X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Sarah-Claude Simard, championne du monde d’art oratoire

durée 28 juillet 2023 | 06h55
  • Marc-Antoine Paquin
    Par Marc-Antoine Paquin

    Journaliste

    Si on dit que bien s’exprimer est un art, Sarah-Claude Simard, une jeune femme parrainée par le Club Optimiste de Rivière-du-Loup, est une vraie artiste. À 17 ans, elle vient de remporter le championnat mondial d’art oratoire d’Optimist International. Une réussite de taille qu’on ne pourra jamais lui enlever.

    Sarah-Claude Simard a ainsi démontré un talent exceptionnel en matière d’expression orale lors de ce grand rendez-vous d’envergure internationale organisé le 21 juillet. Elle a réussi à s’imposer devant une compétition de haut niveau pour remporter le titre convoité.

    Il faut savoir que la finale mondiale réunissait 10 finalistes aussi talentueux les uns que les autres. Parmi le groupe, on retrouvait surtout des orateurs et oratrices des États-Unis, mais aussi une participante du Népal. Deux personnes américaines ont complété le podium.

    «Je me suis lancée dans cette aventure sans vraiment savoir où ça me mènerait. En chemin, j’ai rencontré des personnes extraordinaires et j’en suis reconnaissante», a partagé la grande championne. «Quand le président d’Optimist International a nommé mon nom, je n’y croyais pas. C’était vraiment une agréable surprise. Je suis très fière.»

    Le championnat mondial d’art oratoire se tenait à la Saint Louis University, dans l’État du Missouri, aux États-Unis. Sarah-Claude Simard, qui a habité à Rivière-du-Loup ces dernières années, y a toutefois participé à distance par visioconférence. Un défi supplémentaire qu’elle a su surmonter avec brio plus d’une fois au cours de tout le processus.

    La veille, le 20 juillet, la jeune femme avait compétitionné à la finale canadienne. C’est grâce à cette victoire qu’elle a obtenu son laissez-passer pour le grand rendez-vous du lendemain.

    Rejointe la fin de semaine dernière, quelques jours à peine après son couronnement, elle ne cachait pas avoir toujours un brin de difficulté à bien assimiler la grandeur de l’exploit accompli. Elle était encore sur un nuage.

    «Tout s’est passé très vite, alors j’ai l’impression de ne pas avoir eu le temps de bien le réaliser encore. Mais c’est assez cool de penser que la championne du monde est actuellement assise à Rimouski sur le bord du fleuve», a-t-elle imagé.

    L’ÉCRITURE D’ABORD 

    Cette année, les participants au concours d’art oratoire d’Optmist International étaient appelés à s’exprimer sur le thème «À la découverte de l’Optimisme en moi». Sarah-Claude Simard s’est démarquée par la qualité de son texte, à la fois poétique et imagé, mais aussi par son aisance, sa prestance et sa façon de le communiquer. 

    Il s’agit du même texte qui lui avait permis de remporter la finale locale du Club Optimiste de Rivière-du-Loup, il y a déjà plusieurs mois. Entre temps, elle a travaillé sur sa livraison avec l’aide de bénévoles du club louperivois.

    L’an dernier, Sarah-Claude avait également remporté la finale régionale d’un concours d’essai littéraire qui était aussi chapeauté par les clubs optimistes de l’Est-du-Québec, preuve qu’elle est très habile avec les mots. Elle a décidé de participer à la compétition d’art oratoire après avoir été mise au défi. Une invitation qu’elle a acceptée, même si elle est de nature plus réservée.

    «J’aime bien parler, mais j’ai toujours préféré l’écriture», a-t-elle admis, le sourire dans la voix. «J’aime beaucoup jouer avec les mots, leur signification, alors que je me suis dit que je pourrais peut-être personnifier l’optimisme et le faire voyager à travers moi. J’ai suivi cette idée-là jusqu’au bout.»

