X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Projections électorales : le PQ en avance dans Rivière-du-Loup-Témiscouata 

durée 11 décembre 2023 | 06h03
  • Marc-Antoine Paquin
    Par Marc-Antoine Paquin

    Journaliste

    Si des élections provinciales avaient lieu aujourd’hui, la Coalition Avenir Québec et le Parti Québécois seraient au cœur d’une lutte très serrée dans Rivière-du-Loup-Témiscouata. Selon les plus récentes projections électorales du site Qc125.com, la formation péquiste de Paul St-Pierre Plamondon pourrait même l’emporter. 

    Après avoir été au coude à coude avec la CAQ au cours des dernières semaines dans les intentions de vote régionales, le PQ semble vouloir se détacher positivement dans les nouvelles projections de Qc125. En date du 7 décembre, le parti profiterait de 35 % des voix contre 34 % pour la CAQ. Les autres partis sont loin derrière. 

    Le Parti Québécois n’a pas été en tête dans les intentions de vote depuis plus 30 ans dans la circonscription. Une nouvelle qui a de quoi réjouir l’exécutif régional du PQ. 

    «C’est clair que c’est le fun et que les gens sont contents», a mentionné le président Vincent Couture, souhaitant malgré tout faire preuve de prudence. «On sait que les prochaines élections sont dans un peu moins de trois ans  […] Il y a encore beaucoup de travail à accomplir, mais c’est vrai que c’est encourageant.»

    M. Couture demeure catégorique : l’engouement pour le Parti Québécois se ressent dans la région actuellement. La semaine dernière, une activité partisane organisée avec l’ancienne députée de Gaspé et actuelle porte-parole de la formation politique, Méganne Perry Mélançon, a été couronnée de succès au centre-ville de Rivière-du-Loup. 

    L’exécutif régional a aussi déjà atteint, et même surpassé, ses objectifs de financement. De nouveaux membres ont également adhéré et de nouvelles personnes ont signifié leur intention de vouloir s’impliquer pour le parti dans la région. 

    «On ressent aussi quelque chose auprès des jeunes […] Lors de notre événement, il y avait des gens de toutes les générations. Félix [Rioux, candidat aux élections de 2021, NDLR] n’est pas seul à être dans la vingtaine. C’est positif.»

    Le paysage politique actuel n’est pas unique à la région. La tendance est observée dans chacune des circonscriptions du Bas-Saint-Laurent, et dans une plus large échelle, au Québec dans son ensemble. Selon le plus récent sondage Léger, dont les résultats ont été partagés dans les derniers jours, le PQ est premier dans les intentions de vote. Une première depuis 2014, soit près de dix ans. À l’inverse, la CAQ obtient, à 25 % des intentions, son pire score depuis 2017 alors qu’elle n’était pas encore élue au pouvoir. 

    Dans la région, toujours selon les projections de Qc125, basées sur des sondages régionaux et provinciaux, Québec Solidaire (17 %), le Parti conservateur (9%) et le Parti libéral (4 %) se partageraient les voix restantes. Pour le Parti libéral, il s’agit d’un résultat peu reluisant, étant donné que la région était représentée à Québec par Jean D’Amour, un député-ministre, il y a à peine cinq ans. 
     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    28 février 2024 | 15h00

    Vers une nouvelle caserne à Rivière-Bleue

    Exigüe, âgée, ne correspond plus aux normes incendie, les arguments en faveur d'une nouvelle caserne sont nombreux à Rivière-Bleue. Et la Municipalité ne s'en cache pas, elle planche sur un projet de nouvelle caserne depuis un moment déjà. Le sujet sera à l'ordre du jour ce mercredi 28 février dans le cadre de la Soirée publique d'information ...

    28 février 2024 | 13h15

    Trois-Pistoles se mobilise pour la sauvegarde de son École d’immersion française

    Le comité de relance de l’École d’immersion française de Trois-Pistoles, composé d’élus et de familles hôtesses, s’est tourné vers sa communauté le 27 février. Ne pouvant rester les bras croisés en attente d’une réponse de l’Université Western concernant le retour de leur programme en 2025, les membres ont usé de proactivité. Ils ont lancé une ...

    28 février 2024 | 10h39

    Plus de 2 M$ pour bonifier les services d’aide psychologique aux élus

    Québec a annoncé le 28 février un investissement de près de 2 M$ afin de fournir de l’aide psychologique de première ligne gratuite aux élus municipaux et aux membres de leur famille. La ministre des Affaires municipales, Andrée Laforest, veut ainsi répondre à un besoin exprimé par les maires et mairesses de la province aux prises avec du ...