X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Édifice Rosaire-Gendron : «Mon vœu serait de le vendre» 

durée 14 septembre 2023 | 06h04
  • Marc-Antoine Paquin
    Par Marc-Antoine Paquin

    Journaliste

    Quel est l’avenir de l’Édifice Rosaire-Gendron de Rivière-du-Loup? Qui financera les travaux? La Ville demeurera-t-elle propriétaire? S’il admet que les questions sont nombreuses et que «tous les scénarios sont sur la table», le maire Mario Bastille reste catégorique : son souhait serait de vendre le bâtiment iconique de la rue Lafontaine à la Sûreté du Québec.  

    «En toute franchise, mon vœu serait de le vendre ce bâtiment-là, que ce soit la Sûreté du Québec qui en devienne propriétaire. Ils pourraient faire les travaux nécessaires pour respecter leurs normes. C’est ce que je souhaite.»

    M. Bastille a fait cette déclaration en marge de la plus récente séance ordinaire du conseil municipal. Il était questionné sur l’avancement de ce dossier, quelques jours seulement avant que la Ville de Rivière-du-Loup présente sa toute nouvelle caserne incendie à la population dans le cadre d’une journée portes ouvertes. 

    «Actuellement, la Sûreté du Québec est là. Elle souhaite demeurer là. Tout est sur la table pour nous. Est-ce que [la solution] est d’être copropriétaires du bâtiment? Est-ce que c’est de vendre? On est en élaboration», a-t-il dit. 

    Mario Bastille a convenu que le dossier n’avançait pas vite. Il a toutefois rappelé que la Ville n’est pas «seule à danser» et que des perches ont récemment été lancées. Les travaux qui doivent être réalisés, et l’ampleur des investissements nécessaires afin de mettre aux normes le bâtiment de 1965, sont de connaissance commune.  

    «De quelle façon seront-ils financés? Qui sera notre partenaire? Est-ce que la Ville sera toujours propriétaire? Tout est sur la table», a-t-il plus tard répété. 

    Quoi qu’il arrive, le maire de Rivière-du-Loup est d’avis que les policiers de la Sûreté du Québec doivent demeurer au 555, Lafontaine, d’une façon ou d’une autre. «Ce n’est pas négociable. La SQ ne peut pas aller ailleurs. Pour nous, c’est important et elle doit être maintenue là», a-t-il conclu. 
     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 6h52

    Un 15e rendez-vous pour les amateurs de grands crus

    Au fil des années, le Littoral bercé par le vin s’est positionné comme un événement incontournable de la rentrée. Les amateurs de grands crus se donneront rendez-vous le 27 août prochain, à l’Auberge de la Pointe de Rivière-du-Loup, pour sa 15e présentation. Et parce qu’on ne change pas une formule gagnante, l’organisateur du Littoral bercé par ...

    Publié à 6h36

    Charles Lavoie élu conseiller municipal à Notre-Dame-des-Neiges 

    Le citoyen Charles Lavoie a remporté l’élection partielle visant à pourvoir le poste de conseiller municipal vacant à Notre-Dame-des-Neiges, ce dimanche 21 juillet. Il a recueilli 161 des 217 votes reçus, soit 74,1 % des voix.   M. Lavoie se joindra ainsi au conseil municipal actuel formé du maire Jean-Marie Dugas, ainsi que des conseillères et ...

    21 juillet 2024 | 6h32

    Les cadets de la SQ visiteront les campings du Québec

    Du 20 au 27 juillet, les cadets de la Sûreté du Québec visiteront plusieurs campings aux quatre coins de la province. L’objectif? Rappeler aux vacanciers et aux visiteurs que les lois s’appliquent partout, même au camping. Plus de 200 cadets visiteront les campings dans les 74 municipalités participantes au programme cadets de la Sûreté du ...