    Une approche qui l’aura finalement détachée des autres. participants. «Ça m’a aussi permis de découvrir que j’avais cette capacité-là de m’exprimer à l’oral et qu’il fallait que je me fasse plus confiance.»

    Après avoir remporté la finale locale du concours d’art oratoire du Club Optimiste de Rivière-du-Loup, Sarah-Claude Simard s’est ensuite illustrée lors du concours régional qui réunissait les gagnants des clubs du secteur de l’Est-du-Québec, entre Québec et l’Acadie. Cette victoire l’a amenée, quelques mois plus tard, à la compétition nationale organisée par Optimistes Francophones Canadiens. Le reste fait maintenant partie de l’histoire.

    En plus du titre de championne mondiale, Sarah-Claude Simard a accumulé 22 500 $ en bourses scolaires. Une somme importante que l’étudiante en sciences de la nature pourra utiliser pour la poursuite de ses études universitaires.

    GRANDE FIERTÉ 

    Pour le Club Optimiste de Rivière-du-Loup, les succès de Sarah Claude sont naturellement source de grande fierté. «C’est de toute beauté!», a réagi la présidente, Estelle Lévesque. «Pour avoir eu la chance d’entendre son texte, il était magnifique. [Sarah-Claude] est une très belle personne.»

    Un sentiment aussi partagé par Régis Malenfant qui accompagne des jeunes dans les concours oratoires depuis plus de 50 ans avec sa conjointe Georgette Dionne. Cette année, le duo a aussi été accompagné d’Isidore Charron et Raymonde Michaud auprès de Sarah-Claude Simard. «C’est une grande fierté pour le Club Optimiste de Rivière-du-Loup, mais aussi pour le secteur 55 qui regroupe les clubs de tout l’Est-du-Québec et de l’Acadie», a souligné M. Malenfant.

    En entrevue, Sarah-Claude a tenu à remercier les bénévoles du Club qui l’ont accompagnée tout au long de l’aventure. Elle a aussi eu une pensée pour eux lorsque sa victoire a été confirmée, vendredi dernier. «Ils m’ont vraiment aidé et soutenu tout au long du processus», a-t-elle reconnu.

    Pour la suite, Sarah-Claude Simard ne sait pas trop ce que l’avenir lui réserve. Chose certaine, elle souhaite «étudier le plus longtemps possible» et atteindre les études supérieures, dont le doctorat. Reste qu’à statuer sur le domaine, a-t-elle précisé en riant. 

    Quoi qu’il arrive, dans la recherche ou ailleurs,
    elle pourra toujours compter sur ses talents de
    communicatrice.

     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    18 juin 2024 | 15h10

    Québec octroie 1 M$ pour les corridors cyclopédestres du parc Cartier 

    Rivière-du-Loup ira finalement de l’avant avec de nouveaux corridors cyclopédestres dans le secteur du parc Cartier. Les élus ont été réconfortés dans leur décision par l’appui du gouvernement du Québec qui a annoncé, ce mardi 18 juin, l’octroi d’une aide financière de 1 M$ pour aider à concrétiser le projet.   Le maire Mario Bastille avait vendu ...

    18 juin 2024 | 15h00

    Une chaleur lourde au travail ne se prend pas à la légère

    En cette période estivale, le temps chaud peut représenter un danger pour la santé et la sécurité des travailleuses et travailleurs qui effectuent une tâche physique, à l’intérieur comme à l’extérieur. Pour prévenir des accidents graves ou même mortels, la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) invite ...

    18 juin 2024 | 14h49

    Chaleur extrême: des précautions à prendre pour protéger votre santé

    Saviez-vous que lorsque la température de l'air extérieur est de 23 °C, la température à l'intérieur d'un véhicule peut atteindre plus de 50 °C? De nombreuses régions du Canada connaissent des périodes de chaleur accablante ou des canicules. La chaleur accablante peut causer des coups de chaleur et même entraîner la mort. Il est important de ...