X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Les pompiers de Rivière-du-Loup retrouvent leur vieux Fargo 1937  

durée 8 décembre 2023 | 14h05
  • Marc-Antoine Paquin
    Par Marc-Antoine Paquin

    Journaliste

    Le Service de sécurité incendie de Rivière-du-Loup a retrouvé un vieux compagnon dans les derniers jours : un camion autopompe Fargo 1937. Le véhicule, une pièce de collection, a réintégré la caserne incendie louperivoise à l’approche de la période des Fêtes, après avoir passé plusieurs années au sein de Noël Chez Nous.

    La Ville de Rivière-du-Loup a remis la main sur le vieux camion, qui a toujours fière allure, à la suite de la récente dissolution de l’organisme connu pour . Il lui avait été prêté en 2012 pour la somme symbolique de 1 $. Une clause de retour avait toutefois été signée au cas où les activités cessaient ou on souhaitait s’en départir. 

    Entreposé du côté de l’Édifice Rosaire-Gendron dans les dernières semaines, il a finalement fait son entrée dans la nouvelle caserne de la rue Témiscouata le 6 décembre, 85 ans après son achat initial. Il trône maintenant fièrement – comme un vestige du passé – aux côtés de camions beaucoup plus gros et avancés technologiquement. Nul doute, sa grande échelle de bois détonne compte tenu des normes actuelles en vigueur. 

    «Depuis le déménagement dans la nouvelle caserne, on sent vraiment un changement de climat. Avant, on manquait peut-être d’initiatives, on s’impliquait peut-être moins. Maintenant, plusieurs jeunes viennent travailler de jour. On ressent un regain d’énergie», a expliqué le directeur du Service de sécurité incendie de Rivière-du-Loup (SSIRDL), Éric Bérubé. 

    «Fort de ça, je me suis dit que ce serait peut-être le moment de faire revenir le Fargo et de le sortir pendant la période des Fêtes. Ç’a été unanime, tout le monde était d’accord.»

    ACHETÉ POUR 1 325 $

    Selon Éric Bérubé, le Fargo 1937 a été acquis la première fois la même année pour la modique somme de 1 325 $, soit environ 27 000 $ aujourd’hui. 

    Il a fait partie de la brigade incendie pendant plus de 30 ans avant d’être vendu à la Municipalité de Saint-Hubert-de-Rivière-du-Loup en 1968 pour 1000 $ (soit 4 200 $ aujourd’hui). Il y est demeuré jusqu’à son rachat par l’administration louperivoise en 1990. 

    Au fil des années, quelques travaux de restauration ont été accomplis afin de lui permettre de traverser les époques. Récemment, le SSIRDL a aussi investi quelques centaines de dollars, sans plus, pour lui redonner un peu d’amour avec de la nouvelle peinture et des rubans de Noël. 

    Pour la suite, M. Bérubé soutient que plusieurs avenues seront évaluées. Il estime important d’en prendre soin considérant sa valeur historique à Rivière-du-Loup. Les véhicules incendie de cette époque demeurent rares au Québec. 

    «Il y a différentes options offertes. Il pourrait par exemple être cédé à un musée à Montréal qui est spécialisé et qui les restaure. Les camions sont ensuite déplacés pour des événements et des parades. Ça pourrait nous amener à aller le chercher quand on en a besoin, mais évidemment ça occasionne des frais tout de même importants», a soutenu M. Bérubé. 

    «On pourrait aussi le confier à un restaurateur ou faire affaire avec un carrossier afin de lui redonner sa beauté d’antan. Éventuellement, il pourrait aussi amener quelque chose d’intéressant au niveau touristique, que ce soit pour des visites guidées ou autre.» 

    À court terme, la présence et les sorties du vieux Fargo dans le secteur de Saint-Ludger s’inscrivent aussi dans la volonté du SSIRDL de bien s’intégrer au tissu social du quartier, précise le directeur incendie. Il accompagne d’autres initiatives comme l’installation d’un réfrigérateur de partage dans l’entrée de la caserne. 
     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    20 juin 2024 | 12h38

    Une fenêtre unique sur l’univers du béluga

    À temps pour l’été et pour la Journée nationale des peuples autochtones, la Première Nation Wolastoqiyik Wahsipekuk ouvrira sa station d’interprétation des bélugas, Putep ‘t-awt, au grand public le vendredi 21 juin. Située à flanc de montagne dans le secteur du port du Gros-Cacouna et du parc côtier Kiskotuk, la plateforme terrestre d’observation ...

    20 juin 2024 | 9h41

    Interdiction de faire des feux à ciel ouvert en forêt ou à proximité

    Le ministère des Ressources naturelles et des Forêts a décidé d’interdire de faire des feux à ciel ouvert en forêt ou à proximité en raison des conditions qui sévissent présentement. Cette décision, prise en collaboration avec la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU), entraîne donc une interdiction qui entre en vigueur à compter ...

    20 juin 2024 | 9h26

    Une année «exceptionnelle» pour l’École de musique Alain Caron

    L’École de musique Alain Caron (ÉMAC) a été marquée par plusieurs réalisations cette année. Une dizaine de concerts ont attiré près de 600 spectateurs et mis en vedette 170 élèves, une saison «exceptionnelle» pour l’ÉMAC.  L’un des moments forts a été le spectacle «Le Carnaval des animaux», qui a réuni une cinquantaine d’artistes et plus de 250 ...