X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Cibles d’immigration

Le Bloc Québécois invite les libéraux à retourner à la table à dessin

durée 5 novembre 2023 | 15h18
  • Au moment même où ils appuyaient la motion du Bloc Québécois en faveur d’une immigration réussie, les libéraux ont rendu publiques de nouvelles cibles d’immigration sans avoir consulté le Québec, les provinces et les territoires. Selon le chef du Bloc Québécois, Yves-François Blanchet, et le député de Rimouski-Neigette–Témiscouata–Les Basques, Maxime Blanchette-Joncas, les chiffres révélés par le ministre Miller ne peuvent être autre chose qu’une base de discussion qui sera mise au jeu avec la ministre québécoise de l’Immigration, à qui il n’avait pas parlé au préalable.

    «Les élus de l’ensemble des partis représentés à la Chambre des communes, y compris le ministre Miller et le premier ministre Trudeau, se sont exprimés clairement : oui, le Québec, les provinces et les territoires seront consultés avant que de nouveaux seuils d’immigration ne soient confirmés. Concrètement, j’ai demandé à Marc Miller et Justin Trudeau de consulter avant de finaliser les cibles, et ils ont voté oui. Toute la Chambre a voté oui. On doit donc s’attendre à ce qu’ils donnent suite», insiste Yves-François Blanchet.

    Pour Maxime Blanchette-Joncas, il n’y a pas trente-six manières pour le ministre et le gouvernement libéral de corriger cette bévue. «Le ministre doit discuter avec Québec pour comprendre ce que sont les difficultés en termes de soins de santé, d’éducation, de services de garde, de logement, de transport collectif, mais surtout de francisation pour réaliser, justement, une immigration réussie. En annonçant ses propres cibles aujourd’hui, le Québec démontre une connaissance de combien il faudra de professeurs pour les nouveaux élèves, combien de logements pour les nouvelles familles, ce que sera le volume de soins à prodiguer, combien de places en services de garde pour les tout-petits, combien de transports collectifs... Nous avons donné un levier, un rapport de force pour que l’Assemblée nationale fasse valoir les intérêts du Québec», conclut le député de Rimouski-Neigette–Témiscouata–Les Basques

    LA MOTION ADOPTÉE À L’UNANIMITÉ PAR LES ÉLUS DE LA CHAMBRE

    Que la Chambre demande au gouvernement de revoir ses cibles d’immigration dès 2024, après consultation du Québec, des provinces et des territoires, en fonction de leur capacité d’accueil, notamment en matière de logement, de soins de santé, d’éducation, de francisation et d’infrastructures de transport, le tout dans l’objectif d’une immigration réussie.

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 13h46

    Les finissants en graphisme présentent «La pépinière»

    Le programme Graphisme du Cégep de Rivière-du-Loup invite la population à l’exposition de sa cohorte finissante. Intitulé « La pépinière », l’évènement se tiendra les 21, 22 et 24 mai au Carrefour du Cégep. Un vernissage public aura lieu le 24 mai de 16 h à 18 h. Cette exposition unique présentera les portfolios et diverses créations de 33 élèves ...

    Publié à 6h59

    Des centaines d’aides techniques expédiées vers la Bolivie

    Jeudi matin, une petite équipe formée d’employés de Berger, de la physiothérapeute Pascale Brouillette et de sa collègue Linda Cloutier fourmillait dans une remorque remplie d’aides techniques à destination de la Bolivie. Il fallait tout emballer sur huit palettes pour s’assurer que la précieuse cargaison arrive bien à destination. L’opération a ...

    Publié à 6h33

    Une 3e édition gourmande pour la Dégustation Notre-Dame  

    La 3e édition de la Dégustation Notre-Dame Bérubé GM s’est déroulée le 16 mai à l’Auberge de la Pointe de Rivière-du-Loup. Sous la présidence d’honneur de François Roussel, l’activité-bénéfice a permis à la Fondation de dégager un bénéfice de 21 100 $.   Sous le thème «In Vino Meritas», l’événement proposait la dégustation de sept vins ...