X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Le Pavillon-de-l’Avenir développe un partenariat avec un lycée français

durée 15 novembre 2023 | 06h02
  • Marc-Antoine Paquin
    Par Marc-Antoine Paquin

    Journaliste

    Des finissants du Centre de formation professionnelle Pavillon-de-l’Avenir pourront bientôt bénéficier des avantages et des découvertes liés à un échange étudiant en Europe. Une belle première pour les programmes de charpenterie-menuiserie et électricité rendue possible grâce à un nouveau partenariat développé avec le Lycée Martin Nadaud situé à Tours en France. 

    Cette nouvelle collaboration favorisera la mise en place de mobilité internationale entre les deux établissements d’enseignement professionnel. Deux projets d’échanges découleront d’ailleurs de ce partenariat que l’on souhaite durable et solide. 

    En février 2024, sept élèves finissants du CFP Pavillon-de-l’Avenir complèteront leur formation au Lycée Martin Nadaud, spécialisé dans les métiers de l’architecture, de la construction et de l’énergie, grâce à un séjour de trois semaines. Lors de ce voyage, ils prendront part aux cours réguliers et auront la chance d’effectuer des visites pédagogiques en entreprise. 

    «On souhaite que les élèves puissent s’ouvrir sur le monde, qu’ils puissent comprendre le fonctionnement de la construction en France et découvrir les nombreuses différences avec le Québec, notamment au niveau de l’architecture et des matériaux utilisés», a décrit le directeur adjoint Francis Laforest, lui-même un ancien enseignant en charpenterie-menuiserie. 

    «C’est un gros plus pour les élèves. Ça va leur permettre de vivre une expérience fantastique sur le plan personnel», s’est réjoui le directeur général du CSS Kamouraska-Rivière-du-Loup, Antoine Déry.

    Quelques semaines plus tard, ce sera au tour du Pavillon-de-l’Avenir d’accueillir une délégation française de six étudiants finissants. Les élèves se joindront eux aussi des cours reliés à leurs domaines d’études et ils participeront à des activités d’intégration. 
    «On souhaite leur faire découvrir nos façons de faire et l’offre de formations du Pavillon-de-l’Avenir, tout en leur présentant la possibilité de venir étudier chez nous et, pourquoi pas, poursuivre leur vie au Québec.»

    YEUX RIVÉS SUR L’INTERNATIONAL 

    Voilà maintenant deux ans que le centre de formation professionnelle louperivois accroit ses initiatives à l’international. Au cours de cette période, l’établissement a embauché une conseillère dédiée aux relations internationales et a participé à des salons de recrutement d’élèves en France. 

    Il a aussi signé des ententes avec des lycées et des agences spécialisées en recrutement, a accueilli des enseignants et des stagiaires français et a bonifié l’accueil dispensé aux élèves internationaux. 

    Le projet présenté cette semaine a demandé plus d’un an de travail, le temps de tisser des liens solides et de procéder à un processus de sélection des élèves. Aujourd’hui, les parties estiment qu’il s’agit d’une grande réussite et d’un projet gagnant-gagnant, voire d’un rêve réalisé. 

    Les élèves québécois rencontrés étaient aussi aux anges. À leur inscription, ils ne pensaient jamais avoir la chance de compléter leur parcours scolaire avec un échange européen. Ils sont aussi très conscients que cette expérience leur amènera beaucoup sur les plans professionnels et personnels. 

    Un enthousiasme partagé par leurs confrères français, a confirmé la proviseure du Lycée Martin Nadaud, Véronique Dassy. «Depuis nombre d’années, nos élèves ont l’occasion de participer à des projets de mobilité européenne et nous sommes fiers d’en faire des citoyens du monde ambitieux et autonomes», a-t-elle soutenu. 

    «L’expérience en terre québécoise est une première pour nous et nous sommes heureux de nous associer avec le CFP Pavillon-de-l’Avenir […] C’est une grande richesse que cet échange.»

    Notons que le séjour des élèves en France est possible grâce à plusieurs partenaires. D’une part, le CFP Pavillon-de-l’Avenir a obtenu une bourse de mobilité en formation professionnelle de 13 500 $ des Échanges Azimut. Il a aussi pu compter sur le soutien financier de l’entreprise CB4S et sur la collaboration de l’Association régionale de la construction du Québec (ACQ). 


     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 6h52

    Un 15e rendez-vous pour les amateurs de grands crus

    Au fil des années, le Littoral bercé par le vin s’est positionné comme un événement incontournable de la rentrée. Les amateurs de grands crus se donneront rendez-vous le 27 août prochain, à l’Auberge de la Pointe de Rivière-du-Loup, pour sa 15e présentation. Et parce qu’on ne change pas une formule gagnante, l’organisateur du Littoral bercé par ...

    Publié à 6h36

    Charles Lavoie élu conseiller municipal à Notre-Dame-des-Neiges 

    Le citoyen Charles Lavoie a remporté l’élection partielle visant à pourvoir le poste de conseiller municipal vacant à Notre-Dame-des-Neiges, ce dimanche 21 juillet. Il a recueilli 161 des 217 votes reçus, soit 74,1 % des voix.   M. Lavoie se joindra ainsi au conseil municipal actuel formé du maire Jean-Marie Dugas, ainsi que des conseillères et ...

    21 juillet 2024 | 6h32

    Les cadets de la SQ visiteront les campings du Québec

    Du 20 au 27 juillet, les cadets de la Sûreté du Québec visiteront plusieurs campings aux quatre coins de la province. L’objectif? Rappeler aux vacanciers et aux visiteurs que les lois s’appliquent partout, même au camping. Plus de 200 cadets visiteront les campings dans les 74 municipalités participantes au programme cadets de la Sûreté du ...