X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Vaccination contre la COVID-19 : La Santé publique simplifie ses recommandations

durée 10 novembre 2023 | 14h33
  • Le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) annonce qu'une seule dose du nouveau vaccin, administré cet automne, est maintenant recommandée contre la COVID-19 pour les personnes à risque. D'autres recommandations sont également simplifiées. Ce changement fait suite à une décision de la Santé publique, découlant d'une recommandation du Comité d'immunisation du Québec (CIQ).

    Une seule dose requise

    Une seule dose du nouveau vaccin, administré cet automne, est dorénavant suffisante pour qu'une personne soit considérée comme convenablement protégée. Ainsi, le nombre de doses de vaccin à administrer n'est plus influencé par la présence ou non d'une infection antérieure confirmée ni par le nombre de doses reçues antérieurement. Des recommandations concernant d'éventuelles doses supplémentaires de vaccin contre la COVID-19 seront diffusées ultérieurement, en fonction notamment de l'évolution de cette maladie et de l'arrivée de futurs variants. Cette simplification s'applique à l'ensemble de la population, à l'exception des enfants de moins de cinq ans et des personnes immunodéprimées n'ayant jamais reçu de doses de vaccin contre la COVID-19.

    Exception pour les personnes immunodéprimées et les enfants de cinq ans et moins

    Une particularité s'applique aux personnes immunodéprimées n'ayant jamais été vaccinées contre la COVID-19, chez qui une dose supplémentaire de vaccin est recommandée. Concernant les enfants de moins de cinq ans, les recommandations demeurent les mêmes que celles communiquées aux parents lors de la vaccination. Ils pourraient donc recevoir des doses supplémentaires en fonction du produit utilisé et du nombre de doses déjà reçues.

    Diminution de l'intervalle après une infection à la COVID-19

    Par ailleurs, l'intervalle recommandé entre une infection à la COVID-19 et la vaccination demeure six mois. Toutefois, un intervalle de trois mois est maintenant accepté pour faciliter la vaccination dans certaines circonstances.

    Vaccin Moderna également recommandé aux jeunes de 12 à 29 ans

    Enfin, en raison des dernières données rassurantes sur le risque de myocardite ou de péricardite, la recommandation préférentielle pour le vaccin de Pfizer chez les personnes âgées de 12 à 29 ans est retirée. Ainsi, les deux vaccins peuvent être utilisés, sans préférence.

    FAITS SAILLANTS

    Rappelons que la vaccination contre la COVID-19 est offerte gratuitement à toutes les personnes âgées de 6 mois ou plus qui en font la demande. Toutefois, la vaccination est particulièrement recommandée aux personnes qui ont plus de risques de présenter des complications, soit :

    • les personnes résidant en CHSLD, en RPA ou vivant dans d'autres milieux collectifs comportant une proportion élevée de personnes aînées et vulnérables;
    • les personnes âgées de 60 ans et plus;
    • les personnes âgées de 6 mois et plus immunodéprimées, dialysées ou considérées comme à risque élevé de complications;
    • les travailleurs et travailleuses de la santé;
    • les femmes enceintes;
    • les adultes vivant en région éloignée et isolée.

    Au total, depuis le lancement de la campagne de vaccination cet automne, plus de 830 000 doses contre la COVID-19 ont été administrées au Québec.

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 13h25

    Des récoltes retardées par les faibles précipitations 

    La Financière agricole du Québec a présenté son bilan de mi-saison en assurance récolte pour la région du Bas-Saint-Laurent, le 10 juillet. Elle y indique que le rendement et la qualité du sirop d’érable a été supérieur à la normale, mais que les températures fraiches et le manque de précipitation ont retardé la levée et la croissance des ...

    Publié à 6h56

    Martin Portes et Fenêtres poursuit la Ville de Rivière-du-Loup dans le dossier Place Carrier

    L’entreprise L. Martin (1984) inc., connue sous le nom de Martin Portes et Fenêtres, a intenté des démarches judiciaires contre la Ville de Rivière-du-Loup concernant le règlement d’emprunt pour les travaux d’aqueduc et d’égouts dans le secteur de la Place Carrier. Le dossier sera présenté devant un juge en automne prochain. Les démarches de ...

    Publié à 6h03

    Une somme de 12 000 $ pour le projet «Ensemble, fleurissons notre Hôtellerie Omer-Brazeau»

    L’Association du cancer de l’Est du Québec et les partenaires de l’initiative «Ensemble, fleurissons notre Hôtellerie Omer-Brazeau», ont présenté ce projet destiné à venir en aide aux personnes touchées par le cancer et créer un milieu de vie chaleureux sur les terrasses de l’Hôtellerie. S’inscrivant dans le cadre de l’une des campagnes de ...