X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Conseil municipal de Rivière-du-Loup en bref

durée 11 octobre 2023 | 15h44
  • Lydia Barnabé-Roy
    Par Lydia Barnabé-Roy

    Journaliste de l'Initiative de journalisme local

    Hausse des tarifications de la SÉMER, nouveaux bâtiments de service au camping municipal de la Pointe, incivilités en périodes de questions, voici quelques sujets abordés à la rencontre du conseil municipal du 10 octobre.

    Mario Bastille, maire de Rivière-du-Loup a confirmé une hausse des tarifications de la Société d’économie mixte et d’énergie renouvelable (SÉMER) de 5 $ par citoyen pour 2024 afin de traiter les matières putrescibles à son usine de biométhanisation.

    Depuis 2020, les couts par habitant pour la Ville de Rivière-du-Loup ont donc augmenté de 150 %. Le 5 $ de plus prévu pour la nouvelle année représente une croissance de 25 % comparativement à 2023.

    «C’est ce que ça coute, donc c’est ce qu’il faut charger», croit l’élu. Selon lui, la SÉMER aurait même dû commencer à faire payer les municipalités plus tôt, dès le début de ses fonctions.

    Pour les prochaines années, la hausse des couts par citoyens devrait suivre Indice des prix à la consommation (IPC), avance M. Bastille.

    Rappelons qu’en juillet dernier, le gouvernement du Québec a accordé 7 M$ à la SÉMER pour la réfection du système de traitement des biogaz et de liquéfaction du biométhane. Les équipements devraient être commandés sous peu, d’après le maire, afin que l’usine puisse fabriquer du gaz liquéfié dès 2025.

    CAMPING DE LA POINTE

    La Ville de Rivière-du-Loup a adjugé un contrat pour la construction de nouveaux bâtiments de service au Camping municipal de la pointe à l’entreprise de Saint-Antonin, A.G.M, construction. L’entrepreneur était le plus bas soumissionnaire de l’appel d’offres avec un montant de 1 703 848,66 $ avant taxes.

    Au total quatre soumissions ont été reçues par la Ville. Les trois autres proviennent de Construction Albert de Rimouski à 1 929 000 $, Construction Béton 4 Saisons de Saint-Arsène à 1 948 000 $ et Les Constructions Unic de Saint-Marc-du-Lac-Long à 2 020 400 $.

    BON ORDRE ET PAIX

    Les élus municipaux ont procédé à l’adoption du règlement concernant le bon ordre et la paix à la suite d’écarts de citoyens aux périodes de questions dans les derniers mois. Les conduites, tons et propos jugés incivils, irrespectueux, agressifs, désobligeants ou arrogants sont désormais proscrits.

    Malgré cette mesure plus sévère, le maire, Mario Bastille, s’est voulu rassurant : «Je n’aurais pas de marteau ici pour dire, voici un 150 $ [d’amende]». 

    En cas d’une telle situation il demandera à la personne au micro d’aller s’asseoir. Dans les cas où les propos vexatoires et le comportement étaient poursuivis, il pourrait être demandé au citoyen de quitter l’assistance. «Si les gens ne collaborent pas, il y aura des sanctions possibles», souligne-t-il. 

    C’est le Service du greffe et des affaires juridiques qui aura la tâche d’analyser les incidents et s’occuper, le cas échéant, de délivrer un constat au contrevenant.

    Le maire a aussi le pouvoir d’ajourner la séance du conseil, si la situation dégénère en période de questions.

    ÉTATS FINANCIERS

    Un dépôt embryonnaire des états financiers a été soumis lors de la séance du conseil. Mario Bastille a dévoilé les faits saillants et tendances du rapport, qui sera officiellement déposé à la fin de l’année.

    Une hausse des revenus de mutation, soit la taxe de bienvenue, est attendue par rapport à la projection du budget 2023. Un montant de 825 000 $ avait été prévu, une somme déjà atteinte en date du mois de septembre. Les chiffres pourraient donc augmenter au cours des prochains mois. 

    Une augmentation des revenus d’intérêt par les placements de la Ville est aussi envisagée.

    Par contre, les élus indiquent une montée des dépenses concernant l’enlèvement de la neige et l’utilisation de produits chimiques en lien avec le traitement de l’eau potable.

    De façon conservatrice, le maire de Rivière-du-Loup avance qu’un surplus de 350 000 $ est anticipé pour 2023.
     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 13h46

    Les finissants en graphisme présentent «La pépinière»

    Le programme Graphisme du Cégep de Rivière-du-Loup invite la population à l’exposition de sa cohorte finissante. Intitulé « La pépinière », l’évènement se tiendra les 21, 22 et 24 mai au Carrefour du Cégep. Un vernissage public aura lieu le 24 mai de 16 h à 18 h. Cette exposition unique présentera les portfolios et diverses créations de 33 élèves ...

    Publié à 6h59

    Des centaines d’aides techniques expédiées vers la Bolivie

    Jeudi matin, une petite équipe formée d’employés de Berger, de la physiothérapeute Pascale Brouillette et de sa collègue Linda Cloutier fourmillait dans une remorque remplie d’aides techniques à destination de la Bolivie. Il fallait tout emballer sur huit palettes pour s’assurer que la précieuse cargaison arrive bien à destination. L’opération a ...

    Publié à 6h33

    Une 3e édition gourmande pour la Dégustation Notre-Dame  

    La 3e édition de la Dégustation Notre-Dame Bérubé GM s’est déroulée le 16 mai à l’Auberge de la Pointe de Rivière-du-Loup. Sous la présidence d’honneur de François Roussel, l’activité-bénéfice a permis à la Fondation de dégager un bénéfice de 21 100 $.   Sous le thème «In Vino Meritas», l’événement proposait la dégustation de sept vins ...