X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Dossier de la traverse : plusieurs réactions des acteurs touristiques et économiques

durée 22 juin 2023 | 11h13
  • Info Dimanche
    Par Info Dimanche

    [email protected]

    La décision du gouvernement du Québec de mandater la Société des traversiers du Québec (STQ) afin d’effectuer des études complémentaires en regard du projet de lien fluvial entre le Bas-Saint-Laurent et Charlevoix a suscité son lot de réactions dans la région les 21 et 22 juin.

    Dans les heures suivant l’annonce officielle de la ministre des Transports, Geneviève Guilbault, et de la député de Témiscouata-Rivière-du-Loup, Amélie Dionne, la Chambre de commerce de la MRC de Rivière-du-Loup, Tourisme Rivière-du-Loup et Tourisme Bas-Saint-Laurent, ont tour à tout émis une communication de presse à ce sujet, eux qui suivent avec grand intérêt les développements dans ce dossier. 

    Sans grande surprise, les organismes touristiques ont chacun manifesté leur appui à ce qui a été annoncé. «Il est important d’évaluer toutes les composantes du projet et d’avoir l’ensemble du portrait avant de prendre la meilleure décision possible. Nous avons été parties prenantes des consultations de la Société des traversiers du Québec et nous continuons d’offrir notre appui à l’ensemble des intervenants dans le dossier» , a indiqué le président-directeur général, Pierre Levesque. 

    «Malgré l’attente d’un dénouement positif dans ce dossier, nous tenons à souligner que nous appuyons la décision de la vice-première ministre et ministre des Transports, Geneviève Guilbault, et la députée de Rivière-du-Loup-Témiscouata et adjointe gouvernementale à la ministre du Tourisme, Amélie Dionne, de poursuivre l’analyse du dossier afin qu’il soit le plus complet possible», ont déclaré conjointement les co-présidents de Tourisme Rivière-du-Loup, Charles Pomerleau et Marc-Antoine Côté. 

    Les deux hommes d’affaires ne cachent pas qu’ils auraient aimé avoir des réponses aujourd’hui, mais ils se disent satisfaits de la décision. «Clairement, nous avons tous la volonté de trouver des solutions pour maintenir la traverse à Rivière-du-Loup. De plus, nous demeurons disponibles pour collaborer avec eux dans les prochains mois.»

    UN REPORT REGRETTÉ 

    Enfin, la Chambre de commerce de la MRC de Rivière-du-Loup a été plus critique, regrettant le délai engendré par ce report. Bien qu’elle comprenne que différents éléments et enjeux doivent être analysés, elle estime qu’il contribue à perpétuer une incertitude économique grandissante au sein du milieu des affaires. 

    Active dans ce dossier depuis le début des pourparlers, la Chambre de commerce a créé un comité de travail formé d’entrepreneurs de la région afin de multiplier les représentations auprès des instances gouvernementales concernées dans l’objectif premier de faire valoir toute la pertinence et la nécessité du maintien des activités de la Traverse au quai de Rivière-du-Loup.

    «Nous demeurerons plus que jamais vigilants devant l’importance économique de ce dossier prioritaire», a soutenu la présidente-directrice générale, Claudette Migneault. 
     

     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    19 mai 2024 | 6h33

    Témis en Bière de retour en août

    C’est du 1er au 3 août que se tiendra la 4e édition de Témis en Bière au Parc Clair Soleil de Témiscouata-sur-le-Lac dans le quartier Cabano. Lors de ce festival de la bière, il sera possible de manger des produits locaux et régionaux, puis d’écouter de la musique alors que l’admission sera gratuite pour entrer sur le site. Ainsi, des ...

    19 mai 2024 | 6h29

    Le Mouvement Desjardins abandonne les régions, selon les syndicats 

    Le Conseil régional FTQ Bas-Saint-Laurent – Gaspésie – Îles-de-la-Madeleine, le SEPB-Québec local 575, ainsi que les représentants de la société civile et maires de la région, dénoncent la décision du Mouvement Desjardins de fermer ses bureaux, guichets et centres de services dans 10 municipalités. Pour les différents porte-paroles, il est clair que ...

    19 mai 2024 | 6h03

    La qualité de l’air sera suivie et mesurée à Saint-Mathieu-de-Rioux

    Le ministère de l’Environnement a récemment fait part de nouvelles mesures qu’il allait mettre en place afin de s’assurer de la qualité de l’air à Saint-Mathieu-de-Rioux. Des démarches concrètes, issues d’un plan de contrôle, seront entreprises au cours de la saison estivale et viendront répondre aux plaintes répétées envers les émanations de ...