X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Trois «héros» reçoivent la médaille de l’Assemblée nationale 

durée 24 juillet 2023 | 06h29
  • Marc-Antoine Paquin
    Par Marc-Antoine Paquin

    Journaliste

    L’émotion était au rendez-vous à la patinoire du quartier Saint-François-Xavier de Rivière-du-Loup, ce dimanche 23 juillet. Trois joueurs de dekhockey de la région, Simon Fournier, Christian Bouchard et Mathieu Bélanger, y ont reçu la médaille de l’Assemblée nationale pour avoir sauvé la vie d’un coéquipier victime d’un malaise en mai dernier. 

    La députée de la circonscription Rivière-du-Loup-Témsicouata, Amélie Dionne, a ainsi tenu promesse. Le 1er juin, elle avait pris la parole devant les élus du Salon bleu afin de faire valoir l’héroïsme des trois hommes. Elle avait du même coup assuré qu’elle leur remettrait prochainement une médaille saluant leur bravoure. 

    Rappelons que lors d’un match amical qui se déroulait à la même patinoire, le 21 mai, le joueur Daniel Bérubé s’est effondré sur la surface de jeu, victime d’un malaise cardiaque. Simon Fournier, Christian Bouchard et Mathieu Bélanger ont vite réagi et prêté assistance à leur compatriote  en lui prodiguant un massage cardiaque. Ils se sont relayés à la tâche en attendant l’arrivée des paramédics. Leur exécution, sans faille, a permis de lui sauver la vie. 

    Dimanche, Amélie Dionne a de nouveau fait mention de l’altruisme et du sang-froid des trois hommes. «Je suis vraiment fière de vous remettre cette médaille. Merci beaucoup pour votre geste. Sauver une vie, ce n’est pas rien. C’est un geste qui demande beaucoup de bravoure. Félicitations», a-t-elle souligné, aux côtés du maire de Rivière-du-Loup, Mario Bastille. 

    Sur place, des membres de la famille des personnes reconnues, de même que celle de Daniel Bérubé, étaient présents. Plusieurs joueurs de dekhockey tenaient aussi à y assister. Nul doute, le moment était spécial et unique. 

    LA VRAIE MÉDAILLE 

    Rencontrés en marge de la petite cérémonie, Christian Bouchard, Simon Fournier et Mathieu Bélanger ont tous fait part de la même remarque : la vraie médaille, c’est de voir leur coéquipier et ami en pleine santé aujourd’hui. L’homme d’une quarantaine d’années n’a aucune séquelle. Il a même recommencé à jouer au dekhockey il y a deux semaines.

    «J’ai souvent des flashbacks de ce qui est arrivé. Ce sont des images heureuses, puisque Dan s’en est sorti, ce qui est merveilleux», a raconté Christian Bouchard.

    «C’est aussi là que j’apprécie les huit samedis que j’ai passés aux cours de RCR. J’y allais à reculons, mais c’est important. On ne sait jamais comment on va réagir, mais je sais maintenant que ce qu’on apprend, ça nous revient directement quand c’est crucial», a-t-il ajouté. 

    De leur côté, Simon Fournier et Mathieu Bélanger ont souligné la belle fraternité qui unit les joueurs de dekhockey, qu’ils soient de la même équipe ou non. 

    «La santé, c’est la priorité. Ça n’a pas de prix. Voir notre ami en santé aujourd’hui, c’est une grande victoire et c’est d’abord ce qu’on célèbre ce soir, a déclaré Simon Fournier. On célèbre aussi le travail d’équipe et le soutien de toute une communauté, celle de notre ligue de dekhockey.»

    «La reconnaissance, c’est apprécié, mais l’important, c’est que Dan soit encore avec nous. Ça peut arriver n’importe quand, mais avoir les bons gestes ont fait en sorte qu’il est encore là et nous en sommes tous très heureux», a complété Mathieu Bélanger.

    Souriant, Daniel Bérubé s’est naturellement dit très reconnaissant d’avoir été entouré de Christian, Simon et Mathieu, ce soir-là de mai 2023. Il a aussi remercié les personnes qui ont contribué à reconnaitre leur intervention. «Ils vont demeurer des héros pour moi et je suis heureux qu’ils soient honorés», a-t-il partagé. 

    Son chandail d’équipe est le même qu’il portait lors de son accident. Même s’il a été déchiré afin qu’il puisse recevoir les soins nécessaires, il a été recousu et il le porte toujours fièrement. Une couture illustrant des fréquences cardiaques se trouve aussi désormais dans son dos. Une image qui n’a pas besoin d’explication. 

    Soulignons enfin que la Ville de Rivière-du-Loup s’est munie d’un défibrillateur cardiaque pour le chalet de la patinoire Saint-François-Xavier. L’appareil est en place et prêt, mais espérons qu’il n’aura jamais à être utilisé. 

     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 13h41

    Aide médicale à mourir : un projet de loi déposé par le Bloc Québécois

    Le Bloc Québécois a déposé un important projet de loi ce mercredi 22 mai à la Chambre des communes, dans le but de permettre aux personnes qui souffrent de maladies neurocognitives graves et incurables de déposer une demande anticipée d’aide médicale à mourir. La démarche bloquiste s’accorde avec celle du Québec qui est prêt à agir en ce sens. Ce ...

    Publié à 6h54

    Petits fruits, grands espoirs 

    Le printemps est synonyme de bourgeons en fleurs, de chants d’oiseaux et d’une luminosité naturelle plus abondante. Pour les producteurs maraichers et agricoles, comme Martin LeBel et Nathalie Bernier de la Fraisière LeBel, c’est aussi une période de renouveau, d’aspirations et d’optimisme. Un sentiment qui est d’autant plus important après une ...

    Publié à 6h45

    Diffusion 3P remet 2 000 $ à la Fabrique de Notre-Dame-des-Neiges de Trois-Pistoles

    À la suite du spectacle de Patrick Normand qui s’est déroulé le 6 mai à l’église de Trois-Pistoles où plus de 400 billets ont été vendus, Diffusion 3P a remis un chèque de 2 000 $ à Fabrique de Notre-Dame-des-Neiges. Alain Panneton, qui a mis sur pied Diffusion 3P, s’est réjoui de la présence nombreuse du public et du milieu culturel à son ...