X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Projet d'étude sur le coyote dans Les Basques et Rimouski-Neigette

durée 8 août 2023 | 15h05
  • François Drouin
    Par François Drouin

    Directeur de l'information, journaliste

    Cette année encore, le ministère de l'Environnement, de la Lutte contre les changements climatiques, de la Faune et des Parcs installera des engins de capture de coyotes dans les municipalités de Saint-Simon-de-Rimouski, de Sainte-Françoise et de Saint-Mathieu-de-Rioux dans Les Basques. Les dispositifs seront utilisés sur des terres publiques et privées de ce secteur du 21 aout au 8 septembre.

    Les coyotes seront capturés à l'aide de pièges de rétention. Les animaux seront ensuite munis de colliers GPS et relâchés. Ces colliers fourniront des informations importantes sur l'utilisation de l'espace par les coyotes en milieu agroforestier ainsi que sur leurs déplacements. Les coyotes capturés seront marqués à l'aide d'une étiquette à l'oreille, et le collier tombera de lui-même l'année suivante grâce à un dispositif de relâchement automatique.

    Le ministère assure que toutes les précautions nécessaires sont prises pour éviter la capture d'espèces non désirées. Cette opération de capture est encadrée et approuvée par un comité de bons soins aux animaux composé de vétérinaires et de citoyens.

    COLLABORATION

    La collaboration de la population est donc demandée. Pour cette période, il est fortement conseillé de garder les animaux de compagnie en laisse dans les municipalités ciblées afin d'éviter que ceux-ci ne soient capturés accidentellement. Si votre animal de compagnie se fait prendre dans un engin par mégarde, n'hésitez pas à contacter les agents du MELCCFP.

    Dans l'éventualité où vous trouveriez un coyote dans un piège, les agents recommandent de ne pas déranger l'animal et de vous éloigner afin de ne pas accroître son stress et de les aviser le plus rapidement possible au numéro suivant : 418 509-9697.

    Soulignons que plusieurs municipalités de la MRC de Rimouski-Neigette sont aussi ciblées, soit Saint-Narcisse-de-Rimouski, Saint-Valérien, Saint-Eugène-de-Ladrière, Saint-Fabien, le secteur du Bic et Rimouski.

     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 6h34

    Une 35e édition festive et réussie pour le Festival du Bœuf de Saint-Clément

    La 35e édition du Festival du Bœuf de Saint-Clément, qui s'est tenue du 18 au 21 juillet dernier, a été un réel succès sous une température incertaine. Les festivaliers et festivalières étaient nombreux au rendez-vous. Plus de 630 personnes se sont régalées lors du fameux souper de bœuf braisé, désormais réputé dans toute la région. Sans compter ...

    24 juillet 2024 | 15h54

    PPAW1 : le BAPE de retour pour une deuxième fois à Rivière-du-Loup 

    La commission d’enquête du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) était de retour à Rivière-du-Loup afin de tenir la deuxième partie de son audience sur le projet de parc éolien PPAW1, les 23 et 24 juillet. L’occasion était offerte aux citoyens, aux groupes et aux organismes d’exprimer leur opinion et leurs commentaires sur le ...

    23 juillet 2024 | 11h57

    La grève de la traverse à Matane déborde à Rivière-du-Loup et Trois-Pistoles

    Les effets de la grève des travailleurs et travailleuses de la traverse de Matane-Baie-Comeau-Godbout, qui a été déclenchée du 22 au 26 juillet et du 29 juillet au 2 aout, se font déjà sentir à Rivière-du-Loup et à Trois-Pistoles. L’achalandage, qui est habituellement fort à cette période de l’année, déborde sur les autres services de traverse de la ...