X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Les élèves de l’école secondaire Chanoine-Baudet adoptent la rivière Kamouraska

durée 11 juin 2023 | 15h31
  • Ce printemps, les élèves de secondaire 1 de l’école Chanoine-Baudet de Saint-Pascal participent à l’activité de science citoyenne J’Adopte un cours d’eau, sur la rivière Kamouraska. Accompagnés de l’Organisme de bassins versants de Kamouraska, L’Islet et Rivière-du-Loup (OBAKIR), deux groupes ont testé la qualité de l’eau de la rivière au Camp Richelieu selon un protocole et des paramètres bien définis.

    L’objectif du projet est de refaire les mêmes études, année après année, au même endroit, afin de déceler des changements dans la qualité de l’eau. Ceci permet entre autres de vérifier si les activités autour de la rivière ont globalement un impact positif ou non sur cette dernière. Avec des méthodes et du matériel scientifiques simples et adaptés, ce programme permet aux élèves de participer activement à la gestion de l’eau et à l’amélioration de l’état de santé d’un cours d’eau situé près de leur école.

    Le projet a repris formellement cette année à l’école secondaire Chanoine-Baudet après quelques temps d’arrêt. En effet, plusieurs anciens étudiants ont eu l’occasion de participer à ce programme, tout comme ceux de plusieurs autres écoles au Québec. C’est le cas de Pierre-Antoine Boulianne, aujourd’hui technicien en travaux pratiques à l’école et qui accompagnait cette année les groupes. «Je me souviens encore d’avoir fait ça au début du secondaire, il y a presque 15 ans. J’avais vraiment trippé, c’était ma première expérience de terrain en environnement. Ça m’a clairement inspiré pour la suite de mes études en biologie.»

    Une fois analysées, les données récoltées lors de l’échantillonnage sur le terrain seront disponibles avec celles de l’ensemble des participants du Québec sur la carte interactive. Outre les aspects scientifiques, le programme vise également à instaurer chez les élèves une attitude et des comportements responsables respectueux de l’environnement et de la société. La Ville de Saint-Pascal est d’ailleurs partenaire et a donné accès au site du Camp Richelieu pour cette activité qui est aussi l’occasion de sensibiliser les jeunes usagers à l’utilisation responsable de cette ressource collective.

     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 7h04

    Trois-Pistoles en mode estivale

    La fébrilité du printemps laisse maintenant place à la confirmation d’un été des plus actifs à Trois-Pistoles! En effet la Ville propose une multitude d’animations, d’activités et d’accès améliorés à ses infrastructures afin que la population, mais également la visite venue d’ailleurs, en profite au maximum cet été. Pour le volet culturel, consultez ...

    Publié à 6h54

    Inauguration de la piste d’hébertisme de Saint-Mathieu-de-Rioux

    Le maire de Saint-Mathieu-de-Rioux, Roger Martin, et quelques membres du comité de développement de la Municipalité, ont procédé le 19 juin à l’inauguration d’une piste d’hébertisme. Située à proximité de l’école l’Oiseau-Chanteur, les élèves auront souvent l’occasion d’en profiter.  «C’est un super beau projet qu’on a mis à terme», souligne ...

    Publié à 6h30

    Quelques nouveautés à découvrir cet été au Témiscouata

    La saison estivale est maintenant à nos portes et la MRC de Témiscouata vous invite à planifier dès maintenant vos prochaines excursions dans la région!  Voici quelques nouveautés à découvrir…  Présenté au BeauLieu Culturel du Témiscouata du 18 juillet au 10 août prochains, ce spectacle mettra en lumière l’histoire de Marie Melford Blanc ...