X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Le Centre de services scolaire du Fleuve-et-des-Lacs est prêt pour la rentrée

durée 30 août 2023 | 13h06
  • Andréanne Lebel
    Par Andréanne Lebel

    journaliste

    Le Centre de services scolaire du Fleuve-et-des-Lacs est en bonne posture à quelques jours de la rentrée scolaire, qui se déroulera le 30 aout. Il ne reste qu’un seul poste d’enseignant titulaire à combler et le portrait des ressources humaines est «bien meilleur que l’an dernier», selon la directrice générale Nancy Couture.

    Des entrevues de sélection auront lieu cette semaine afin de combler les derniers postes vacants. En ce qui concerne les services de garde, encore quatre postes à temps partiel sont libres. Mme Couture assure qu’aucun bris de service ne surviendra en lien avec ces postes à découvert. Selon elle, la situation évolue rapidement.

    «Nous allons poursuivre nos efforts de recrutement au cours des prochains mois. On anticipe des congés de maternités et nos listes de remplacement sont plutôt épurées», ajoute la directrice générale du CSS du Fleuve-et-des-Lacs.

    Plus de 3 300 élèves prendront place sur les bancs d’école cette année. Une quinzaine d’enseignants qualifiés nouvellement installés dans la région se sont ajoutés aux effectifs du Centre de services scolaire. Cette année, on compte 9 enseignants non légalement qualifiés, comparativement à plus de 40 l’an dernier. Le CSS du Fleuve-et-des-Lacs compte 415 enseignants à temps plein et à temps partiel. 

    Deux postes d’éducatrices spécialisées et quatre postes d’employées de soutien (secrétariat et conciergerie) sont toujours à combler. «Le secteur privé est de plus en plus compétitif, donc c’est difficile d’être attractif parce que les conditions de travail sont déterminées par une convention collective», ajoute la directrice générale Nancy Couture.

    Des services éducatifs seront offerts dans toutes les écoles. Biencourt était à risque en raison d’un manque d’élèves, mais un projet particulier de sport a permis à l’école d’en recruter suffisamment pour demeurer ouverte.

    L’école de Saint-Athanase est présentement sous la loupe du Centre de services scolaire en raison de la précarité du nombre d’élèves. Au moins six élèves par groupe sont nécessaires pour que des services éducatifs soient offerts.

    La Fondation de la persévérance scolaire du Fleuve-et-des-Lacs vient en aide de façon confidentielle aux parents pour la rentrée scolaire. Elle peut fournir des repas, des vêtements, ou encore défrayer le cout d’activités parascolaires pour les familles qui en font la demande.

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    23 juin 2024 | 7h05

    Fierté locale et notoriété pour Rivière-du-Loup

    La saison touristique semble déjà bien entamée si on regarde l’achalandage des dernières semaines. Les visiteurs, toujours en quête d’expériences nouvelles et d’aventures, viennent dans la région de Rivière-du-Loup pour décrocher, profiter du grand air et découvrir nos incontournables. Cette année, Tourisme Rivière-du-Loup a choisi d’orienter ses ...

    23 juin 2024 | 6h55

    Le Louperivois Gaston Pelletier élu troisième récipiendaire du prix Jacques-Grimard au Québec

    Le Louperivois, Gaston Pelletier, connu pour ses nombreux engagements dans la communauté, a vu son travail être récompensé devant ses pairs lors du 53e congrès de l’Association des archivistes du Québec qui se déroulait du 29 au 31 mai à l’Hôtel Universel. Il s’est distingué par son intérêt marqué pour l’histoire de sa région qui a motivé ses ...

    23 juin 2024 | 6h00

    Moins d’emprunts pour les gros projets de Rivière-du-Loup 

    Bibliothèque municipale, caserne incendie, aéroport, rue Saint-Elzéar...La Ville de Rivière-du-Loup a réalisé des projets d’envergure nécessitant des investissements de plusieurs dizaines de millions de dollars au cours des dernières années. Toutefois, l’administration municipale empruntera finalement moins d’argent que prévu pour leur réalisation, ...