X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Report de l’ouverture de la nouvelle école à Rivière-du-Loup

durée 17 mai 2023 | 13h19
  • Lydia Barnabé-Roy
    Par Lydia Barnabé-Roy

    Journaliste de l'Initiative de journalisme local

    Le directeur général du Centre de services scolaires Kamouraska - Rivière-du-Loup (CSS KamLoup), Antoine Déry, a dévoilé que l’ouverture de la nouvelle école de Rivière-du-Loup allait être retardée en 2025. Il a annoncé la nouvelle le 16 mai lors du lancement d’une consultation publique portant sur la modification des territoires scolaires des écoles primaires de la ville.

    «Dans un monde idéal, on souhaiterait toujours avoir une ouverture en septembre 2024. De façon réaliste, on s’est éloigné un peu de ce scénario. On regarde présentement une ouverture soit à la mi-année, donc on parle de fin janvier 2025 ou à l’automne 2025», partage M. Déry. Il explique ces délais par les appels d’offres lancés par le CSS KamLoup qui ont eu de la difficulté à trouver preneurs, puisqu’ils ont été publiés pendant le contexte pandémique.

    Avec la pandémie qui a amené divers obstacles dans la chaine d’approvisionnement des matériaux, le directeur souligne que les soumissionnaires étaient réticents à s’engager puisque le CSS KamLoup prévoit des pénalités importantes pour les retards. «On savait à la signature des contrats que ça serait peu probable [d’ouvrir l’école en septembre 2024] à moins qu’on soit en accéléré et que l’entrepreneur nous dise qu’il a fait des miracles», souligne M. Déry.

    Deux options sont donc envisagées par le CSS KamLoup, soit une ouverture en janvier 2025 à la mi-année ou à la prochaine année scolaire en septembre 2025. Le directeur général indique que la première éventualité est plus complexe puisqu’elle oblige la formation sur papier de l’école dès 2024, la répartition des classes dans les autres écoles du territoire, puis le rapatriement des groupes à la mi-année.

    REDÉCOUPAGE DES TERRITOIRES SCOLAIRES

    À la suite du début des travaux de la nouvelle école dans le parc Cartier à Rivière-du-Loup, le CSS KamLoup a tenu une séance d’information pour les conseils d’établissement des écoles touchés par la proposition du redécoupage scolaire. Ces modifications permettront à la fois de déterminer un territoire pour le nouvel établissement scolaire et de réduire la pression sur les autres bâtiments de la ville.

    En moyenne, les écoles de Rivière-du-Loup sont utilisées à 116 % de leur capacité d’accueil, soit environ quatre locaux de plus par bâtiment. Les changements proposés par le CSS Kamloup sont de soustraire le secteur situé à l’est de la rivière du Loup de l’École Roy-Joly et la portion est couvert par l’École La Croisée I-II, communément connue sous le secteur du Boisé, pour les reléguer la nouvelle école.

    Ce scénario semble cohérent et responsable aux yeux d’Antoine Déry. «C’est une école qu’on construit depuis plusieurs années, on la veut la plus près possible des élèves et en communion avec son quartier», confie-t-il. Cette suggestion a été pensée pour favoriser le nombre d’élèves marcheurs à Rivière-du-Loup, réduire la capacité d’accueil de toutes les écoles entre 75 et 85 %  (à l’exception de l’École internationale Saint-François-Xavier qui sera comble à 100 %), de diminuer le nombre de parcours scolaires d’autobus et de limiter le temps de transport des élèves.

    Le directeur ne cache pas que la proposition n’est pas sans faille et est perfectible, et c’est la raison pour laquelle le CSS KamLoup souhaite l’avis de la population. Les instances et citoyens concernés auront du 17 au 30 juin pour se consulter. Le 30 juin, le CSS KamLoup recevra les avis.

    Par la suite, une séance publique du conseil d’administration aura lieu le 29 aout pour parler des différents points amenés par les conseils d’établissement. Le CSS KamLoup se laissera jusqu’au 12 septembre pour prendre la décision finale sur le territoire couvert par la nouvelle école.
     

     

    commentairesCommentaires

    1

    • JAT
      Joseph allan Tremblay
      temps Il y a 5 mois
      Ca me surpren pas cest le Quebec le REM en retard and lecole en retard aussi + dargent pour la classe politique je vie a lexterieur du quebec depuis la fin des annee 1970 cest toujour parail toujour la gamick
    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 13h47

    Les enseignantes adoptent un mandat de grève générale illimitée à plus de 93 %

    Les membres du Syndicat de l’enseignement du Grand-Portage ont adopté le 3 octobre un mandat de grève générale illimitée à exercer au moment opportun. Les enseignantes et enseignants du Centre de services scolaire (CSS) du Fleuve-et-des-Lacs ont voté en faveur à 93 %, tandis que ceux du CSS de Kamouraska-Rivière-du-Loup l’ont approuvé à 96 %. «Ce ...

    Publié à 12h06

    DPJ : une responsable de service de garde visée par une plainte

    La Direction de la protection de la jeunesse (DPJ) du Bas-Saint-Laurent a ouvert une enquête après avoir retenu un signalement effectué à l’endroit d’une intervenante du service de garde communautaire Les Petits trésors des Neiges de Notre-Dame-des-Neiges.  Selon le CPE La Baleine bricoleuse, qui coordonne ce centre de service des Basques, la ...

    Publié à 9h55

    L’Albatros Noah Preston Moore nommé joueur défensif de la semaine

    La Ligue de développement du hockey M18 AAA du Québec a présenté ses deux joueurs CCM de la quatrième semaine d’activités à travers son circuit, soit du 25 septembre au 2 octobre. Le gardien Noah Preston Moore, des Albatros du Collège Notre-Dame, a été récompensé en obtenant le titre de joueur défensif de la dernière semaine.  Lors de son seul ...