X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Retour du projet de stade de tennis intérieur à Rivière-du-Loup

durée 8 septembre 2023 | 06h59
  • Andréanne Lebel
    Par Andréanne Lebel

    journaliste

    Le projet de construction d’un stade de tennis intérieur est relancé par le Club de tennis de Rivière-du-Loup. Plusieurs intervenants se mobilisent afin de travailler sur le plan d’affaires et l’élaboration d’esquisses «pour bien présenter le projet aux différentes instances».

    Le tennis et le pickleball sont de plus en plus populaires, selon le président du conseil d’administration du Club de tennis de Rivière-du-Loup, Jean-Félix Laplante. Lors des belles journées d’été, les six terrains de tennis et les deux terrains de pickleball extérieurs sont souvent réservés et remplis.

    «Depuis le printemps 2023, les membres du conseil d’administration ont fait un sous-comité pour travailler le projet de stade intérieur. Présentement, on est en train de recruter certaines personnes de la communauté qui pourraient être nos alliés», poursuit Jean-Félix Laplante.

    Parmi les options envisagées, on compte l’agrandissement du Stade Premier Tech, le recouvrement de trois terrains existants avec une structure fermée ou la construction d’un nouveau bâtiment sur un terrain vacant. À noter que ce projet est encore au stade embryonnaire.

    L’objectif visé par le Club de tennis de Rivière-du-Loup serait de disposer de deux ou trois terrains de tennis à l’intérieur afin qu’ils soient fonctionnels à l’année. « La demande est là et la concentration scolaire de tennis est en bonne santé […] Nous serions ouverts à accueillir les élèves du primaire et les organismes communautaires dans un futur stade couvert», complète M. Laplante.

    Il souligne qu’il veut être collaborateur avec tous les intervenants dans ce dossier. Selon lui, un plateau sportif scolaire supplémentaire serait bénéfique pour Rivière-du-Loup. Au 15 juillet, le Club de tennis de Rivière-du-Loup comptait 270 membres, auxquels il faut ajouter une quinzaine de personnes qui se sont jointes à la mi-saison.

    Pour le Centre de services scolaire de Kamouraska-Rivière-du-Loup, qui est propriétaire du Stade Premier Tech, il est encore trop tôt pour prendre position dans ce dossier. «Il faudra voir au fil du temps l’implication possible du CSS dans un éventuel projet», a indiqué la directrice adjointe, Geneviève Soucy. 

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    17 avril 2024 | 15h08

    Saint-Simon-de-Rimouski intentera une poursuite au civil

    Victime d’une fraude de 305 000 $ entre 2020 et 2022, la Municipalité de Saint-Simon-de-Rimouski a finalement mandaté une firme d’avocats de Québec afin qu’elle entame des démarches juridiques dans ce dossier. Les élus ont récemment adopté une résolution afin d’intenter une poursuite au civil contre une ancienne employée.  Le maire Denis Marcoux ...

    17 avril 2024 | 14h04

    Hausse de 20 cents du prix de l’essence en 24 h à Rivière-du-Loup

    Les automobilistes qui ont fait le plein aujourd’hui ont eu une bonne surprise à Rivière-du-Loup. Le prix de l’essence a augmenté de 1,69 $ le litre à 1,89 $, soit une hausse de 20 cents, en seulement 24 h. Depuis quelques jours, la plupart des commerçants de la ville vendant de l’essence affichaient des taux le litre à 1,69 $, certains autres à ...

    17 avril 2024 | 6h42

    Consultation publique pour la gestion des matières résiduelles au Témiscouata

    La MRC de Témiscouata a adopté récemment son projet de Plan de gestion des matières résiduelles (PGMR). Les citoyens sont invités à participer à une consultation publique afin de donner leurs idées ou commentaires le 22 avril. Le plan d’action vise la rédaction d’un portrait régional des matières, des services disponibles et des actions à prendre ...