X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Forcés de quitter leurs logements sans fenêtres à Rivière-du-Loup

durée 8 mai 2023 | 06h59
  • Andréanne Lebel
    Par Andréanne Lebel

    journaliste

    Cinq locataires de Rivière-du-Loup ont dû quitter leurs appartements en pleine pénurie de logement puisque ces derniers ont été déclarées non-conformes par le Service de prévention et de sécurité incendie de la MRC de Rivière-du-Loup. Leurs chambres, situées au sous-sol de l’immeuble à logements de la rue Témiscouata, ne comptaient aucune fenêtre ou sortie d’urgence.

    Cette situation rappelle l’importance des efforts de sensibilisation des différents services incendie de la région auprès de la population. Selon Samuel Saint-Denis-Lisée, chargé de projets pour Solidarité logement de Rivière-du-Loup, le manque de logements disponibles et le taux d’inoccupation de 0,5 % à Rivière-du-Loup amènent de nombreux locataires à faire des concessions, parfois quitte à mettre leur sécurité en péril. «En termes de couts et de localisation, ils peuvent se dire que c’est mieux que rien. La crise du logement amène les propriétaires à profiter de l’occasion à louer des logements qui se loueraient plus difficilement sans le contexte de pénurie», constate-t-il.

    L’intervenant ajoute que les locataires n’ont pas toujours conscience du danger que peut représenter une chambre sans issue de secours. «On incite les gens à ne jamais aller vivre dans ce genre de logement-là, ça ne devrait pas exister. Il faut dénoncer, si vous avez connaissance d’un logement sans fenêtres, parce qu’on ne joue pas avec la sécurité des locataires», complète Samuel Saint-Denis-Lisée.

    De nombreux locataires ont été sensibilisés à la présence des issues de secours dans les chambres de location lors du tragique incendie ayant causé la mort de sept personnes dans le Vieux-Montréal, le 16 mars 2023. Neuf autres personnes ont été blessées.

    Le chef à la prévention du Service de sécurité incendie de la MRC de Rivière-du-Loup, Jonathan Daraiche, indique que les signalements de chambres sans issues de secours dans des immeubles à logements sont très rares dans la région. «Oui, c’est arrivé. Est-ce qu’il y en a d’autres ? On ne sait pas, mais ça arrive rarement.» Il rappelle que la superficie d’une ouverture dégagée conforme est de 540 pouces carrés, dont 15 pouces en largeur ou en hauteur.

    INSPECTIONS ET PRÉVENTION

    La MRC de Rivière-du-Loup mène annuellement 290 inspections des bâtiments à moyen et à haut risques sur son territoire, comme les immeubles à logements, industries, résidences de personnes âgées et écoles. Ces inspections font partie du schéma de couverture de risques de la MRC. Les bâtiments aux risques plus élevés sont inspectés aux cinq ans. Un projet pilote séparant les responsabilités de la MRC et de la Ville de Rivière-du-Loup a été mis en place en 2020. Les immeubles à logement avec des corridors communs et des cages d’escaliers sont sous la responsabilité de la MRC, alors que les immeubles à logements comptant des sorties directes à l’extérieur sont inspectés par les pompiers de la Ville de Rivière-du-Loup. La problématique observée le plus souvent est l’accumulation excessive de matières combustibles.

    Selon M. Daraiche, environ trois inspections sur quatre se terminent par la transmission d’un avis de conformité concernant principalement la vérification d’extincteurs portatifs ou encore des batteries de l’éclairage d’urgence. Environ 20 à 30 % des inspections demandent des modifications plus contraignantes pour les propriétaires.

    Les vérifications principales concernent les avertisseurs de fumée, l’accumulation de matières combustibles, les extincteurs, les lumières d’urgence et les portes coupe-feu.

    «Si c’est une problématique majeure, on va demander [au propriétaire] de la régler le plus rapidement possible. Si c’est mineur, on pourra prendre des ententes avec lui pour s’assurer qu’il se conforme à la réglementation pour la sécurité de son bâtiment», ajoute le chef à la prévention de la MRC de Rivière-du-Loup.

    Un corridor de services a été mis en place lorsque des locataires doivent quitter les lieux à la suite de l’application de la réglementation. L’équipe de la MRC de Rivière-du-Loup est en lien avec celle du CLSC et des organismes communautaires régionaux afin de venir en aide aux locataires évincés de leurs logements pour des raisons de sécurité.

    «On veut diminuer le nombre de pertes de vies et les pertes de biens matériels […] Toutes les interventions qu’on peut faire, la sensibilisation, la prévention résidentielle par les pompiers font en sorte qu’on diminue le risque partout», conclut Jonathan Daraiche.

    Les visites résidentielles effectuées périodiquement par les pompiers permettent de réduire les risques liés aux incendies partout sur le territoire. Les personnes qui constatent des logements non réglementaires sont invitées à les dénoncer aux services de sécurité incendie de leur localité.

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    18 juin 2024 | 15h10

    Québec octroie 1 M$ pour les corridors cyclopédestres du parc Cartier 

    Rivière-du-Loup ira finalement de l’avant avec de nouveaux corridors cyclopédestres dans le secteur du parc Cartier. Les élus ont été réconfortés dans leur décision par l’appui du gouvernement du Québec qui a annoncé, ce mardi 18 juin, l’octroi d’une aide financière de 1 M$ pour aider à concrétiser le projet.   Le maire Mario Bastille avait vendu ...

    18 juin 2024 | 15h00

    Une chaleur lourde au travail ne se prend pas à la légère

    En cette période estivale, le temps chaud peut représenter un danger pour la santé et la sécurité des travailleuses et travailleurs qui effectuent une tâche physique, à l’intérieur comme à l’extérieur. Pour prévenir des accidents graves ou même mortels, la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) invite ...

    18 juin 2024 | 14h49

    Chaleur extrême: des précautions à prendre pour protéger votre santé

    Saviez-vous que lorsque la température de l'air extérieur est de 23 °C, la température à l'intérieur d'un véhicule peut atteindre plus de 50 °C? De nombreuses régions du Canada connaissent des périodes de chaleur accablante ou des canicules. La chaleur accablante peut causer des coups de chaleur et même entraîner la mort. Il est important de ...