X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Défi Chaîne de vie: une journée en toute intimité à Saint-Mathieu-de-Rioux

durée 17 octobre 2023 | 06h56
  • Lydia Barnabé-Roy
    Par Lydia Barnabé-Roy

    Journaliste de l'Initiative de journalisme local

    La pluie et la brume du 15 octobre n’ont pas tiédi les ardeurs d’une trentaine de personnes prêtes à relever le Défi Chaîne de vie à Saint-Mathieu-de-Rioux. L’évènement s’est déroulé tout en intimité à la manière d’une table ronde au Mont-St-Mathieu.

    Plus de vingt acteurs issus des maillons de la chaine du don d’organes ont participé à l’activité. Les prises de parole plus touchantes les unes que les autres se sont enchainées. 

    La famille Béland-Morisette, porte-étendard de la région Bas-Saint-Laurent, dont l’histoire de leurs fils Vincent fait partie du cœur de Chaîne de vie depuis 2014, était présente. 

    Un discours d’un ancien élève de Lucie Dumont, présidente et fondatrice de Chaîne de vie, dont la vie a changé après avoir découvert l’organisme, a atteint de nombreux participants en plein cœur et a fait verser quelques larmes.

    Malgré que Mme Dumont s’attendait à la participation de 75 à 100 personnes, elle se réjouit de cette édition du Défi au Bas-Saint-Laurent. Cette intimité conférée par le nombre réduit de personnes a permis des échanges plus nombreux et touchants. 

    Quelques-uns d’entre eux ont bravé la température et se sont lancés à la montée du Mont-St-Mathieu pour la cause du don d’organes. Cette année, ce sont les familles de donneurs qui étaient à l’honneur de cet évènement, qui est maintenant un incontournable dans la région, mais aussi à plusieurs autres endroits du Québec et au-delà.

    UN RAYONNEMENT «SANS PRÉCÉDENT»

    Le rayonnement qu’a eu le Défi Chaîne de vie cette année est «sans précédent» souligne Lucie Dumont. De Montréal à Lanaudière, du Saguenay-Lac-Saint-Jean à la Gaspésie en passant par New York, le Colorado, le Mont St-Michel en France et Dubaï, des gens se sont réunis pour gravir 21 montagnes dans la fin de semaine du 14 octobre.

    L’an dernier, l’organisme avait déjà commencé à faire des percer internationalement au niveau de la France. Cette année, Mme Dumont croit que la cause a obtenu plus de visibilité grâce aux familles de donneurs qui ont été mises à l’avant-plan. 

    Car «pas de don, pas de transplantation», soutient-elle. En 2023, Chaîne de vie s’est concentré sur l’éducation au don et ses valeurs. La fondatrice souligne que le don est un acte de générosité libre, volontaire et humain. Que les gens se rallient hors du Québec autour de ces idéaux montre leur importance, selon elle.
     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 13h46

    Les finissants en graphisme présentent «La pépinière»

    Le programme Graphisme du Cégep de Rivière-du-Loup invite la population à l’exposition de sa cohorte finissante. Intitulé « La pépinière », l’évènement se tiendra les 21, 22 et 24 mai au Carrefour du Cégep. Un vernissage public aura lieu le 24 mai de 16 h à 18 h. Cette exposition unique présentera les portfolios et diverses créations de 33 élèves ...

    Publié à 6h59

    Des centaines d’aides techniques expédiées vers la Bolivie

    Jeudi matin, une petite équipe formée d’employés de Berger, de la physiothérapeute Pascale Brouillette et de sa collègue Linda Cloutier fourmillait dans une remorque remplie d’aides techniques à destination de la Bolivie. Il fallait tout emballer sur huit palettes pour s’assurer que la précieuse cargaison arrive bien à destination. L’opération a ...

    Publié à 6h33

    Une 3e édition gourmande pour la Dégustation Notre-Dame  

    La 3e édition de la Dégustation Notre-Dame Bérubé GM s’est déroulée le 16 mai à l’Auberge de la Pointe de Rivière-du-Loup. Sous la présidence d’honneur de François Roussel, l’activité-bénéfice a permis à la Fondation de dégager un bénéfice de 21 100 $.   Sous le thème «In Vino Meritas», l’événement proposait la dégustation de sept vins ...