X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Développer durablement le Bas-Saint-Laurent

durée 14 novembre 2023 | 14h28
  • Économie sociale Bas-Saint-Laurent (ÉSBSL) a lancé ce 13 novembre, dans le cadre du Mois de l’économie sociale, le Portrait des entreprises d’économie sociale du Bas-Saint-Laurent en développement durable réalisé par l’entreprise collective Élyme conseils. La réalisation de ce Portrait a bénéficié de la collaboration financière des huit Sociétés d’aide au développement des collectivités (SADC) du Bas-Saint-Laurent.

    ÉSBSL a instauré ce projet dans le but d’améliorer les performances économique, sociale et environnementale des entreprises d’économie sociale par l’adoption de pratiques en développement durable. Le document est accompagné d’une trousse d’outils au profit des entreprises collectives du Bas-Saint-Laurent et à l’ensemble de l’écosystème économique régional.

    Au total, ce sont près de 90 entreprises collectives de tout le territoire du Bas-Saint-Laurent qui ont été directement impliquées dans le projet en participant à l’une ou l’autre des activités de sondage, de remue-méninges, de rencontres individuelles et de visites en entreprise. Issu de ces exercices et du travail d’analyse et de diagnostic qui s’en est suivi, le rapport détaille les pratiques en développement durable adoptées par les entreprises d’économie sociale de la région et met en lumière les principaux défis auxquels elles font face. 

    Même si chaque organisation et chaque secteur de l’économie sociale possèdent des réalités qui lui sont propres, le portrait a permis de dégager plusieurs enjeux communs. Il révèle aussi que les entreprises collectives mettent déjà en place un bon nombre de pratiques écoresponsables. Pour plusieurs d’entre elles, l’actuelle priorité est de se donner les moyens d’amener ces bonnes pratiques encore plus loin. À cet effet, l’étude met en évidence quelques pistes d’actions afin que les entreprises d’économie sociale améliorent leur bilan et contribuent encore davantage à une économie durable et socialement acceptable au Bas-Saint-Laurent.

    Les entreprises collectives constituent un maillon essentiel de l’écosystème régional. Par leur identité fondée sur des valeurs sociales fortes, une gouvernance démocratique, une grande flexibilité et un enracinement dans la communauté, ces entreprises possèdent des atouts pour être des modèles à suivre en matière de transition socio-écologique et d’intégration du développement durable au sein de leurs activités. Leur engagement envers des pratiques commerciales socialement responsables et respectueuses de l’environnement est clair et authentique, d’après l’organisme.

    Le document est disponible sur le site web de l’ÉSBSL.
     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    23 juin 2024 | 7h05

    Fierté locale et notoriété pour Rivière-du-Loup

    La saison touristique semble déjà bien entamée si on regarde l’achalandage des dernières semaines. Les visiteurs, toujours en quête d’expériences nouvelles et d’aventures, viennent dans la région de Rivière-du-Loup pour décrocher, profiter du grand air et découvrir nos incontournables. Cette année, Tourisme Rivière-du-Loup a choisi d’orienter ses ...

    23 juin 2024 | 6h55

    Le Louperivois Gaston Pelletier élu troisième récipiendaire du prix Jacques-Grimard au Québec

    Le Louperivois, Gaston Pelletier, connu pour ses nombreux engagements dans la communauté, a vu son travail être récompensé devant ses pairs lors du 53e congrès de l’Association des archivistes du Québec qui se déroulait du 29 au 31 mai à l’Hôtel Universel. Il s’est distingué par son intérêt marqué pour l’histoire de sa région qui a motivé ses ...

    23 juin 2024 | 6h00

    Moins d’emprunts pour les gros projets de Rivière-du-Loup 

    Bibliothèque municipale, caserne incendie, aéroport, rue Saint-Elzéar...La Ville de Rivière-du-Loup a réalisé des projets d’envergure nécessitant des investissements de plusieurs dizaines de millions de dollars au cours des dernières années. Toutefois, l’administration municipale empruntera finalement moins d’argent que prévu pour leur réalisation, ...