X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Agriculture : une loterie au profit d’un service d’intervention psychosociale de première ligne

durée 12 juillet 2023 | 06h33
  • L’organisme Au cœur des familles agricoles (ACFA), l’Union des Producteurs agricoles (UPA) et Unoria Coopérative ont annoncé d’annoncer le lancement de la loterie «Au cœur de l’agriculture d’ici» au profit du service d’intervention psychosociale de première ligne dans la région du Bas-Saint-Laurent. Cette loterie comprend six prix représentant une valeur globale de 24 185 $. 

    Au cœur des familles agricoles (ACFA) met à la disposition des producteurs et des productrices agricoles du Bas-Saint-Laurent et de leurs familles un service gratuit et adapté d’intervention psychosociale à la ferme. 

    Ce service, couramment appelé «travail de rang», est accessible dans la région par l’entremise du support financier et de la collaboration de la Fédération de l’UPA du Bas-Saint-Laurent et d’Unoria Coopérative. Ce service essentiel a pour but d’assurer la saine poursuite des activités agricoles, par les artisans du milieu confrontés à un amalgame de défis sans précédent.

    Trente-trois mille billets seront mis en vente au prix unitaire de 2 $ ou de 20 $ le livret de 11 billets. Ils seront disponibles à partir du 17 juillet dans les commerces énumérés : les points de services et détaillants d’Unoria Coopérative, les quincailleries affiliées BMR, John-Deere JLD Laguë et les bureaux de la Fédération de l’UPA du Bas-Saint-Laurent (Rimouski et La Pocatière).

    L’ensemble des tirages se déroulera au cours de la soirée du vendredi 10 novembre, au Colisée Financière Sun Life de Rimouski dès 18 h.

    «De nombreux facteurs sont venus alourdir la tâche des familles agricoles. Après les changements climatiques, les accords commerciaux avec l’Europe et les États-Unis, les difficultés de recrutement de main-d’œuvre, les producteurs du Bas-Saint-Laurent doivent composer avec des crises de marché. La présence de nos deux travailleurs de rang permet à nos entreprises de mieux les préparer à relever ces défis», a soutenu Gilbert Marquis, président de la Fédération de l’UPA du Bas-Saint-Laurent.

    «La santé psychologique des agriculteurs et des agricultrices nous tient à cœur. Nous sommes sensibilisés à reconnaître les signes de détresse. Il est important d’utiliser les services disponibles comme le réseau de travailleurs de rang», a précisé Vallier Chouinard, président d’Unoria Coopérative.

     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 13h27

    Mettre du soleil dans la vie des aînés en devenant un «Sunny»   

    Le CISSS du Bas-Saint-Laurent, en collaboration avec la Fondation Sunny, lance pour une troisième année consécutive une campagne de recrutement auprès des jeunes de 12 à 17 ans. Le programme de bénévolat Sunny Action leur offre une opportunité unique de s'impliquer dans leur communauté et de créer des liens avec les résidents de nos CHSLD et maisons ...

    Publié à 6h59

    Des priorités de développement à cibler pour le Bas-Saint-Laurent

    Plus d’une centaine d’acteurs du milieu municipal, politique et institutionnel se sont réunis à Rivière-du-Loup le 10 mai à l’occasion du 4e Forum des partenaires du développement régional. Cet événement a pour objectif de définir les priorités du Bas-Saint-Laurent dans le cadre du renouvellement de la Stratégie gouvernementale pour assurer ...

    Publié à 6h03

    Le caucus de la CAQ au Bas-Saint-Laurent à l’écoute des élus locaux

    La ministre des Ressources naturelles et des Forêts, ministre responsable du Bas-Saint-Laurent et députée de Rimouski, Maïté Blanchette Vézina, dresse un bilan positif de la rencontre avec la Table régionale des élus municipaux du Bas-Saint-Laurent qui avait lieu le 16 mai. Pour l’occasion, elle était accompagnée de la députée de Rivière-du-Loup – ...