X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Budget 2024 et Plan triennal d’immobilisations

Pohénégamook mise sur l’amélioration de ses infrastructures

durée 17 décembre 2023 | 06h57
  • Le conseil municipal de la Ville de Pohénégamook a adopté, lors de la séance extraordinaire du 12 décembre, un budget de fonctionnement de 6 615 000 $ pour l’année 2024. Cette adoption vient conclure l’exercice budgétaire entamé depuis plusieurs semaines, au cours duquel l’administration de la Ville s’est positionnée afin de répondre à la capacité de payer des citoyens, puis à ses trois grandes orientations stratégiques: la vitalité de sa communauté, l’attractivité du milieu et la rétention de la population sur son territoire.

    Incluant le service de la dette, une augmentation de la taxe foncière résidentielle de 4,07 % est prévue. En tenant compte des ajustements à la tarification des services, l’impact sur le compte de taxes d’une propriété moyenne évaluée à 125 000 $ raccordée au réseau est ainsi estimé à 4,33 %. Concrètement, cette hausse représente une somme d’environ 105 $ pour l’année 2024.

    L’administration de la Ville a ainsi souhaité trouver l’équilibre afin de maintenir les services en place, sans toutefois augmenter de manière trop prononcée le fardeau pour sa population dans un contexte difficile de hausse généralisée des coûts. Ainsi, d’importantes réflexions concernant non seulement les charges de la Ville, mais également ses sources de revenus ont été réalisées afin de limiter l’impact de l’inflation sur ses opérations. Une attention particulière a été portée au service de voirie municipale afin de poursuivre l’amélioration de certaines routes et de plusieurs rangs. 

    «En adoptant ce budget, la Ville de Pohénégamook démontre sa volonté de poursuivre les efforts consentis afin de réaliser ses orientations de vitalité, d’attractivité et de rétention sur notre territoire. L’ensemble du conseil municipal a toujours été très clair sur sa volonté de développer notre communauté et ce budget permettra de réaliser notre vision, en tenant compte de la capacité de payer des citoyens», a indiqué Benoît Morin, maire.

    Le nouveau programme triennal d’immobilisations 2024-2026 a également été adopté au cours de la même soirée. Celui-ci totalise des investissements estimés à 43 709 000 $ pour les trois prochaines années pour les besoins en renouvellement d’infrastructures en aqueduc et égouts de la municipalité représentant à eux seuls plus de la moitié des sommes prévues.

    Pour l’année 2024, plus spécifiquement, les investissements sont évalués à 11 372 000 $, dont le financement proviendra essentiellement de subventions gouvernementales, incluant entre autres les programmes PRIMEAU et TECQ. Parmi les projets en immobilisations retenus pour la prochaine année se trouvent, notamment, la réfection et le réaménagement de son hôtel de ville, l’achat d’un logiciel afin de bonifier la gestion de ses actifs municipaux, l’acquisition de groupes électrogènes (génératrices) pour ses différentes stations de pompage et l’étude de son réseau d’égouts afin de mieux planifier ses interventions. Ces initiatives s’inscrivent dans la volonté municipale de gérer de manière optimale ses différentes infrastructures, et ce en fonction des besoins réels et futurs de l’organisation.  

    De plus, au cours de l’année à venir, celle-ci désire non seulement conclure certains grands dossiers déjà entamés (par exemple le projet de réfection des rues Sainte-Marie et Saint-Jean), mais également établir les assises d’autres projets majeurs, tels que l’amélioration du chemin Tête-du-Lac ou le développement de son parc intergénérationnel. Des sommes sont également prévues afin de procéder à la mise en valeur du Petit pont international, un véritable emblème de Pohénégamook.

    Les représentants de la Ville sont confiants que l’adoption du budget 2024 et de son plan triennal permettra la poursuite de la mission de la Ville, soit de créer un environnement optimal pour l’épanouissement des familles, des organismes et des entreprises.
     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 6h53

    Entre douleur et rémission, le chemin se nomme action pour Charlène Dupasquier

    Imaginez votre quotidien quand des gestes aussi simples que marcher ou courir représentent un défi important. Imaginez vivre cette réalité quand votre vie est axée autour du mouvement, du plein air et de l’activité physique. Un cauchemar éveillé. C’est pourtant ce que vit la guide d’aventure et biologiste Charlène Dupasquier depuis qu’elle cohabite ...

    Publié à 6h32

    Lancement du Golf en santé Hôtel Levesque

    La Fondation de la santé de Rivière-du-Loup a annoncé, le 23 mars, que les inscriptions pour son activité de Golf en santé Hôtel Levesque du 7 juin prochain sont ouvertes. L’évènement se déroulera au Club de Golf de Rivière-du-Loup et, par la suite, à l’Hôtel Universel pour un souper en santé Aliments Asta, incluant un encan à la criée présenté ...

    Publié à 6h07

    Interdiction de dégriffer les chats au Québec : «C’est une bonne nouvelle que tout le monde partage» -Heidi Pomerleau

    Après des années à demander des changements quant aux chirurgies mineures chez les animaux, les professionnels du monde animal ont obtenu gain de cause. La Loi sur le bien-être et la sécurité de l’animal, entrée en vigueur le 10 février, interdit notamment le dégriffage chez les chats. Une nouvelle qui réjouit les vétérinaires dont Heidie Pomerleau, ...