X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Marcher 3000 km en 100 jours pour contrer l’itinérance chez les jeunes

durée 22 juillet 2023 | 06h56
  • Lydia Barnabé-Roy
    Par Lydia Barnabé-Roy

    Journaliste de l'Initiative de journalisme local

    Au jour 22 de son défi 3000 km en 100 jours, Alexandre Vezina de Longueuil s’est arrêté à Rivière-du-Loup. L’homme de 32 ans s’est élancé à la marche dans une traversée du Québec afin d’amasser des fonds pour la Maison Stéphane Fallu de Chambly qui vient en aide aux jeunes en situation d’itinérance. Il a adoré découvrir la région qu’il trouve magnifique.

    «C’est le meilleur air que j’ai jamais respiré, a-t-il confié, et les couchers de soleil sont malades». Il a eu l’impression de regarder une boule de feu, un ciel qui s’enflamme, qui lui a rappelé celui du Costa Rica. 

    Le marcheur a été accueilli vers 17 h au Dôme de Rivière-du-Loup pour un souper barbecue en son honneur. Il a notamment pu s’entretenir avec la conseillère Édith Samson, les employés de la Maison des Jeunes et les travailleurs de rue.

    La Maison d’hébergement Stéphane Fallu se veut un tremplin entre la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ) et la vie d’adulte, afin d’éviter que de jeunes adultes ne se retrouvent à la rue. «Présentement, quand les jeunes [entre 18 et 21 ans] sortent du système de la DPJ, des familles d’accueil, des centres, 33 % d’entre eux vont terminer dans l’itinérance», partage M. Vezina.

    Au Québec, ce sont 2 200 jeunes qui sortent de ces structures chaque année, donc au moins 650 d’entre eux se retrouvent à la rue, souligne-t-il. «C’est énorme!». C’est pourquoi il a décidé de se lancer dans cette aventure : aider les jeunes et conscientiser les gens à la cause en partageant son périple sur les réseaux sociaux.

    Grand aventurier, Alexandre Vezina a découvert 25 pays en 10 ans. «Souvent je vais dans des pays très pauvres où je suis confronté à des réalités humaines très difficiles. Mais ça se passe dans des pays sous-développés, des pays qui n’ont pas les moyens, qui n’ont pas de filet de social, où la politique est leur ennemi et non leur alliée, où la corruption existe pour vrai dans le gouvernement, où il n’y a aucun système de santé», soutient-il. Voir d’aussi gros chiffres sur l’itinérance chez les jeunes au Québec l’a happé et lui a donné envie d’agir pour la cause.

    «Ces jeunes-là sont la relève. Partir ta vie à 18 ans en étant itinérant, en ayant déjà un passé (on s’entend, à la DPJ, tu n’arrives pas là "clean"). Ils sont le futur du Québec», assure-t-il. L’aventurier a donc décidé de jumeler cause sociale, plaisir de voyager et défi physique.

    En deux semaines, Alexandre Vezina a amassé 24 450 $. Ces sous serviront, notamment, à la construction d’un pavillon pour les femmes à la Maison Stéphane Fallu. En ce moment, seuls les hommes sont admis. «Et on s’entend qu’être une femme à 18 ans dans la rue c’est horrible», indique l’aventurier.

    Durant sa traversée du Québec, il visitera au moins 30 municipalités. Au jour 19, il est arrivé dans la région du Kamouraska avant de se rendre à Rivière-du-Loup quelques jours plus tard. À son 23e jour, le marcheur prenait la direction de L’Isle-Verte avec 25 km à effectuer. Son passage dans la région se terminera le 23 juillet, alors qu’Alexandre Vezina partira de Saint-Simon-de-Rimouski pour se diriger vers le Parc national du Bic.

    Il continuera à remonter le fleuve jusqu’en Gaspésie. Il en fera le tour avant de se rentre de l’autre côté de la rive et retourner vers Québec, Trois-Rivières et Montréal en passant par Matane, Baie-Comeau, Sept-Îles, Tadoussac et Saguenay.
     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 6h52

    Québec octroie plus de 6,3 M$ pour des infrastructures d’eau à Rivière-du-Loup 

    Les chantiers visant la réfection des infrastructures souterraines d’eau seront nombreux à Rivière-du-Loup dans les prochaines semaines. Des travaux majeurs pour lesquels la Ville de Rivière-du-Loup a obtenu des aides financières tout aussi importantes totalisant 6 314 284 $.   L’annonce a été réalisée par la députée de ...

    Publié à 6h30

    Retour du service de navettes pour cyclistes au Parc linéaire interprovincial Petit-Témis

    Le ministère des Transports et de la Mobilité durable annonce le retour du service de navettes gratuites pour cyclistes, au Parc linéaire interprovincial Petit-Témis. Cette mesure, implantée en 2023, permettra aux utilisateurs du sentier cyclable de se déplacer en toute sécurité dans les secteurs de Sant-Honoré-de-Témiscouata et de ...

    Publié à 6h02

    Un nouvel espace dédié aux parents au CHRGP

    Grâce à la grande générosité du Canadian Tire de Rivière-du-Loup, les parents qui séjournent en périnatalité pour la venue de leur enfant pourront bénéficier d’un espace créé pour eux. En collaboration avec la Fondation de la santé de Rivière-du-Loup, Canadian Tire a pris l’initiative de solliciter ses clients en décembre 2023 afin de réaménager ...