X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Des verrous à pontet pour sensibiliser au suicide 

durée 11 septembre 2023 | 06h55
  • Marc-Antoine Paquin
    Par Marc-Antoine Paquin

    Journaliste

    Des verrous pour armes à feu seront distribués en septembre et octobre dans chacune des MRC de la région. Une initiative du Centre prévention suicide du KRTB, en collaboration avec la Sûreté du Québec, dont l’objectif est de sensibiliser à la cause du suicide et à l’importance d’entreposer ses armes sécuritairement.

    Le mardi 12 septembre prochain, de 13 h à 17 h, un kiosque sera ainsi installé au Canadian Tire de Rivière-du-Loup. Des verrous à pontet seront remis gratuitement par des intervenants du CPS. Un agent de la Sûreté du Québec sera aussi présent afin de répondre aux questions des citoyens en matière de sécurité. 

    L’activité se poursuivra le jeudi 12 octobre au commerce Écotone Trois-Pistoles (13 h 30 à 16 h 30), le vendredi 13 octobre au Coin du Sport de Dégelis (13 h 30 à 16 h) et le mardi 24 octobre à la Salopette et l’Aventurier de Saint-Pascal (13 h 30 à 16 h 30). 

    «Depuis quelques années, on veut faire une activité de distribution de verrous pour continuer à protéger les armes à feu en lien avec la cause du suicide. L’arme à feu est considérée comme un moyen latent, accessible», a rappelé la directrice générale et responsable clinique du Centre prévention suicide du KRTB, Julie Jalbert. 

    Selon le portrait 2023 des comportements suicidaires au Québec, un document de l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), les armes à feu ou les explosifs représentent le deuxième moyen le plus utilisé pour s’enlever la vie chez les hommes, après la pendaison, la strangulation et l’asphyxie. Entre 2018 et 2020, les suicides par arme à feu ont d’ailleurs été proportionnellement beaucoup plus fréquents chez les hommes (14,4 %) que chez les femmes (2,4 %).

    En ce sens, le verrou de pontet agit comme une barrière supplémentaire et «éloigne la méthode», souligne Mme Jalbert. Par la force des choses, il offre également un petit moment de réflexion entre la décision et l’acte. 

    Une analyse corroborée par Dave Ouellet, coordonnateur local en police communautaire (CLPC). «Ça aide à la prévention du suicide énormément. C’est prouvé que les chances diminuent beaucoup quand l’arme est barrée. Durant le processus [pour rendre l’arme fonctionnelle], le cheminement qui se fait est important et il a souvent un impact», a-t-il assuré. 

    Pour les proches et les amis inquiets pour la sécurité d’un être cher, les verrous à pontet, notamment ceux qui utilisent des clés, représentent aussi un outil. «On peut éloigner l’arme en remettant la clé à quelqu’un d’autre. On peut prendre le trousseau de clés, la conjointe, l’ami prenne les clés.»

    Le sergent Dave Ouellet rappelle par ailleurs qu’une une arme doit être rangée dans un endroit verrouillé en tout temps. «Ce que les gens doivent retenir, c’est ‘’barré-barré’’. Il doit y avoir deux verrous, que ce soit la pièce, le coffre, l’armoire ou l’arme elle-même avec un verrou à pontet, par exemple.»

    «Mettre un verrou à pontet, c’est que du positif. C’est une façon simple et efficace de sécuriser une arme. C’est aussi un bon moyen de prévenir le suicide. On fait une pierre deux coups.»

    PAS DE CHANCE À PRENDRE

    Notons qu’une ligne confidentielle pour signaler des préoccupations en matière d’armes à feu est mise à la disposition du public, principalement pour l’entourage des personnes qui possèdent une arme à feu ou qui comptent en acquérir. 

    Il est possible de téléphoner au 1 800 731-4000 pour faire part d’une inquiétude ou d’une peur face à une situation violente, un changement de comportement, un cas de détresse psychologique en rapport avec un proche, un collègue, un conjoint ou un ex-conjoint et qui pourrait compromettre la sécurité de cette personne ou d’autrui. En cas d’urgence, nous vous invitons toutefois à composer le 9-1-1.

    *Plusieurs des verrous offerts gratuitement lors des rendez-vous présentés ci-haut ont été offert par Salopette et l’Aventurier de Saint-Pascal, l’Écotone Trois-Pistoles et le Coin du Sport de Dégelis.
     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    19 mai 2024 | 6h33

    Témis en Bière de retour en août

    C’est du 1er au 3 août que se tiendra la 4e édition de Témis en Bière au Parc Clair Soleil de Témiscouata-sur-le-Lac dans le quartier Cabano. Lors de ce festival de la bière, il sera possible de manger des produits locaux et régionaux, puis d’écouter de la musique alors que l’admission sera gratuite pour entrer sur le site. Ainsi, des ...

    19 mai 2024 | 6h29

    Le Mouvement Desjardins abandonne les régions, selon les syndicats 

    Le Conseil régional FTQ Bas-Saint-Laurent – Gaspésie – Îles-de-la-Madeleine, le SEPB-Québec local 575, ainsi que les représentants de la société civile et maires de la région, dénoncent la décision du Mouvement Desjardins de fermer ses bureaux, guichets et centres de services dans 10 municipalités. Pour les différents porte-paroles, il est clair que ...

    19 mai 2024 | 6h03

    La qualité de l’air sera suivie et mesurée à Saint-Mathieu-de-Rioux

    Le ministère de l’Environnement a récemment fait part de nouvelles mesures qu’il allait mettre en place afin de s’assurer de la qualité de l’air à Saint-Mathieu-de-Rioux. Des démarches concrètes, issues d’un plan de contrôle, seront entreprises au cours de la saison estivale et viendront répondre aux plaintes répétées envers les émanations de ...