X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Classes vertes: quand l’école s’invite en nature

durée 1 septembre 2023 | 15h34
  • Andréanne Lebel
    Par Andréanne Lebel

    journaliste

    Abris et petit train de lecture, cuisine extérieure, grande table octogonale en bois, pavillon couvert: les classes vertes de l’école primaire Jolis-Vents de Saint-Cyprien sont maintenant prêtes à accueillir tous les élèves pour la rentrée scolaire. Ce projet d’envergure a nécessité trois ans de travail et un investissement de 45 340 $.

    En raison des contraintes dans les classes engendrées par la pandémie, il était beaucoup plus aisé pour l’enseignante de première année, Mylène Lavoie, de donner ses cours à l’extérieur. Le respect de la distanciation physique était plus simple et les bienfaits sur les enfants étaient manifestes.

    «Je pensais qu’on allait avoir beaucoup de gestion. Quand tu leur enseignes les comportements attendus, ils s’adaptent très rapidement. Ils sont contents quand on leur dit qu’on va dehors, ils le demandent et ils sont motivés», indique-t-elle.

    Lorsque le projet de classes extérieures lui a été présenté, il était hors de question pour la directrice de l’école, Mélanie Delisle, de laisser passer cette opportunité, malgré le budget limité de l’établissement scolaire. Le comité de gestion du projet a amassé 46 026 $ auprès de 31 donateurs.

    «L’argent existe, il faut juste aller le chercher au bon endroit. Un projet comme celui-là allait mobiliser les gens et des partenaires financiers», explique Mélanie Milot, membre du comité de parents de l’école. Le principal défi était d’insérer le mobilier dans la nature. Le contrat a été confié à l’entrepreneur Construction Dan de Saint-Cyprien.

    Les équipements qui ont été aménagés dans le parc-école sont accessibles à toute la communauté. Ils sont déjà utilisés par les personnes âgées de la résidence Le Castel, située tout juste à côté. «On a éclaté les murs de l’école avec les classes vertes, mais plus que ça, on éclate les murs de la communauté», ajoute la directrice Mélanie Delisle.

    Ce projet scolaire en est aussi un de toute une communauté. «On avait déjà une belle cour avec des arbres. Les parents sont venus nous aider à défricher un peu, à mettre une toile géotextile et à installer du paillis», indique l’enseignante Mylène Lavoie.

    Cette initiative portée par l’équipe-école est aussi une opportunité de penser la pédagogie autrement, avec l’apprentissage en plein air, selon la directrice générale du Centre de services scolaire du Fleuve-et-des-Lacs, Nancy Couture. «Nos écoles […] sont des chainons essentiels de la vitalité de nos communautés et nos communautés sont essentielles pour le développement et le rayonnement de nos écoles», a-t-elle ajouté.  

    L’implication des citoyens qui se sont investis bénévolement afin de faire une différence pour les jeunes a été soulignée par le maire de Saint-Cyprien, Michel Lagacé. Elle s’est concrétisée en premier lieu à l’automne 2020 par la mise en place d’un jeu de babyfoot géant.

    Tant les enseignantes que la directrice de l’école Jolis-Vents de Saint-Cyprien souhaitent que ce projet inspire d’autres équipes-écoles à se lancer dans l’élaboration de classes vertes dans la région afin de rapprocher les jeunes de la nature lors de leurs apprentissages.

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 6h52

    Québec octroie plus de 6,3 M$ pour des infrastructures d’eau à Rivière-du-Loup 

    Les chantiers visant la réfection des infrastructures souterraines d’eau seront nombreux à Rivière-du-Loup dans les prochaines semaines. Des travaux majeurs pour lesquels la Ville de Rivière-du-Loup a obtenu des aides financières tout aussi importantes totalisant 6 314 284 $.   L’annonce a été réalisée par la députée de ...

    Publié à 6h30

    Retour du service de navettes pour cyclistes au Parc linéaire interprovincial Petit-Témis

    Le ministère des Transports et de la Mobilité durable annonce le retour du service de navettes gratuites pour cyclistes, au Parc linéaire interprovincial Petit-Témis. Cette mesure, implantée en 2023, permettra aux utilisateurs du sentier cyclable de se déplacer en toute sécurité dans les secteurs de Sant-Honoré-de-Témiscouata et de ...

    Publié à 6h02

    Un nouvel espace dédié aux parents au CHRGP

    Grâce à la grande générosité du Canadian Tire de Rivière-du-Loup, les parents qui séjournent en périnatalité pour la venue de leur enfant pourront bénéficier d’un espace créé pour eux. En collaboration avec la Fondation de la santé de Rivière-du-Loup, Canadian Tire a pris l’initiative de solliciter ses clients en décembre 2023 afin de réaménager ...