X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

La MRC de Témiscouata donne le feu vert aux municipalités pour installer leur station de lavage

durée 11 mai 2023 | 06h00
  • La MRC de Témiscouata, ainsi que les municipalités du territoire, travaillent de concert pour le renforcement du réseau des stations de lavage. L’objectif est qu’il soit pleinement fonctionnel d’ici les prochaines semaines, alors que la température de l’eau rendra le nettoyage essentiel.  C’est pourquoi la MRC de Témiscouata a enjoint ses municipalités d’aller de l’avant avec l’installation des stations de lavage prévues, bien que la réponse officielle des aides financières ministérielles se fasse attendre.

    «En attente d’une réponse ministérielle qui tarde à venir concernant la mise en place des nouvelles stations de lavage (5) ainsi que la mise à niveau de 2 stations de lavage déjà opérationnelles, la MRC n’a d’autre choix que d’inciter les municipalités concernées à procéder immédiatement aux travaux d’implantation de ces dites stations. Pour sa part, la MRC va poursuivre son accompagnement des milieux concernés et les soutiendra financièrement au besoin», a déclaré Serge Pelletier.

    Fait à noter, 7 stations de lavage sont déjà opérationnelles, et ce, selon les spécifications recommandées par le ministère de l’Environnement, de la Lutte contre les changements climatiques, de la Faune et des Parcs (MELCCFP). Entre autres, elles respectent la recommandation du lavage à pression.

    Cependant, les 5 stations de lavage manquantes sont essentielles pour préserver la qualité des lacs et cours d’eau non contaminés par la moule zébrée ou toute autre espèce exotique envahissante, telle que le myriophylle à épi. De plus, les actions prises dès à présent éviteront de contaminer les plans d’eau de la région avec des espèces exotiques envahissantes encore plus dommageables, telle la moule Quagga.

    Au nom de l’avenir de nos écosystèmes, la MRC de Témiscouata se doit d’être proactive. Toutefois, rappelons-nous que le domaine hydrique est sous la responsabilité de l’État, et que le soutien du gouvernement dans cette stratégie est impératif, d’autant plus que cette stratégie pourra servir à d’autres régions au Québec.

    La protection des lacs et des rivières est aussi un effort collectif. Nous sommes tous concernés et nous pouvons tous faire partie de la solution afin de limiter la propagation des espèces exotiques envahissantes.  Soyons fiers de nous mobiliser pour leur préservation.

    Une carte interactive est disponible depuis quelques semaines via le site moulezebree.info

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 16h15

    Près de 100 000 $ à trois médias communautaires de la circonscription

    La députée Amélie Dionne, annonce, au nom du ministre de la Culture et des Communications, ministre responsable de la Jeunesse et ministre responsable de la région de l’Outaouais, Mathieu Lacombe et de la ministre responsable de la Solidarité sociale et de l’Action communautaire, Chantal Rouleau, l’octroi d’une somme de 97 460 $ à 3 médias ...

    Publié à 8h59

    Près de 1 200 clients privés d’électricité au Bas-Saint-Laurent

    Les vents violents qui ont soufflé sur la région pendant la nuit ont causé quelques pannes d’électricité dans plusieurs localités du Bas-Saint-Laurent. Au total, près de 1 200 clients sont privés d’électricité dans la région en raison de 7 interruptions. Dans les secteurs de Saint-Guy, Lac-des-Aigles et Esprit-Saint, des pannes touchent près de ...

    Publié à 6h57

    Le troupeau de la Ferme JPS Desjardins de Saint-Arsène classé 5e meilleur au Canada

    Le dur labeur de la famille Desjardins de Saint-Arsène a été récompensé ce 20 février. Le troupeau de la ferme familiale a été classé 5e meilleur au Canada, sur 6 000, par Lactanet. Au Québec, il se positionne au 3e rang, à seulement un point de la seconde place. Une reconnaissance inattendue, mais qui réjouit la gestionnaire et copropriétaire, ...