizza Salvatoré renouvelle cette campagne, dont la moitié des ventes de pizzas réalisées ce jour-là seront offertes en bonus salarial à tous les ...