X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Plusieurs projets en cours à la MRC de Témiscouata en 2023

durée 16 décembre 2023 | 06h43
  • La MRC de Témiscouata a tenu sa dernière séance ordinaire de l’année, le 11 décembre où les membres ont pu aborder plusieurs projets en cours et en attente de réponses gouvernementales en début d’année 2024.

    Parmi les sujets qui ont retenu l’attention en 2023, il y a bien sûr l’incertitude entourant la réalisation d’un projet d’investissement majeur à Saint-Michel-du-Squatec par le Groupe Lebel. 

    Ce projet représenterait un investissement privé de plus de 35 M$. Le préfet, Serge Pelletier, a informé les élus des démarches qui ont été faites par la MRC depuis plus d’un an dans ce dossier. 

    Malgré les réticences encore présentes de la part du ministère de l’Environnement, la MRC demeure convaincue que la réalisation du projet sur un terrain situé à l’extérieur du périmètre urbain et regroupant l’ensemble des activités du Groupe Lebel à Squatec, serait de nature à minimiser fortement les impacts environnementaux, et ce, en réalisant certains aménagements, notamment, au niveau de quelques cours d’eau. Une résolution en ce sens a été adoptée et sera acheminée aux différents ministères concernés.

    Dans les autres sujets ayant retenu l’attention, il y a le dossier de construction ou de rénovation majeure du poste de la Sûreté du Québec. Depuis plus de 15 ans, la MRC souligne l’urgence de procéder à une nouvelle construction pour le poste de la Sûreté du Québec à Témiscouata-sur-le-Lac dans le quartier Notre-Dame-du-Lac. Cette nouvelle construction permettrait d’avoir un bâtiment répondant aux normes actuelles d’espaces et de sécurités pour les opérations d’un service de cette nature. Une résolution a été adoptée en ce sens et sera acheminée au ministre de la Sécurité publique, à la Sûreté du Québec et la Société québécoise des infrastructures.

    Pour conclure, le préfet en a profité pour déposer son bilan de mi-mandat : «Beaucoup de boulot a été accompli depuis le début de mon mandat, mais il demeure que plusieurs dossiers demandent impérativement l’appui du gouvernement du Québec et du soutien de notre députée, Amélie Dionne. Parmi ces dossiers, où le Témiscouata est toujours en attente, il y a bien sûr le dossier de la moule zébrée qui nécessite un soutien financier important pour mettre en place les infrastructures de lavage d’embarcation et de guérites automatisées. Le Témiscouata est également en attente d’une réponse gouvernementale en lien avec un projet d’habitation abordable qui a été soumis aux autorités à la fin de l’été. Finalement, des discussions et représentations auprès du Gouvernement du Québec et de la SEPAQ sont en cours afin de réaliser une piste cyclable faisant le tour du lac Témiscouata. Ladite piste traversera le secteur de la Grande Baie du Parc national, là, où la région espère la réalisation de la Phase II du Parc national du Lac-Témiscouata au plus tôt.»
     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    28 février 2024 | 15h00

    Vers une nouvelle caserne à Rivière-Bleue

    Exigüe, âgée, ne correspond plus aux normes incendie, les arguments en faveur d'une nouvelle caserne sont nombreux à Rivière-Bleue. Et la Municipalité ne s'en cache pas, elle planche sur un projet de nouvelle caserne depuis un moment déjà. Le sujet sera à l'ordre du jour ce mercredi 28 février dans le cadre de la Soirée publique d'information ...

    28 février 2024 | 13h15

    Trois-Pistoles se mobilise pour la sauvegarde de son École d’immersion française

    Le comité de relance de l’École d’immersion française de Trois-Pistoles, composé d’élus et de familles hôtesses, s’est tourné vers sa communauté le 27 février. Ne pouvant rester les bras croisés en attente d’une réponse de l’Université Western concernant le retour de leur programme en 2025, les membres ont usé de proactivité. Ils ont lancé une ...

    28 février 2024 | 10h39

    Plus de 2 M$ pour bonifier les services d’aide psychologique aux élus

    Québec a annoncé le 28 février un investissement de près de 2 M$ afin de fournir de l’aide psychologique de première ligne gratuite aux élus municipaux et aux membres de leur famille. La ministre des Affaires municipales, Andrée Laforest, veut ainsi répondre à un besoin exprimé par les maires et mairesses de la province aux prises avec du ...