X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Le nouveau visage de la Maison de la famille du Grand-Portage

durée 14 août 2023 | 06h00
  • Lydia Barnabé-Roy
    Par Lydia Barnabé-Roy

    Journaliste de l'Initiative de journalisme local

    Ce 8 aout, à la suite des vacances, la nouvelle directrice générale de la Maison de la famille du Grand-Portage a fait son entrée officielle en poste. Julie Bélanger, employée depuis presque 10 ans à l’organisme communautaire, succède donc à France Rousseau. Mme Bélanger est fébrile de se lancer dans cette nouvelle aventure et se sait bien épaulée.

    L’aide des mêmes employés de la Maison de la famille qui restent en place lui sera précieuse : «On a une belle équipe», soutient la nouvelle directrice générale. France Rousseau va toujours graviter autour de l’organisme, assure Mme Bélanger: «Elle est toujours là si j’ai des questions, et je vais en avoir, c’est certain».

    Julie Bélanger a commencé son parcours à la Maison de la famille du Grand-Portage en 2014 à temps partiel. Deux ans plus tard, elle faisait son entrée à temps plein au sein de l’organisme en tant qu’intervenante pour parents-enfants de 0 à 5 ans. Avec un passé d’enseignante au primaire, elle a principalement donné des ateliers de littérature et elle a aussi effectué des activités d’éveil à la lecture, aux mathématiques et à la musique. Elle a aussi participé à des évènements familiaux et à des discussions avec les parents.

    France Rousseau, qui a quitté ses fonctions le 30 juin, lui a annoncé son départ à la retraite l’automne dernier, tout en lui proposant de prendre la relève. Surprise et à la fois flattée, Mme Bélanger a décidé de relever le défi et de se lancer. «Je vais y aller un jour à la fois», souligne-t-elle. 

    «Prendre la relève de quelqu’un qui est là depuis aussi longtemps, c’est un gros défi. Ça fait un peu peur, mais j’ai vraiment le gout», confie la nouvelle directrice générale. Elle a hâte de voir ce que l’avenir lui réserve, en étant bien accompagnée tout autant par son équipe que par France Rousseau, qui l’a très bien préparée. Depuis janvier, Julie Bélanger avait quitté son poste d’intervenante pour être coordonnatrice afin de travailler auprès de Mme Rousseau. «Je me sens choyée», souligne-t-elle.

    Elle assure qu’elle n’est pas là pour remplacer Mme Rousseau ou prendre sa place, mais bien pour continuer le travail amorcé «avec toutes les belles valeurs qu’elle a véhiculées, puis de mettre ça à ma couleur tranquillement». Elle souhaite aussi effectuer des changements en fonction des besoins des familles. Son principal objectif, dans son nouveau poste, est de continuer à appuyer les familles et de maintenir tous les services donnés à la Maison. 

    Son premier projet à réaliser en tant que directrice générale est l’aménagement de la cour extérieure. Elle va commencer à cogiter le tout avec un comité et des partenaires prochainement. Julie Bélanger désire mettre en place des jeux en bois pour les enfants. Elle envisage un parc simple et naturel qui va se fondre dans le décor. Il faudra planter des fleurs et aménager un patio pour les jasettes entre parents. «Depuis la pandémie, on s’est mis à faire des activités à l’extérieur et on continue ça quand il fait beau», raconte-t-elle. 

    C’est une belle aventure qui débute pour Mme Bélanger. Elle a hâte de partager sa joie avec les quelques membres de l’équipe toujours en vacances qui reviendront dès le 14 aout. «On va continuer à écouter les besoins des familles, trouver des activités et des ateliers qui vont les accompagner», a-t-elle lancé.
     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    17 avril 2024 | 15h08

    Saint-Simon-de-Rimouski intentera une poursuite au civil

    Victime d’une fraude de 305 000 $ entre 2020 et 2022, la Municipalité de Saint-Simon-de-Rimouski a finalement mandaté une firme d’avocats de Québec afin qu’elle entame des démarches juridiques dans ce dossier. Les élus ont récemment adopté une résolution afin d’intenter une poursuite au civil contre une ancienne employée.  Le maire Denis Marcoux ...

    17 avril 2024 | 14h04

    Hausse de 20 cents du prix de l’essence en 24 h à Rivière-du-Loup

    Les automobilistes qui ont fait le plein aujourd’hui ont eu une bonne surprise à Rivière-du-Loup. Le prix de l’essence a augmenté de 1,69 $ le litre à 1,89 $, soit une hausse de 20 cents, en seulement 24 h. Depuis quelques jours, la plupart des commerçants de la ville vendant de l’essence affichaient des taux le litre à 1,69 $, certains autres à ...

    17 avril 2024 | 6h42

    Consultation publique pour la gestion des matières résiduelles au Témiscouata

    La MRC de Témiscouata a adopté récemment son projet de Plan de gestion des matières résiduelles (PGMR). Les citoyens sont invités à participer à une consultation publique afin de donner leurs idées ou commentaires le 22 avril. Le plan d’action vise la rédaction d’un portrait régional des matières, des services disponibles et des actions à prendre ...