X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Nouveau programme Départ

Revitaliser les territoires avec un soutien de 75 M$

durée 12 décembre 2023 | 06h01
  • Le gouvernement du Québec lance le programme Développement économique pour l’aide à la redynamisation des territoires (DÉPART). Cette initiative, dotée d’une enveloppe de 75 millions de dollars, vise à diversifier et à renforcer les activités des entreprises afin de revitaliser 25 municipalités régionales de comté (MRC) du Québec, dont celles MRC des Basques et du Témiscouata jusqu’au 31 mars 2026.

    La ministre des Ressources naturelles et des Forêts et ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent et de la région de la Gaspésie - Îles-de-la-Madeleine, Maïté Blanchette Vézina, et la députée de Rivière-du-Loup - Témiscouata, Amélie Dionne, en ont fait l’annonce ce 11 décembre.

    Le programme sera administré par Investissement Québec, mandataire du gouvernement. Il s’adresse aux petites ou moyennes entreprises et aux entreprises collectives situées dans les MRC se trouvant dans le dernier quintile du classement selon l’indice de vitalité économique des territoires de l’Institut de la statistique du Québec,
    les MRC de la région administrative de la Gaspésie - Îles-de-la-Madeleine, les MRC des Appalaches et du Granit et les communautés autochtones à proximité du périmètre territorial des MRC admissibles.

    «Les PME sont névralgiques pour nos communautés. Avec le programme DÉPART, on leur offre des moyens pour réaliser leurs ambitions. Le gouvernement facilite ainsi l’accès au financement des entreprises situées dans les territoires visés afin de leur permettre de renforcer et de diversifier leurs activités. On s’inspire de ce qui fonctionnait dans certains programmes précédents pour en faire bénéficier à d’autres régions du Québec, dont les MRC de La Matapédia, des Basques, de Témiscouata, de La Matanie et de La Mitis, de manière à soutenir leur vitalisation», a souligné Mme Blanchette Vézina.

    DÉPART s’inscrit dans la continuité des objectifs du Fonds d’aide aux initiatives régionales (FAIR) et des quatre fonds de diversification économique mis en place par le ministère de l’Économie, de l’Innovation et de l’Énergie. Ces fonds sont échus depuis le 31 mars 2023. L’aide financière attribuée aux PME prendra la forme d’une contribution non remboursable d’un montant minimal de 15 000 $ et maximal de 150 000 $ par projet.

    «Grâce à DÉPART, les entreprises des territoires ciblés pourront diversifier leurs activités afin d’améliorer l’indice de vitalité économique de leur MRC. Les PME jouent un rôle clé dans le développement économique de notre région, et ce programme répondra directement à leurs besoins», a indiqué la députée Rivière-du-Loup - Témiscouata.
     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    28 février 2024 | 15h00

    Vers une nouvelle caserne à Rivière-Bleue

    Exigüe, âgée, ne correspond plus aux normes incendie, les arguments en faveur d'une nouvelle caserne sont nombreux à Rivière-Bleue. Et la Municipalité ne s'en cache pas, elle planche sur un projet de nouvelle caserne depuis un moment déjà. Le sujet sera à l'ordre du jour ce mercredi 28 février dans le cadre de la Soirée publique d'information ...

    28 février 2024 | 13h15

    Trois-Pistoles se mobilise pour la sauvegarde de son École d’immersion française

    Le comité de relance de l’École d’immersion française de Trois-Pistoles, composé d’élus et de familles hôtesses, s’est tourné vers sa communauté le 27 février. Ne pouvant rester les bras croisés en attente d’une réponse de l’Université Western concernant le retour de leur programme en 2025, les membres ont usé de proactivité. Ils ont lancé une ...

    28 février 2024 | 10h39

    Plus de 2 M$ pour bonifier les services d’aide psychologique aux élus

    Québec a annoncé le 28 février un investissement de près de 2 M$ afin de fournir de l’aide psychologique de première ligne gratuite aux élus municipaux et aux membres de leur famille. La ministre des Affaires municipales, Andrée Laforest, veut ainsi répondre à un besoin exprimé par les maires et mairesses de la province aux prises avec du ...