X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Nouvelle caserne de Rivière-du-Loup : place au déménagement

durée 27 juin 2023 | 15h15
  • Marc-Antoine Paquin
    Par Marc-Antoine Paquin

    Journaliste

    La nouvelle caserne incendie de Rivière-du-Loup étant maintenant pratiquement terminée, place au déménagement. Si tout se déroule comme prévu, l’état-major du Service de sécurité incendie de Rivière-du-Loup (SSIRDL) prendra possession de ses nouveaux locaux ce jeudi. Les pompiers suivront dès le lendemain. 

    Le directeur du SSIRDL, Éric Bérubé, ne cache pas que le moment sera spécial. Le dossier de la nouvelle caserne est sur la table depuis 2008, mais c’est en 2010 qu’il en a pris les rênes. Au cours de la dernière décennie, des hauts et des bas sont survenus, mais voilà, elle est maintenant bien réelle à l’angle des rues Témiscouata et des Cheminots.

    «C’est un long dossier qui a cheminé et qui est arrivé à une solution qui va rendre beaucoup service à la population, mais aussi offrir un milieu de vie adéquat et agréable à nos pompiers», a souligné le directeur incendie. «Nous sommes vraiment contents de tourner la page et d’y aménager.»

    Reconnu sur la scène provinciale, le Service de sécurité incendie louperivois pourra finalement compter sur des locaux à jour et dont les citoyens et les équipes pourront être fiers pour de nombreuses années. «Depuis mon arrivée à la direction, je travaille pour que nous soyons dans la cour des grands au Québec. La nouvelle caserne vient maintenant renforcir cette idée-là.»

    Éric Bérubé rappelle que les pompiers louperivois travaillent au sein de l’édifice Rosaire-Gendron depuis les années 65. Au départ, dit-il, les locaux n’étaient pas destinés à accueillir des pompiers jours et nuits. Aujourd’hui, même les camions n’y entrent plus et plusieurs indices trahissent à la fois la vétusté et l’aménagement inadéquat du bâtiment. 

    «Avec le temps, les besoins ont changé. Les équipements ont grossi, les services se sont grandement améliorés. Actuellement, on recense plus de 400 appels incendie annuellement, en plus de ceux pour le service de premiers répondants», a soutenu M. Bérubé. 

    «Nous comptons aussi sur des pompiers à la caserne en permanence. C’est important qu’ils y soient bien et logés adéquatement.»

    Selon Éric Bérubé, les nouveaux locaux serviront aussi à la formation de pompiers du KRTB et même d’ailleurs au Québec, puisque le SSIRDL accueille un centre de formation régional. «Ce sera une fierté de les accueillir dans des locaux neufs et modernes.» 

    Rappelons que la nouvelle caserne a nécessité des investissements de 12,7 millions de dollars. La Ville de Rivière-du-Loup assure qu’il n’y aura pas de période de rodage, c’est-à-dire que les pompiers demeureront prêts à intervenir en tout temps, avant, pendant et évidemment après le déménagement.
     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    12 avril 2024 | 12h18

    Une nouvelle attendue par l’Alliance de l'énergie de l'Est

    La volonté d’Hydro-Québec d’investir dans l’Est-du-Québec afin d’y développer une nouvelle ligne de transport électrique d’ici une dizaine d’années a été accueillie favorablement par les acteurs du milieu de l’éolien régional. À vrai dire, il y a un moment maintenant qu’on attendait cette nouvelle.  Radio-Canada a révélé dans les derniers jours ...

    12 avril 2024 | 10h35

    Prolongement de l’A-20 : «une décision couteuse et incohérence», selon le CREBSL  

    Le Conseil régional de l’environnement du Bas-Saint-Laurent (CREBSL) est d’avis que le projet de prolongement de l’autoroute 20 est en contradiction avec les engagements pris par le gouvernement du Québec pour lutter contre les changements climatiques, en plus d’exacerber la croissance excessive du parc automobile et la crise de la ...

    12 avril 2024 | 7h39

    Un Espace Poutine au centre-ville au profit du Carrefour d’initiatives populaires de Rivière-du-Loup

    Du 11 au 20 avril, Espace centre-ville propose l’activité «Espace Poutine» dans le but d’amasser des fonds pour le Carrefour d’initiatives populaires de Rivière-du-Loup. Au cours de ces 10 jours, il sera possible de déguster une poutine unique dans huit restaurants du centre-ville de Rivière-du-Loup afin de contribuer à la cause. Organisée à deux ...