X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Vacances estivales : toujours beaucoup d’intérêt pour le Bas-Saint-Laurent 

durée 15 mai 2023 | 06h00
  • Marc-Antoine Paquin
    Par Marc-Antoine Paquin

    Journaliste

    Destination déjà très prisée depuis quelques saisons estivales, le Bas-Saint-Laurent a toujours la cote auprès des touristes québécois en 2023. La région figure encore parmi les plus populaires à l’approche des vacances estivales, selon un récent sondage de la Chaire de tourisme Transat. 

    Le Bas-Saint-Laurent est arrivé au 3e rang du top 5 des régions touristiques considérées par les Québécois pour l’été, ex-aequo avec les Cantons de l’Est. Seules les régions de Québec et Charlevoix, dont la réputation n’est plus à faire, les devancent. 

    Le sondage a été mené pour le ministère du Tourisme, du 21 au 27 avril, auprès de 1 006 Québécois qui envisagent de séjourner au moins une nuitée hors de leur domicile à l’été 2023. L’objectif était de connaître leurs intentions de voyage pour la saison estivale.

    «Ce qui est bien, c’est qu’on voit une belle progression, a réagi le directeur de Tourisme Bas-Saint-Laurent, Pierre Levesque. Même si les Québécois sont un peu moins nombreux à vouloir demeurer en province, l’intérêt pour la région continue de progresser malgré tout.»

    «Les touristes qui choisissent le Québec veulent venir au Bas-Saint-Laurent […] Nous ne sommes plus seulement une région de passage, mais de destination», s’est-il réjoui.  

    Selon les réponses obtenues dans le sondage, la baignade et la plage (40 %), la visite de lieux culturels et patrimoniaux (38 %), les bonnes tables (36 %), les activités sportives extérieur (27 %) et le plein air, en mode contemplatif (24 %), font partie des expériences recherchées par les touristes du Québec au cours des prochains mois. 

    «Quand les gens choisissent une région, ils souhaitent vivre une expérience. Il y a des tendances et nous répondons à tout ce qu’ils veulent. Ça cadre parfaitement», a indiqué M. Levesque.  
    «Le plein air, l’accès à des plans d’eau, le tourisme gourmand…C’est ça le Bas-Saint-Laurent, c’est nous!»

    Pierre Levesque souligne que les efforts faits à plusieurs niveaux ces dernières années pour promouvoir la région portent fruits. Les investissements des entrepreneurs du milieu et la proximité de la région aux grands centres contribuent également au succès rencontré aujourd’hui.

    «Le défi, ce sera de maintenir cet engouement, maintenant que les gens ont découvert tout ce que nous avons à offrir. Il va falloir réussir à se renouveler.»

    Côté hébergement, ils comptent séjourner principalement à l’hôtel ou au motel (41 %), dans un gîte ou une auberge (22 %) ou encore dans un chalet ou un logement Airbnb (20 %). Le camping (13 %) attire également certains répondants.

    Par ailleurs, si l’intérêt envers le Bas-Saint-Laurent ne semble pas s’essouffler, le sondage révèle que les répondants ont envie de voir du pays et le reste du monde. Bien que le Québec soit leur destination de prédilection (60 %), ils manifestent de l’appétit pour des vacances estivales à l’extérieur de la province. Les États-Unis (24 %) , l’Ontario (21 %), l’Europe (21 %) demeurent des destinations prisées et envisagées. 

    Rappelons que le Bas-Saint-Laurent figurait parmi les cinq destinations préférées des Québécois selon le sondage annuel de CAA-Québec portant sur les intentions de voyage à l'été 2022.

    L’automne dernier, Tourisme Bas-Saint-Laurent avait dressé «un bilan fort positif» de plus récente saison estivale, laquelle avait été marquée notamment par un début de saison plus hâtif avec la reprise en force du tourisme d'affaires dès le mois de mai, un taux d'occupation record dans les établissements d'hébergement de la région ainsi qu'un retour des visiteurs hors Québec. 
     


     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    17 avril 2024 | 15h08

    Saint-Simon-de-Rimouski intentera une poursuite au civil

    Victime d’une fraude de 305 000 $ entre 2020 et 2022, la Municipalité de Saint-Simon-de-Rimouski a finalement mandaté une firme d’avocats de Québec afin qu’elle entame des démarches juridiques dans ce dossier. Les élus ont récemment adopté une résolution afin d’intenter une poursuite au civil contre une ancienne employée.  Le maire Denis Marcoux ...

    17 avril 2024 | 14h04

    Hausse de 20 cents du prix de l’essence en 24 h à Rivière-du-Loup

    Les automobilistes qui ont fait le plein aujourd’hui ont eu une bonne surprise à Rivière-du-Loup. Le prix de l’essence a augmenté de 1,69 $ le litre à 1,89 $, soit une hausse de 20 cents, en seulement 24 h. Depuis quelques jours, la plupart des commerçants de la ville vendant de l’essence affichaient des taux le litre à 1,69 $, certains autres à ...

    17 avril 2024 | 6h42

    Consultation publique pour la gestion des matières résiduelles au Témiscouata

    La MRC de Témiscouata a adopté récemment son projet de Plan de gestion des matières résiduelles (PGMR). Les citoyens sont invités à participer à une consultation publique afin de donner leurs idées ou commentaires le 22 avril. Le plan d’action vise la rédaction d’un portrait régional des matières, des services disponibles et des actions à prendre ...