X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Équité salariale

Le Syndicat de l’enseignement du Grand-Portage interpelle les députés de la région de Rivière-du-Loup et de la Côte-du-Sud

durée 25 juin 2023 | 13h09
  • Le Syndicat de l’enseignement du Grand- Portage (SEGP-CSQ) a interpellé les députés de la région pour leur rappeler l’importance de régler le dossier de l’équité salariale dans les meilleurs délais. Les syndicats s’adressent principalement aux femmes députées de l’Assemblée nationale, élues en un nombre record, afin d’obtenir leur solidarité et leur appui pour des changements à une situation qui pénalise surtout les femmes.

    En effet, même si la Loi sur l’équité salariale a fêté ses 25 ans l’an passé et que son importance et son utilité ne sont plus à démontrer, il reste beaucoup de travail à faire pour corriger les discriminations salariales qui perdurent, malgré plusieurs avancées au fil des ans, d’après le SEGP-CSQ. D’ailleurs, les syndicats affiliés à la Centrale des syndicats du Québec (CSQ) ont fait le constat que l’information récemment reçue du Conseil du trésor en lien avec l’évaluation du maintien de l’équité salariale de 2020 est imprécise et incomplète et ne permet pas aux parties de réaliser justement les travaux qui s’imposent. Cela laisse malheureusement présager que de laborieuses démarches s’imposeront afin d’atteindre l’objectif de la loi, croit l’organisation.

    «Les femmes que nous représentons méritent un salaire juste et équitable. Elles se retrouvent encore en attente face à une procédure en mal de révision et un traitement interminable qui s’étire depuis trop d’années déjà. Les milliers de plaintes toujours non réglées pour les exercices de maintien de 2010 et de 2015 font foi de ces délais déraisonnables et inquiétants. Quant à l’exercice de 2020 qui s’amorce, nous faisons déjà face à l’ajout d’embûches multiples qui occasionneront des délais additionnels. Ça ne peut plus durer», souligne Natacha Blanchet, présidente du Syndicat.

    Les syndicats affiliés à la CSQ réclament, depuis plusieurs années déjà, que des bonifications de plusieurs ordres soient apportées à la loi pour lui faire remplir pleinement son rôle. Ils demandent également que davantage de ressources financières et humaines y soient allouées afin d’assurer un traitement diligent de l’imposant inventaire des plaintes formulées au regard des évaluations du maintien de l’équité salariale.
     
    « L’équité salariale est à la fois un droit fondamental et un principe phare de notre société. Nous en sommes tous les gardiens, mais les leviers se trouvent entre les mains de nos élues et élus. Il est plus que temps de rendre justice aux femmes. Il est temps que ça se règle» a conclu la présidente.
     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 6h30

    Retour du service de navettes pour cyclistes au Parc linéaire interprovincial Petit-Témis

    Le ministère des Transports et de la Mobilité durable annonce le retour du service de navettes gratuites pour cyclistes, au Parc linéaire interprovincial Petit-Témis. Cette mesure, implantée en 2023, permettra aux utilisateurs du sentier cyclable de se déplacer en toute sécurité dans les secteurs de Sant-Honoré-de-Témiscouata et de ...

    Publié à 6h02

    Un nouvel espace dédié aux parents au CHRGP

    Grâce à la grande générosité du Canadian Tire de Rivière-du-Loup, les parents qui séjournent en périnatalité pour la venue de leur enfant pourront bénéficier d’un espace créé pour eux. En collaboration avec la Fondation de la santé de Rivière-du-Loup, Canadian Tire a pris l’initiative de solliciter ses clients en décembre 2023 afin de réaménager ...

    18 juin 2024 | 15h10

    Québec octroie 1 M$ pour les corridors cyclopédestres du parc Cartier 

    Rivière-du-Loup ira finalement de l’avant avec de nouveaux corridors cyclopédestres dans le secteur du parc Cartier. Les élus ont été réconfortés dans leur décision par l’appui du gouvernement du Québec qui a annoncé, ce mardi 18 juin, l’octroi d’une aide financière de 1 M$ pour aider à concrétiser le projet.   Le maire Mario Bastille avait vendu ...