X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

La Première Nation Wolastoqiyik Wahsipekuk se dote d’un navire hybride

durée 11 mai 2023 | 10h42
  • Lydia Barnabé-Roy
    Par Lydia Barnabé-Roy

    Journaliste de l'Initiative de journalisme local

    Au port de Gros-Cacouna, ce 11 mai, le Grand Conseil de la Première Nation Wolastoqiyik Wahsipekuk a mis à l’eau son tout nouveau navire hybride, le «Ciktek». Ce bateau de pêche côtière, dont le nom signifie «celui qui est silencieux», s’ajoute à la flotte de la PNWW, qui compte déjà deux autres embarcations nautiques.

    Attendu depuis un an par la communauté wolastoqey, le bateau pouvant accueillir six passagers a enfin pu toucher l’eau et faire une première virée sur le fleuve. Après avoir lu un texte et que les membres du Conseil des Sages aient lancé des pincées de tabac, Pierre Morais a procédé au baptême du navire selon les traditions de la PNWW. 

    La Cheffe conseillère Shirley Kennedy accompagnée d’une Grande Sage a aussi cassé une bouteille de champagne sur la coque du bateau, comme le veut la tradition maritime.

    Le Ciktek est le deuxième navire hybride à parcourir les eaux au Canada. «Ça démontre que la Première Nation Wolastoqiyik Wahsipekuk est à l’avant-garde au niveau de la protection de l’environnement et de l’image que l’on veut donner de notre nation», souligne Mme Kennedy. 

    Le bateau de 36 pieds de long et de 12 pieds de large pouvant atteindre une vitesse maximale de 32 nœuds a demandé un investissement de 1,2 M $. La PNWW a obtenu une aide financière de 25 000 $ de la Société de la Vallée de l’aluminium. Une subvention fédérale de 535 000 $ provenant de l’Initiative des pêches commerciales intégrées de l’Atlantique (IPCIA) a été octroyée pour le projet ainsi qu’une somme de 200 000 du gouvernement provincial par le Secrétariat aux relations avec les Premières Nations et les Inuits.

    Construit spécialement pour les besoins de la communauté wolastoqey par Conception navale FMP, l’embarcation nautique permettra la pêche de l’oursin et, éventuellement, du homard. La PNWW est toujours en négociation avec le ministère des Pêches et Océans Canada afin d’obtenir un permis pour pêcher ce crustacé.

    «En attendant, on sait que toutes les organisations de protection des espèces marines veulent emprunter le Ciktek pour collecter des données scientifiques», se réjouit la cheffe conseillère. Grâce à la réduction des bruits sonores effectués par le moteur électrique, les partenaires scientifiques de la PNWW comme le Réseau d’observation des mammifères marins, le Réseau québécois d’urgence des mammifères marins et le Groupe de recherche et d’éducation des mammifères marins pourront profiter de cette nouvelle acquisition. Cet achat s’inscrit aussi directement dans la lignée de la conservation des espèces menacées visée par le projet récréotouristique de la PNWW «Fenêtre sur les bélugas».

    L’aspect de la recherche scientifique rend fier le Grand Chef, Jacques Tremblay : «C’est peut-être plus important encore que le volet pêche commerciale». En plus, la Première Nation souhaite développer un aspect éducatif avec le Ciktek. Le Conseil est présentement en négociation avec des institutions scolaires afin de mettre sur pied un programme d’apprentissage pour les jeunes.

    Le Grand Conseil a salué l’arrivée de ce nouveau navire conçu pour durer 50 ans puisqu’il marque une avancée vers la décarbonisation des eaux, une politique adoptée par le Canada. Le Ciktek s’inscrit dans les valeurs de la Première Nation Wolastoqiyik Wahsipekuk par la réduction de son empreinte écologique sur l’environnement et la protection des mammifères marins.
     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 11h32

    Simon Caron est fier de sa participation à MasterChef Québec

    L’aventure du Louperivois de 31 ans Simon Caron à l’émission télévisée MasterChef Québec a pris fin le 22 février. Il se dit fier de son parcours, puisque lors de son inscription, il ne croyait pas avoir les capacités pour se lancer. Au terme de cette expérience, Simon Caron finit ainsi dans le top 10 des chefs amateurs au Québec. «Tu as un ...

    Publié à 9h45

    Une nouvelle unité de réadaptation comportementale intensive à Saint-Cyprien

    Une unité de réadaptation comportementale intensive (URCI) a été inaugurée à Saint-Cyprien, ce jeudi 22 février. Il s’agit seulement de la troisième unité du genre au Québec, de la première au Bas-Saint-Laurent, mais surtout d’un projet «innovant» qui pourrait éventuellement faire des petits ailleurs en province.  Installée dans une aile du ...

    Publié à 6h53

    Des résultats satisfaisants pour Avantis Coopérative

    Malgré une dernière année plus difficile pour Avantis Coopérative, l’entreprise a présenté des résultats satisfaisants lors de sa cinquième assemblée générale annuelle. Avec des ventes chiffrées à 711 M $, la coopérative a dévoilé un excédent d’exercice de 6,3 M $ dont 2,2 M $ seront versés en ristourne, en plus d’un remboursement de capital ...