X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Pavage : une dizaine de chantiers ciblés à Rivière-du-Loup 

durée 10 mai 2023 | 06h56
  • Marc-Antoine Paquin
    Par Marc-Antoine Paquin

    Journaliste

    La Ville de Rivière-du-Loup a présenté un aperçu des travaux de pavage qu’elle souhaite réaliser pour la saison estivale 2023. Certaines des artères les plus importantes de la ville seront ciblées. 

    Les élus ont déposé un règlement d’emprunt de 1 260 007 $, taxes incluses, pour la réalisation de ce projet, ce lundi 8 mai. Il pourrait être adopté officiellement lors de la prochaine séance ordinaire du conseil municipal prévue dans deux semaines.  

    Notons que le budget accordé est mentionné à titre indicatif, selon les estimations municipales et avant le lancement du processus d’appel d’offres. Les élus espèrent évidemment que l’ouverture des soumissions ne causera pas de mauvaises surprises. 

    Selon le règlement d’emprunt déposé lundi, des portions du chemin des Raymond (entre Alexandre et Gilles), du boulevard Armand-Thériault (près de l’hôpital) et du boulevard de l’Hôtel-de-Ville auront une attention particulière des travailleurs. Les rues Desjardins, Fraserville, Laval, Frontenac, Saint-André, de même que l’intersection Fraser-des Cèdres, verront aussi de la machinerie au cours des prochains mois.

    «Cette année, on ne fera pas de trottoirs, ni de bordures. On ne fera pas de travaux de trottoirs, parce que c’est quand même assez dispendieux. On veut plutôt faire davantage d’asphalte. Il y des rues à réparer, de façon urgente», a indiqué le maire Mario Bastille. 

    «La rue Laval et le chemin des Raymond, près du dépanneur, on s’entend que c’est magané beaucoup. Alors ce sont des interventions qu’on faire rapidement cet été.»

    Une portion plus à l’est du chemin des Raymond, vers Saint-Arsène, devait aussi initialement être ciblé par la Ville. Ce chantier a toutefois été repoussé, puisque les élus ont eu vent de la possibilité de mettre la main sur une subvention. D’autres travaux ont été choisis pour le remplacer et conserver un investissement total de même envergure.

    Par ailleurs, la Ville a confirmé avoir adjudiqué un contrat à l’entreprise Construction BML, division de Sintra, pour la fourniture d’asphalte. Le maire Mario Bastille s’est réjoui que les frais n’aient augmenté que de 3 % comparativement à l’année dernière. «On s’attendait à plus que ça, dans les conditions actuelles. On peut se compter chanceux», a-t-il laissé entendre. 
     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    14 avril 2024 | 14h28

    La chasse à l’oie, une activité complémentaire à celle des effaroucheurs

    L’oie des neiges est de retour au Bas-Saint-Laurent pour quelques semaines en attente de poursuivre sa migration vers son aire de reproduction dans l’Arctique canadien. L’intervention de chasseurs, en accord avec les propriétaires des terres agricoles et dans le respect de ces dernières, peut être complémentaire au travail des effaroucheurs et ...

    14 avril 2024 | 14h19

    Le Québec et le Bas-Saint-Laurent perdant sur toute la ligne selon Maxime Blanchette-Joncas

    Le député de Rimouski–Neigette–Témiscouata–Les Basques, Maxime Blanchette-Joncas, a dénoncé le peu d’investissements de la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) au Québec, alors que le Québec est plongé en pleine crise du logement. Selon le Bloc Québécois, quand Ottawa choisit les projets, le Québec est lésé. Des chiffres obtenus ...

    14 avril 2024 | 7h10

    Le Jeune Barreau de Montréal lance sa 42e Clinique juridique téléphonique

    Le Jeune Barreau de Montréal (JBM) lance sa 42e édition de la Clinique juridique téléphonique, qui aura lieu les 20 et 21 avril prochains. Le temps d'une fin de semaine, avocats et notaires se mobiliseront pour offrir des conseils juridiques gratuits par téléphone à la population de partout au Québec. Cette initiative constitue, avec d'autres ...