X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Christine Labrie et la lutte contre le cynisme en politique

durée 2 août 2023 | 06h55
  • Andréanne Lebel
    Par Andréanne Lebel

    journaliste

    La candidate dans la course pour devenir co-porte-parole de Québec solidaire, Christine Labrie, a visité les membres de son parti à Rivière-du-Loup, Trois-Pistoles et Rimouski cette fin de semaine afin de prendre le pouls de la région du Bas-Saint-Laurent. Elle se lance le défi de faire revivre l’espoir envers le politique, face à la montée du cynisme.

    Selon la députée, la confiance des citoyens s’est érodée au fil des années et des déceptions envers les partis en lesquels ils avaient cru.  «Les gens se souviennent avec nostalgie d’une époque où ils ont cru en la politique pour faire changer les choses au Québec. Ça fait longtemps que ça ne leur est pas arrivé. Ils ont le désir qu’on fasse renaitre ce sentiment-là, que la politique est un vecteur de changement. Ce n’est pas ce qu’ils voient de la politique actuelle», indique Christine Labrie.

    Avec cette tournée à travers le Québec, la députée discute de l’avenir de son parti et du défi de percer dans les régions du Québec. Les désastres environnementaux qui ont été laissés par les politiciens des dernières décennies n’aident en rien à évacuer ce cynisme, appuie Christine Labrie. Elle souhaite faire prendre conscience aux citoyens qu’ils ont un pouvoir de mobilisation et de changement.

    «Ça passe par retrouver le sentiment qu’on a une capacité d’agir sur ce qui se passe autour de nous, dans notre communauté, au Québec. Beaucoup de gens ont le sentiment qu’ils n’ont pas de pouvoir en ce moment sur ce qui se passe autour d’eux, sur les différents enjeux sociaux et environnementaux qu’on vit.»

    Selon la députée de Sherbrooke, c’est encore plus vrai avec le gouvernement actuel. Devant l’opposition populaire, les projets de GNL Québec et du troisième lien ont été abandonnés. «On est face à un gouvernement qui semble réagir adéquatement face à des situation d’urgence, mais qui n’a aucun projet clair pour le Québec et qui est très influencé par l’opinion publique et par les pressions populaires […] C’est la preuve qu’on est capable d’avoir de l’influence quand on se rassemble et on s’y met», complète Christine Labrie.

    Cette dernière est députée de Sherbrooke depuis 2018. Elle s’est lancée dans la course afin de devenir la prochaine porte-parole féminine de Québec solidaire, celle qui remplacera Manon Massé, qui ne renouvellera pas son mandat. Ruba Ghazal et Émilise Lessard-Therrien sont aussi dans la course.  Le vote aura lieu entre le 24 et le 26 novembre lors du congrès du parti. Gabriel Nadeau-Dubois tentera de renouveler son mandat de porte-parole.

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 6h06

    Une année record pour la loterie de la Maison Desjardins 

    La Fondation de la Maison Desjardins de soins palliatifs du KRTB a effectué le tirage de sa loterie annuelle, le 10 avril avril. Cette année, cette traditionnelle campagne de financement a permis d’amasser une somme record de 63 800 $.  Le billet chanceux fut celui de Réjean Landry de Saint-Bruno-de-Kamouraska, correspondant au numéro 2464. M. ...

    14 avril 2024 | 14h28

    La chasse à l’oie, une activité complémentaire à celle des effaroucheurs

    L’oie des neiges est de retour au Bas-Saint-Laurent pour quelques semaines en attente de poursuivre sa migration vers son aire de reproduction dans l’Arctique canadien. L’intervention de chasseurs, en accord avec les propriétaires des terres agricoles et dans le respect de ces dernières, peut être complémentaire au travail des effaroucheurs et ...

    14 avril 2024 | 14h19

    Le Québec et le Bas-Saint-Laurent perdant sur toute la ligne selon Maxime Blanchette-Joncas

    Le député de Rimouski–Neigette–Témiscouata–Les Basques, Maxime Blanchette-Joncas, a dénoncé le peu d’investissements de la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) au Québec, alors que le Québec est plongé en pleine crise du logement. Selon le Bloc Québécois, quand Ottawa choisit les projets, le Québec est lésé. Des chiffres obtenus ...