X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Les libéraux s’intéressent à la crise du logement en région

durée 21 mai 2023 | 06h59
  • Andréanne Lebel
    Par Andréanne Lebel

    journaliste

    La députée libérale de Mille-Îles, Virginie Dufour, a rencontré le 17 mai différents élus de Rivière-du-Loup et de Côte-du-Sud afin de mesurer les effets de la crise du logement. «Actuellement, la crise du logement est rendu un enjeu économique. Ça freine le développement de la région. Ça amène un stress immense chez ceux qui cherchent», constate-t-elle.

    La porte-parole de l’opposition officielle en matière d’affaires municipales et d’habitation indique que le taux d’inoccupation des logements est plus faible au Bas-Saint-Laurent (0,5%) que dans la grande région métropolitaine de Montréal (2,3 % sur l’ile de Montréal).

    «La crise du logement est vraiment problématique en région […] Les besoins sont immenses. Les entrepreneurs, ce qu’ils disent à la Ville, c’est ‘’on a besoin de travailleurs, mais on n’a pas d’endroits pour les loger’’», ajoute la députée Virginie Dufour. «Ici, la rareté fait en sorte que les prix montent. On est dans une spirale inflationniste dans les loyers qui va être difficile à casser si on n’investit pas massivement.»

    Des entrepreneurs souhaitent construire malgré tout dans la région, ce qui est une bonne nouvelle, d’après la députée. «[À Rivière-du-Loup­], on semble être capable de réagir à court et à moyen terme, mieux qu’ailleurs.» La députée du Parti libéral du Québec, Virginie Dufour, dénonce le «désengagement du gouvernement dans le logement social et abordable». Elle précise que beaucoup moins de ces unités de logement se construisent chaque année, alors que les besoins sont plus grands qu’avant. «Les sommes allouées ne sont pas suffisantes et ne couvent pas l’inflation du domaine de la construction», souligne-t-elle.

    La lourdeur de la bureaucratie qui entoure les demandes de subvention dans le cadre du Programme de supplément au loyer décourage ceux qui pourraient en bénéficier d’adresser leurs demandes, croit Virginie Dufour. De plus, les normes en vigueur pour les résidences de personnes âgées forcent certains de ces établissements à fermer, faute de moyens financiers pour s’y conformer. «La norme encourage la conversion en logements réguliers et ça fait en sorte que des personnes âgées se retrouvent sans service. On est vraiment dans un cercle vicieux actuellement qui est dû au fait qu’il manque de logement. C’est vraiment problématique, on doit construire plus.»

    DES SOLUTIONS

    Le projet de l’organisme Han-Logement, visant à construire 24 unités de logements abordables et adaptés aux personnes en situation de handicap à Rivière-du-Loup, fait partie de la solution, selon la députée.

    Parmi les autres mesures préconisées le Parti libéral du Québec pour améliorer la situation, Virginie Dufour croit que faciliter l’accès à la propriété permettra de libérer de l’espace locatif. Elle propose de faire augmenter le plafond du Régime d’accession à la propriété (RAP) de 35 000 $ à 50 000 $ et de permettre à des membres de la famille d’y contribuer pour aider les jeunes familles à avoir plus de mise de fonds.

    Elle suggère aussi d’exempter les nouveaux propriétaires du paiement de la TVQ pour les propriétés neuves de moins de 500 000 $, puisque le plafond actuellement est de 300 000 $, ce qui est irréaliste selon la députée. Elle voudrait aussi permettre aux jeunes familles d’être exemptées du paiement des droits de mutation et de rembourser les municipalités en conséquence.

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    18 juin 2024 | 15h10

    Québec octroie 1 M$ pour les corridors cyclopédestres du parc Cartier 

    Rivière-du-Loup ira finalement de l’avant avec de nouveaux corridors cyclopédestres dans le secteur du parc Cartier. Les élus ont été réconfortés dans leur décision par l’appui du gouvernement du Québec qui a annoncé, ce mardi 18 juin, l’octroi d’une aide financière de 1 M$ pour aider à concrétiser le projet.   Le maire Mario Bastille avait vendu ...

    18 juin 2024 | 15h00

    Une chaleur lourde au travail ne se prend pas à la légère

    En cette période estivale, le temps chaud peut représenter un danger pour la santé et la sécurité des travailleuses et travailleurs qui effectuent une tâche physique, à l’intérieur comme à l’extérieur. Pour prévenir des accidents graves ou même mortels, la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) invite ...

    18 juin 2024 | 14h49

    Chaleur extrême: des précautions à prendre pour protéger votre santé

    Saviez-vous que lorsque la température de l'air extérieur est de 23 °C, la température à l'intérieur d'un véhicule peut atteindre plus de 50 °C? De nombreuses régions du Canada connaissent des périodes de chaleur accablante ou des canicules. La chaleur accablante peut causer des coups de chaleur et même entraîner la mort. Il est important de ...