X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

François Dumas : candidat au poste de conseiller municipal pour le district 5 à Témiscouata-sur-se-Lac

durée 19 novembre 2023 | 14h12
  • Citoyen de Témiscouata-sur-le-Lac depuis 2001, François Dumas présente sa candidature comme conseiller municipal pour le district 5 à Témiscouata-sur-se-Lac. 

    Employé depuis 20 ans comme ingénieur chez Premier Tech en gestion des opérations, de personnel et de projets, M. Dumas s’est aussi impliqué sur plusieurs conseils dans le Témiscouata, dont le CSSS, le CLD, l’École de musique et le Beaulieu Culturel.

    Son premier objectif à titre de conseiller, s’il est élu, sera de convaincre la ville de mettre fin au «tirage de couverte» entre les deux quartiers du territoire. Pour démontrer sa bonne foi, il garantit, sur le long terme, des investissements au prorata des populations de chaque quartier, ainsi qu’une taxation paritaire. Selon lui, pour que la ville soit forte, il faut que les deux quartiers soient robustes et solidaires. Il veut rendre ses lettres de noblesse au quartier de Notre-Dame-du-Lac, qui a beaucoup écopé dans les 20 dernières années, soutient-il.

    M. Dumas veut attacher plus d’importance à la proximité des services et la qualité de vie de quartier, en particulier pour les personnes âgées. Il souhaite épauler les citoyens qui ont de bonnes idées et sont prêts à s’impliquer.

    Les municipalités devraient s’inspirer davantage des bonnes pratiques du privé, d’après lui. Il propose que la ville minimise les tâches et processus à faible valeur ajoutée, afin de faire plus avec moins. Cet exercice, indique-t-il, permet de réduire les taxes, de valoriser les employés et de libérer du temps pour les priorités des citoyens et des entreprises. Il veut aussi que la ville entretienne mieux les infrastructures existantes et en fasse davantage pour protéger les berges.  

    Le meilleur moyen d’améliorer la vitalité de la ville, selon François Dumas, est d’augmenter le nombre de résidents et la valeur foncière, tout en limitant les dépenses. Il veut innover et stimuler l’investissement privé, en créant des quartiers modernes, écologiques et économiques et ainsi aider à garder et attirer des jeunes, des familles, et de la main-d’œuvre qualifiée. 

    Il s’engage à bien représenter les intérêts des citoyens, à agir avec transparence, à respecter l’intelligence des gens, à écouter, à ne pas personnaliser les débats et à rester toujours constructif. En même temps, il s’engage à être travaillant, rigoureux, exigeant, et patient. Il partage que s’il est élu, il créera un canal de communication pour maintenir le lien avec les citoyens.
     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 13h46

    Les finissants en graphisme présentent «La pépinière»

    Le programme Graphisme du Cégep de Rivière-du-Loup invite la population à l’exposition de sa cohorte finissante. Intitulé « La pépinière », l’évènement se tiendra les 21, 22 et 24 mai au Carrefour du Cégep. Un vernissage public aura lieu le 24 mai de 16 h à 18 h. Cette exposition unique présentera les portfolios et diverses créations de 33 élèves ...

    Publié à 6h59

    Des centaines d’aides techniques expédiées vers la Bolivie

    Jeudi matin, une petite équipe formée d’employés de Berger, de la physiothérapeute Pascale Brouillette et de sa collègue Linda Cloutier fourmillait dans une remorque remplie d’aides techniques à destination de la Bolivie. Il fallait tout emballer sur huit palettes pour s’assurer que la précieuse cargaison arrive bien à destination. L’opération a ...

    Publié à 6h33

    Une 3e édition gourmande pour la Dégustation Notre-Dame  

    La 3e édition de la Dégustation Notre-Dame Bérubé GM s’est déroulée le 16 mai à l’Auberge de la Pointe de Rivière-du-Loup. Sous la présidence d’honneur de François Roussel, l’activité-bénéfice a permis à la Fondation de dégager un bénéfice de 21 100 $.   Sous le thème «In Vino Meritas», l’événement proposait la dégustation de sept vins ...